Un + pour son CV : rédiger des articles pour un blog influent quand on est étudiant

Les Talents de la ruche : Musique, Comédie, Sport, Écriture… Certains jeunes mènent une double vie entre études supérieures et vie artistique ou sportive. Découvrez Léo Chaix, 21 ans, qui a su lier ses études à la Toulouse Business School et son activité en tant que rédacteur pour le fanzine spécialisé dans le rap français, Le Rap En France. Encore étudiant, il ajoute déjà une ligne intéressante à son CV avec cette expérience ! Actuellement en stage pour une agence de communication, Léo nous dit tout sur son quotidien !

Hello Léo, peux-tu nous décrire ton parcours en quelques lignes ? 

Je suis de Paris, mais j’ai habité pendant 10 ans à l’étranger (Maroc, Roumanie, Grèce). Je suis rentré à mes 17 ans, et j’y suis resté 3 ans : pour ma terminale, et mes deux ans de prépa ECE. Après mes concours, j’ai été accepté à Toulouse Business School, où j’étudie depuis maintenant un an. Je suis un grand passionné de rap français. J’ai commencé en rappant moi-même, mais face à un flagrant constat d’échec, je me suis dirigé vers l'écriture, que je pratique en autodidacte et par passion. Depuis 2013, je suis rédacteur pour un fanzine spécialisé dans le rap français, Le Rap en France.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton activité de rédacteur ?

En fait quand j’ai intégré la rédaction, le « contrat » c’était un article par mois, sujet libre ! Du coup, je faisais beaucoup de chroniques d’albums, je réalisais des interviews, des comptes-rendus de concerts... Et puis, avec le temps, et mon implication grandissante, j’ai commencé à devenir un peu le bras droit de Stéphane, le créateur et rédacteur en chef du site. Du coup, depuis un peu moins de deux ans, on bosse de pair pour la planification des articles, les demandes de partenariat, les gestions d’interviews, la création de nouvelles rubriques… Stéphane a toujours gardé le dernier mot, évidemment, il garde son rôle. Mais désormais, je l’épaule et on travaille de concert, également avec un autre pote, Guillaume. On est les trois à nous occuper vraiment de la sculpture du site, mais il faut bien savoir que chaque rédacteur est une pierre angulaire de la fondation. Le magazine ne fonctionnerait pas sans la somme de tous ces talents.

Peux-tu nous en dire plus sur ce fameux fanzine Le Rap en France ?

Le Rap en France est un webzine spécialisé dans le rap français, un marché que l’on pourrait qualifier de niche. Né courant 2011 de la furieuse envie d'écrire sur la face cachée de cette discipline, ce « fanzine » a été crée par et pour les passionnés. Il est auto-géré par toute une équipe de bénévoles qui dédient leur temps libre à la rédaction de chroniques, critiques, interviews, dossiers, sélections diverses, playlists... Tout est mis en oeuvre pour refléter le vaste paysage quasi-infini qu'est le rap français. Rien que ça !

talent, rédacteur, fanzine, webzine, Léo, blog, rap, étudiant, Toulouse Business School, rédaction

As-tu toujours aimé écrire ? D’où te vient cette passion pour le rap ? Quelles sont les personnes qui t’inspirent ?

En fait oui, j’ai toujours adoré écrire, depuis que je suis tout jeune. Avant, je rédigeais des histoires, surtout de la heroic fantasy, j’étais à fond là dedans à cause de Pierre Bottero, mon auteur de jeunesse ! Et puis j’ai toujours beaucoup lu, du coup je pense que j’avais un peu cette fibre de la rédaction, de la bonne tournure de phrase, du bon mot. Je ne sais pas précisément d’où me vient cette passion, mais bon si ça doit venir de quelque part, c’est forcément de là. Je ne dis pas que j’écris bien, loin de là, il me reste encore beaucoup de progrès à faire.

Explique-nous ce qui te plait particulièrement dans ce « job ».

Le fait d’avoir l’impression de participer à l’élévation du webzine. De créer du contenu alternatif, de satisfaire des gens, de me sentir utile et de servir une « cause » que j’estime nécessaire. Ça me permet aussi de me faire des contacts dans le milieu, ce qui pourrait s’avérer vraiment utile pour mes futurs projets… J’aime également le fait de pouvoir rencontrer des artistes que j’écoute depuis 5 ans en boucle, leur parler, les interviewer, créer des liens, aller à des concerts ! Et puis je travaille avec des gens qui ont tous une approche musicale différente du genre, ça m’apporte énormément. J’ai donc pu évoluer, musicalement parlant, grâce à toutes les discussions que j’ai eu la chance d'avoir avec eux. Rien que pour ça, ça tue.

Léo le Rap en France 

Comment as-tu fait pour intégrer l’équipe ? 

Je lisais énormément de fanzines et autres webzines qui traînaient sur Internet. Il y en a pléthore si l’on est un peu curieux : Le Bon Son, l’Abcdrduson, ReapHit, Goûte mes Disques, Cultiz… et également Le Rap en France ! Moi qui aime énormément écrire, et écouter du rap, je me suis dit qu’il serait intéressant de lier ces deux centres d’intérêt. Je vu que la rédaction cherchait à recruter. J’ai donc envoyé un mail et on m’a demandé de rédiger un article sur le sujet de mon choix. J’ai choisi de chroniquer l’album Vice & Vertu vol. 1 de Swift Guad, et c’était parti !

Ton activité pour le fanzine est-elle rémunéré ?

Non, elle ne l’est absolument pas. On ne gagne rien à écrire pour le site (financièrement parlant)… mais c'est formateur et ça permet de participer à l'évolution d'un projet !

Tu es également étudiant en 4ème année à TBS, comment arrives-tu à concilier ta passion et tes études ?

En fait, c’est relativement simple, car les études que je fais ne me demandent pas une très grosse somme de travail. J’ai énormément bossé en prépa, mais une fois arrivé en ESC, la charge s’allège réellement.

Tu es actuellement en stage au sein d’une agence de communication parisienne en tant que concepteur-rédacteur, de quelle entreprise s’agit-il ? Qu’est-ce que cette expérience t’apporte, concrètement ?

Je fais mon stage chez Shortlinks. C’est une entreprise de brand packaging 360 basée à Paris, spécialisée en food. Nous travaillons avec de gros clients comme Haribo ou Oasis dont nous nous occupons de créer les packs. En tant que concepteur-rédacteur, je m’occupe de rédiger tout le contenu écrit qu’ils désirent faire valoir, que ce soit print ou web.Léo le Rap en FranceJe suis en stage, du coup je suis vraiment supervisé par des professionnels. C’est réellement intéressant, de comprendre le fonctionnement d’une agence, recevoir les commandes des clients, réfléchir à la meilleure formulation possible… Et ça demande de manier les mots, que demander de plus ?

Quels sont tes projets pour le futur ? Aimerais-tu lancer ton propre webzine (ou peut être même un magazine papier) ?

La seule chose que je veux c’est avoir un job qui me permette de vivre décemment tout en me laissant la capacité de me donner à fond dans ma passion. Mon unique ambition est de créer mon propre magasine papier et bosser avec mes potes. Ce serait mon rêve.

Qu'est-ce que tu dirais aux jeunes lecteurs de La Ruche qui ont la même passion que toi pour les aider à se lancer ? 

Si vous voulez vous lancer dans un projet, ne pensez pas au nombre d’heures que vous y accorderez, jetez-vous dedans avec passion et sans vous poser de questions. Vous ferez également de superbes rencontres, vous en ressortirez grandi, vraiment.

Merci d'avoir répondu à cette interview Léo ! Si vous voulez en savoir plus sur ce fanzine qui monte, rendez-vous sur leur page Facebook, n'hésitez pas à lâcher un petit like au passage !