Google, Apple, Facebook, Amazon : les rois de la marque employeur et du recrutement

À la question « Dans quelles entreprises souhaiterais-tu (sous-entendu « rêverais-tu ») travailler ? », le Superman du e-commerce Amazon, l’Iron-Man de la recherche Google, la Catwoman de la téléphonie Apple et le Batman des réseaux sociaux Facebook sont les plus cités. Nous allons donc tenter d’expliquer la raison de cet engouement provoqué par ces géants auprès des plus jeunes.

Une marque-employeur efficace et ciblée

À l’heure du numérique et d’un monde de plus en plus digitalisé, les entreprises doivent s’adapter. La marque-employeur en est le principal fil conducteur.

Comment définir le terme « Marque Employeur » ?

Cette notion, apparue à la fin des années 90, est tirée du concept anglo-saxon « Employer Branding ». Littéralement, le « branding » renvoie à tous les aspects qui interviennent dans l’image de marque d’une entreprise, soit le logo, le graphisme, la qualité des produits, les valeurs, etc. Ainsi, la « marque employeur » peut, si elle est efficace, être utilisée afin d’attirer de nouveaux talents. C’est d’ailleurs le cas pour Amazon, Google, Apple et Facebook. Comment cela se traduit-il ?

Réseaux sociaux et évènements

Une présence incontestable sur les divers réseaux sociaux, une communication fluide et transparente et une proximité sincère sont les principaux outils et atouts d’une marque-employeur efficace et convaincante. La keynote d’Apple : l’instauration d’un lien avec les consommateurs. keynote Apple Marque Employeur
Qui n’a jamais entendu parler de cet événement ? Qui n’a jamais tenté, au moins une fois, d’en suivre une ?
La keynote d’Apple, créée par le regretté Steve Jobs, est un des piliers de la marque employeur de la Pomme. Lors de cette conférence, est présenté – en exclusivité - le nouveau produit devant des milliers de journalistes, connectés. Ainsi, il suffit de se rendre sur Twitter pour apprécier les nouvelles fonctionnalités du produit, par l’intermédiaire de « twittos » chevronnés de la marque, postant des commentaires à 140 caractères au maximum. Par ailleurs, le PDG d’Apple n’est jamais apprêté d’un costard-cravate-chaussure en cuir lors de cette prise de parole. En effet, Steve Jobs puis Tim Cook se vêtirent d’un jean, pull et chaussure de ville. Rien de bien anti-conventionnel. Cette spécificité met en lumière et renvoie une image de société où l’apparence vestimentaire n’est pas la priorité et donc une société singulière et simple. Ainsi, il semble qu’Apple soit une entreprise où il fait bon vivre. ;)

Locaux attractifs 

L’environnement de travail et le bien-être étant devenu les principales attentes des jeunes diplômés, certaines enseignes n’hésitent pas à offrir un cadre de travail des plus agréables… et à le faire savoir.

APPLE

Avant son décès, Steve Job a mis sur table un projet pharaonique : le nouveau siège social d’Apple. Ce dernier sera situé à Cupertino et sera inauguré en 2016. Ce « Spaceship HQ » pour certains ou « Donut » pour d’autres accueillera 13000 employés dans un cadre verdoyant et respectueux de l’environnement. Voyons-en les principales caractéristiques :
  • Une sphère de 2600 hectares sur quatre étages.
  • Un auditorium de 1000 places (pour les keynotes).
  • Un parking comprenant 10000 places.
  • Une dizaine d’hectares de végétation. En effet, par ce biais, Steve Jobs a voulu permettre la création de zones de détente, favorisant l’échange et la stimulation entre les salariés.
  • Des panneaux solaires et des murs végétaux seront apposés sur les bâtiments du parking.

spaceship HQ Apple

GOOGLE

De mon point de vue, les bureaux de Google sont les plus impressionnants et attractifs. Comme Apple, ce siège a été conçu dans le respect de l’environnement de du développement durable – comme image véhiculée garantie, mais également afin d’assurer le bien-être de ses salariés. De la Californie à Taïwan, en passant par Londres et Zurich, voici les principaux clichés de ces bureaux insolites.
Les bureaux à Londres Décorés aux couleurs de l’Angleterre, ces locaux aspirent à une sérénité et cohésion. Les bureaux à Zurich Style naturel et décoration nordique, tout est mis en œuvre pour que les salariés se sentent «    comme chez eux », dans une ambiance feutrée et chaleureuse. Les bureaux Taïwanais Salle de jeux et salle de repos, la bonne ambiance et bonne humeur sont mises à l’honneur.
Avec la mise en place d’espace de détente, de loisirs, d’échange, des restaurants biologiques gratuits, des piscines à courant, des salles de massage, des crèches, des médecins, des banques, Google a décidé de créer des conditions optimales pour ses salariés par l’instauration d’un véritable petit « village » où tout est à disposition. C’est ainsi que le taux de turnover est quasi-inexistant et que l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est respecté. Ainsi, à travers ses divers exemples, nous pouvons affirmer que l’Humain et son bien-être sont placés au centre des préoccupations et des stratégies de Google et Apple.

Passer un entretien chez Apple…

Tout jeune diplômé souhaiterait décrocher un emploi chez Apple ou Google. Afin de vous éclairer un peu plus, voici les trois étapes auxquelles un candidat devra faire face. Attention : Cela ne concerne que les postes dans le domaine RH au sein des locaux d’Apple à Londres.

Étape 1 : entretien téléphonique chez Apple

En premier lieu, un entretien téléphonique vous sera proposé, au cours duquel les questions habituelles sont posées, telles que la motivation, les expériences passées, les formations… Cette première étape permet également à l’interlocuteur d’appréhender la connaissance de la société, la compréhension et capacité à communiquer dans une langue étrangère dudit candidat. Dans ce cas précis, il s’agit bien évidemment de l’Anglais, en priorité.

Étape 2 : entretien vidéo chez Apple

En second lieu, si le premier entretien s’avère réussit, un second entretien via Skype aura lieu. Dans ce cadre-là, des questions un peu plus techniques seront posées, telles que la connaissance du secteur et du milieu. Par ailleurs, à travers ce premier contact physique, nous pouvons nous rendre compte de la singularité et simplicité qui règnent au sein de cette société. En effet, un détail attire l’œil, celui du recruteur face à la caméra Skype vêtu tout simplement d’un sweat à capuche. Cela change du smoking conventionnel. :)

Étape 3 : la visite des locaux londoniens d'Apple

Si la réussite était au rendez-vous lors de cette deuxième entrevue, une ultime étape reste à franchir. Passer une journée dans les locaux d’Apple à la découverte de ce monde, tant idéalisé et imaginé, tu en rêvais ? C’est justement le thème de cette étape. Ainsi, Apple te financera ton trajet aller-retour, ta chambre d’hôtel et tes repas sur place le temps d’un séjour d’un jour et d’une nuit. Cette journée, dite d’intégration, sera l’occasion pour les recruteurs et candidats d’échanger sur leur motivation et niveaux en langues vivantes lors d’entretiens en face à face, de découvrir les locaux à l’occasion de la visite, de mettre en condition les candidats avec des jeux de rôles et mises en situation (passage d’entretien par exemple). Cette dernière étape permet aux recruteurs de mieux connaître la personnalité de chacun, et donc de calquer cette dernière avec celle instaurée par l’entreprise afin de pouvoir prendre une décision quant à un avenir commun ou pas.

La success story du made in France : Michel et Augustin.

Logo Michel et Augustin Face à ces mastodontes américains, une PME française tire son épingle du jeu : Michel & Augustin, les Trublions du Goût. Des produits artisanaux et alléchants, un packaging original, un site internet accrocheur et une marque-employeur convaincante, tant d’outils qui ont permis aux Toqués de se hisser dans le classement des PME à en devenir. La marque-employeur et la relation étroite avec les consommateurs sont leurs principales armes. En effet, leurs opérations marketing sont des plus originales et timbrées… mais c’est pour ça qu’on les aime !

#AllerHowardUnCafé

Quant à la seconde opération, elle vient de s’achever et a tenu sa promesse : être extraordinaire. En effet, Michel & Augustin ont été contactés par la direction monde de Starbucks pour une livraison de leurs produits Lundi 15 juin au siège social, situé à Seattle. Mais, c’est mal connaître les trublions que de penser qu’ils vont se contenter d’une simple et banale livraison. À cette occasion, Charlotte et Hasan, des Toqués dans l’âme, ont décidé de livrer leurs recettes en main propre… à Howard Schultz, le CEO de Starbucks. Rien que ça. C’est ainsi que Michel & Augustin ont invité tous ses « followers » à partager une photo d’eux, une tasse de café (made in Starbuck) à la main avec le hashtag #AllezHowardUnCafé. Défi qui ne s’est pas fait attendre ! Ainsi, recettes et soutiens (des nombreux followers) en main, Charlotte et Hassan prirent la direction du siège à Seattle, après 10h d’avion. Les deux trublions ont alors un obstacle, celui de l’accueil. Cela s’avère être un échec. Repartis bredouille, nos deux Toqués quittèrent les locaux, tristement, amèrement et déçus…mais c’était sans compter l’appel qui allait les délivrer. L’assistante les a rappelés. ELLE LES A RAPPELÉS. Fous de joie, euphoriques, méfiants (est-ce un canular ?), et sans doute un brin stressés, nos deux français retournent au siège. 8ème étage. Les portes de l’ascenseur s’ouvrent… Howard SHULTZ, en personne, est juste là ! Pari gagné, les recettes de Michel & Augustin se retrouveront dans les Starbucks aux USA, Angleterre et France. « Un mocha venti et des petits carrés chocolat noir, Michel & Augustin, s’il vous plaît. », voilà ce à quoi vous pourrez prétendre. Pas mal, non ?
Qui aurait pu imaginer que les recettes de Michel et Augustin allaient se retrouver sur les étalages de Starbucks ?
C’est sans doute le début d’une croissance exceptionnelle et d’une internationalisation de la firme. Bien joué aux Toqués qui permettent au « made in France » de traverser l’Atlantique !

L'aventure en vidéo de #AllerHowardUnCafé

Authenticité et transparence, le combo gagnant ?

Par ailleurs, en surplus de ces opérations plus farfelues les unes que les autres, Michel & Augustin ont décidé de miser sur une relation étroite et transparente avec ses consommateurs. Le premier jeudi de chaque mois, leurs locaux – dits « La Bananeraie » - sont ouverts au public afin de mettre en avant l’authenticité de leurs recettes, de faire découvrir de nouveaux produits, de connaître les attentes des consommateurs… Tout cela est pensé afin qu’une relation de confiance s’instaure entre ces deux protagonistes. En effet, quoi de plus original que de permettre au public de découvrir leur univers, de façon ludique et sincère ? Enfin, il est vrai que le CM de Michel & Augustin y est pour beaucoup dans cette histoire. Présent, proche, avenant et sympathique, comment ne pas résister ? C’est grâce à tous ces aspects que Michel & Augustin véhicule une image de marque positive, permettant à chacun de nous de nous identifier et de nous imaginer -pourquoi pas- au sein de cette bien jolie petite équipe. :) Et vous, allez-vous aussi succomber au charme des Trublions du Goût et de leur chère et tendre, la vache tachetée ? michel et augustin les trublions du goût