Parcours d'une femme entrepreneure : "N'ayez pas peur de vous lancer"

Parcours d'une femme entrepreneure : "N'ayez pas peur de vous lancer"

Marie Schneegans est une entrepreneuse pro-active à l'origine de la start-up américaine Never Eat Alone (basée à San Francisco) qui favorise l'emploi en connectant les employés des grandes entreprises pendant la pause déjeuner. Créé cette année, le projet composé actuellement de 6 personnes a déjà gagné le Hackathon Startupbus Europe, le concours de pitch à l'accélérateur Wayra et Startupbootcamp. Bonjour Marie, peux-tu nous parler de ton parcours atypique ? marie, fondatrice de Never Eat Alone et Freespace Je suis étudiante à Dauphine en Ingénierie Financière et Économie Appliquée à la Goethe Université à Frankfort. À côté des cours j’ai toujours réalisé des projets pour connecter les personnes de différents milieux. Le statut étudiant-entrepreneur m'a aidé à avoir un emploi du temps aménagé et faire une année de césure pour me concentrer sur Never Eat Alone. L’été dernier j’ai travaillé à l’ UBS dans le département des gestions de fortune, tout en ouvrant en même temps un espace collaboratif temporaire à Paris, Freespace. Ce n’était pas facile mais la méditation m’a aidée pour ma concentration et mener à bout mes projets. Never Eat Alone, qu’est ce que c’est ? Logo Never Eat Alone C’est une application mobile (iOs et Android) pour connecter des employés au sein d’une grande entreprise durant la pause déjeuner. C’est une application où les employés d’une même entreprise se connectent avec leur adresse email professionnelle ou par le biais de Linkedin. Par la suite, nous les connectons (matching) avec une personne d’un autre département. J’ai eu l’idée lorsque je faisais mon stage dans la banque UBS l’été dernier. Je m’ennuyais et je déjeunais toujours avec les mêmes employés. Du coup, j’envoyais des emails à des employés d’autres départements de UBS pour déjeuner. Cela a bien marché et tous les jours je déjeunais avec des personnes différentes. Cela m’a permis de mieux comprendre comment l’entreprise fonctionnait et on m’a même proposé un poste. C’est aussi donc une façon de ne pas être en situation d’offreur de compétence dans une démarche pro-active.

Démo Application Never Eat Alone

À quel stade en est le projet ? Nous sommes actuellement en train de finir de développer l’application en iOs et Android pour pouvoir la tester dans des entreprises durant le mois de juillet. Quel est votre business model ? C’est un abonnement forfaitaire. Avez-vous fait appel à des investisseurs ? C’est encore trop tôt. Nous voulons d’abord tester notre application avant d’aller plus loin. Nous avons aussi la crainte de nous laisser influencer. Quel est le prochain objectif à court et moyen terme ? À court terme, nous aimerions intégrer l’application sur l’Apple store cet été et à moyen terme la tester dans des entreprises où la hiérarchie est très présente (comme dans les banques) car c’est dans ce genre de structure verticale que le potentiel semble prometteur. Entrer dans le monde des entrepreneurs et entrepreneuses, qu’est ce que ça a changé pour toi, qu’est-ce que cela t’a apporté (professionnellement et personnellement) ? Professionnellement, je sors de ma zone de confort. Ce n’est pas facile, il y a des jours où je suis au bord des larmes et des jours où tout roule... Mais qu’est-ce que c’est épanouissant sur le plan personnel ! J’apprends beaucoup sur moi-même et c’est l’aventure tous les jours ! Je n’aurais jamais autant appris avec un stage traditionnel. Tu es également à l’origine du [ Freespace ]. Peux-tu nous expliquer en quoi ça consiste, à qui cela est destiné et l’intérêt pour les entrepreneurs ? Inspirée par les valeurs artistiques et communautaires du Burning Man, synonyme de libération annuelle de la force créatrice, [Freespace] est une communauté éphémère réunie autour de multiples manifestations et de projets créatifs et écoresponsables. [Freespace] Paris est un espace collaboratif gratuit que nous avons ouvert l’été dernier pour 3 mois. Cet espace regroupe plusieurs communautés distinctes (culturelles, scientifiques, artistiques, économiques, financières, etc...) qui contribuent à l’émergence de nouvelles idées au travers de problématiques données (projets, événement, meetup, hackhaton, etc). Pour les entrepreneurs, cela permet de rencontrer des gens de différents milieux et de pouvoir partager ses idées et les tester !

[Freespace], vidéo par EcoplusTV

Si tu as une dernière chose à ajouter, c’est le moment, nos lecteurs t’écoutent !

Suivre son intuition et ne pas avoir peur de se lancer. Quand on veut, on peut ! Le plafond de verre c’est dans notre tête, il nous appartient de le briser...