Agence, Annonceur, Entrepreneuriat : quelles possibilités dans la communication ?

Agence, Annonceur, Entrepreneuriat : quelles possibilités dans la communication ?

Choisir le bon chemin pour réussir sa carrière en communication nécessite de se poser les bonnes questions sur la structure d’entreprise : annonceur, agence, freelance et le/les secteurs d’activité. Il n’y a pas une recette miracle de succès, l’important est d’être à l’écoute de soi, de l’écosystème et de varier les expériences au cours de ses études.

Travailler en agence

Permet de t’enrichir par le biais de campagnes de communication pour des clients variés et exigeants jusqu’à ce que tu puisses relever tous les défis et entreprendre en solo ou en équipe. Les techniques de communication que j’utilise sont inspirées de mes expériences en agence à Londres : FTI Consulting, Halogen, Teneo Blue Rubicon et à Paris : Gootenberg, Elan Edelman.

Travailler chez l’annonceur

Implique de prendre le train en marche et de s’adapter. Cela permet aussi de prendre certains risques que l’agence n’aurait pas eu la possibilité de prendre. Chez Dow Jones Indices, j’ai pu tester de nouvelles approches de relations presse avec des journalistes notamment en Allemagne et en Suisse.

Devenir entrepreneur

Le grâle, si tu souhaites une plus grande indépendance, avoir tes propres clients et ton rythme de croisière.

Quelque soit le choix de la structure, pour réussir en communication, il est recommandé de :

  • Soigner ta propre image sur les réseaux sociaux.
  • Tisser ta toile de contacts dans la communication et dans le domaine d’activité de prédilection.
  • Maintenir un contact régulier avec les influenceurs, futurs employeurs et prospects via les réseaux sociaux et les évènements (Syntec RP, webinars, etc.).
  • Passer à l’action en effectuant le maximum de stages pour savoir quelle orientation privilégier. 

Le choix des stages

Maximise le nombre d’expériences professionnelles avant de te lancer !

Varie les stages en entreprise et en agence de renom pour peaufiner ton CV avec des expériences au sein de plus petites structures pour accroitre ton champ de responsabilités.

Si tu n’es pas certain du secteur, je recommande de commencer large en rejoignant une agence pour découvrir le maximum d’industries avant de choisir une entreprise adaptée.

Il n’y a pas de mauvais choix

Si tu es exigent avec toi même, il n’y a pas de mauvais choix. Les années d’études et de stages permettent de tester tes goûts. C’est à ce moment là que l’on peut se tromper. Une mauvaise expérience est toujours bénéfique car elle aide à peaufiner ton chemin de carrière. C’est souvent de l’inconfort que jaillit l’inspiration. 

S’ouvrir à l’international 

Que ton choix s’oriente vers une carrière en France ou à l’étranger, effectuer un stage hors du territoire apporte une grande ouverture d’esprit et des nouvelles connaissances. Certains pays comme le Royaume-Uni sont très en avance dans les pratiques de la communication. Il y a déjà une dizaine d’années, des agences de communication réalisaient des campagnes pour changer les attitudes de la société et des techniques d’utilisation des réseaux sociaux étaient maîtrisées.

Quelles études choisir ?

En France, il y a le choix entre un parcours universitaire, Celsa Paris-Sorbonne, Science Po, et des écoles plus spécialisées: ISTC, Sciences Com-Audencia Group, EFAP, ISCOM, ESCP, ISCPA. Il y a aussi la possibilité de faire une prépa littéraire et de poursuivre avec une école de communication. Il existe de très bonnes formations à l’étranger comme le master de communication à la London College of Communication. Pour une liste plus complète par type de cursus de communication (audiovisuelle, business, corporate, internationale, marketing, média) https://www.masterstudies.com/Masters-Degree/Communication/

Quelles sont les 5  grandes qualités essentielles à cultiver pour réussir en communication ?

L’écoute

La qualité la plus essentielle pour réussir sur le long terme. 

La patience et la persévérance

Le métier de communiquant requiert d’écouter, de reformuler, de convaincre.

La curiosité intellectuelle

Pour être bon communiquant, il faut être curieux de tout et avoir une bonne culture générale. Cela se travaille quotidiennement en lisant la presse et en réalisant une veille de mots clés. 

Le goût du risque et de l’innovation

Si tu n’aimes pas le risque, ce métier pourrait ne pas être fait pour toi. Convaincre des interlocuteurs toujours occupés (journalistes, blogueurs, influenceurs) nécessite de ruser et assumer des techniques parfois risquées. Il est primordial d’aimer innover car le message à communiquer doit être sans cesse renouvelé.

La foi dans l’être humain et le progrès

Cela paraît être une évidence mais pour travailler dans la communication, il faut aimer le contact humain. Il est nécessaire d’avoir une nature positive et de croire en l’être humain, relayeur des messages.

Au final, de nombreux chemins sont envisageables pour trouver sa voie en communication. L’important est de ne pas avoir peur de prendre des risques en multipliant les stages au cours des études, de participer à des colloques et évènements externes pour rencontrer le maximum d’influenceurs et de soigner son image sur les réseaux sociaux.