"En Amérique du Sud, la demande de travailleurs polyglottes explose"

"En Amérique du Sud, la demande de travailleurs polyglottes explose"
« L’Oeil du stagiaire ». Chaque semaine, découvrez un témoignage d’un(e) étudiant(e) en stage en entreprise. Guillaume Degravi, 22 ans, vient de réaliser un stage de 6 mois dans une agence de tourisme au Chili, à Pucón. Découvrez son expérience atypique et les souvenirs inoubliables qu'il en garde ! Peux-tu nous parler de toi, ta formation ? Stage Etranger Chili Mon parcours est des plus simples, je suis issu de la filière du baccalauréat STG en option Mercatique, ce qui m’a ensuite amené à poursuivre avec un DUT Techniques de Commercialisation. C’est alors là que j’ai pris conscience que j’aimais vraiment les matières qui se rapportent directement à la gestion de l’entreprise, management, marketing, éco etc. C’est ce qui m’a motivé à passer le concours Passerelle 1 au cours de ma deuxième année de DUT. J’ai ensuite choisi d’intégrer l’ESC Pau pour son cursus international. Il me permet de partir 1 an (2 fois 6 mois pour mon parcours) sur 3 ans. Il y a possibilité de faire plus évidemment ! C’est en effet à la fin de la première année que nous avons l’occasion de partir où l’on veut dans le monde pour une durée de 4 à 6 mois, tout le monde n’a pas cette opportunité ! Comment t'es venue l'idée de partir au Chili pour ton stage, en quoi cela t'as-t-il séduit ?  stage au chili guillaume degravi Pour tout te dire, mon premier choix s’orientait vers les pays de l’Europe de l’Est, ensuite un ami m’a parlé de son stage qu’il a effectué au Pérou, les missions, le stage et le lieu me correspondaient. Après avoir essuyer un refus de cette entreprise, je me suis posé devant une carte du monde. J’ai alors observé la distance France – Budapest et France – Pérou, ni une ni deux j’ai laissé tombé mon projet des pays de l’Est. Je n’étais pas arrêté sur une destination ou un continent en particulier (avec une petite préférence pour la Nouvelle-Zélande quand même). J’ai effectué des recherches sur des pays qui m’intéressaient en Asie, Océanie et Amérique du Sud / centrale. C’est en effet le continent de l’Amérique latine qui m’a attiré. Je savais qu’en partant dans ces pays j’avais de grandes chances de me retrouver l'un des seuls de la promo à partir dans cette zone. Ce qui m’a séduit c’est principalement les paysages, la culture et aussi l’espagnol. J’avais un niveau très faible en langue vivante, et je me suis dit que j’avais besoin de cette opportunité pour améliorer mon espagnol (et je ne me suis pas trompé…). Comment s'est passée ta candidature ? Pucon terrasse 18_07_14 J’ai eu les informations de ce stage par un compagnon de l’école qui m’a dit que cette entreprise recherchait des stagiaires, que le stage pouvait me plaire au niveau du secteur d’activité, et de la zone géographique. Situé au pied d’un volcan en activité, le Villarica, c’était pour travailler dans une agence de tourisme qui vendait principalement l’ascension du volcan et d’autres activités de montagne (rafting, thermes naturelles, balades à cheval, VTT DH), ainsi que la vente et location de matériel de Ski/snowboard pendant la saison d’hiver (de Juin à Septembre). Etant passionné par les sports de glisse je n’ai pas hésité à postuler le soir même. J’ai eu une réponse assez rapidement et surprise en Français, ce que je ne savais pas c’est que c’est une entreprise gérée par 2 Français qui tournent uniquement avec des stagiaires Français dans le cadre de leurs études. Après un échange de mail et deux entretiens Skype en Français, j’ai été pris pour une durée de 6 mois. Du 1er Juillet au 31 Décembre. Quelles ont été tes missions ? Nos missions sont diverses, la mission principale est la vente des activités ainsi que la location du matériel de Ski. Je suis arrivé au cours de la saison haute d’hiver, parlant très peu espagnol j’ai dû m’adapter très rapidement en apprenant dans un premier temps le vocabulaire de l’entreprise.
L’anglais m’a bien dépanné dans mes premiers jours.
Tout au long du stage nous avions énormément de clients étrangers, venant du monde entier, j’ai pu pratiquer les 3 langues, Français, Anglais et Espagnol ! (et encore quelques fois ça ne suffisait pas Cf. Le Brésil ;)). Pour le reste des missions, nous parlions de « missions de fond », c’est à dire que chaque stagiaire avait ses missions spécifiques pour faire tourner le shop lorsque nous n’avions pas ou peu de clients. Réapprovisionner le stock, faire des importations (principalement de France), gérer le parc informatique, Ressources Humaines (faire les recrutements des prochains stagiaires), Communication (Site Internet, vidéo, flyers, stickers, etc.), Démarchage de partenaires dans la ville et la région. Qu'est ce qui est différent de la France quand tu travailles au Chili (ambiance de travail, vie étudiante...) ? stage chili ville paysage
 Les 45h on en parle ?
Ce sont 45h moins fatigantes que les 35 françaises, il y a le rythme « à la chilienne » assez cool, après j’étais dans une entreprise française, donc les boss avaient les bases françaises, on coupe la poire en deux on dit 40h, 3,5 jours de boulot, 3,5 de repos.
Quand tu es en stage aussi loin c’est super pour voyager ! En m’arrangeant avec les collègues il m’est arrivé d’avoir 5-6 jours de repos pour voyager (à charge de revanche).
Pour ce qui est de la vie au Chili, je n’ai pas connu la vie étudiante (à la différence des Erasmus), j’ai vécu la vie à la Chilienne, ce qui n’est pas plus mal au final ! J’ai rencontré énormément de monde, j’ai des amis Sud Américains un peu partout au Chili ou en Argentine, ce que je pense que je n’aurais pas eu en échange universitaire, ou du moins, pas autant. Ensuite le Chili est l'un des pays les plus développés d’Amérique du Sud, c’est dommage qu’on en parle si peu en France, niveau médecine, infrastructure, internet, éducation, etc. et donc aussi l’un des plus chers (Brésil, Argentine et Chili pour le trio).
Après avec 600€ par mois vous avez de quoi manger, boire, voyager et vous loger très très correctement. Je n’ai pas eu de soucis pour ma part.
Avais-tu des perspectives d'embauche ? En partant je savais que c’était seulement un stage de 6 mois, donc temporaire et que je reprenais mes études par la suite. En revanche sur place j’ai rencontré énormément d’expatriés Français qui sont partis en Amérique du Sud s’installer, travailler.
Ils n’ont eu aucun problème à trouver du travail avec les diplômes français. De plus il y a de plus en plus de Français, la demande de travailleurs parlant 2 voire 3 langues (dont le Français et l’espagnol) explose !
J’ai le projet d’y retourner cette année pour les grandes vacances (qui sera leur saison d’hiver), j’ai plusieurs occasions de petit boulots, travailler encore en agence de tourisme ou en moniteur au centre de ski sur le volcan. À réfléchir.
Et pour plus tard je me vois bien ailleurs qu’en France, quitte à gagner un peu moins mais à vivre mieux.
Si cela était à refaire, le referai-tu ? Pourquoi ? Evidemment que je le referais, et d’ailleurs c’est en projet, je commence à organiser mon prochain séjour au Chili. Ensuite j’aimerais faire d’autres pays de la même façon, en Janvier prochain j’ai de nouveau 6 mois à l’étranger avec l’école, cette fois-ci en échange universitaire (ce qui ne m’empêchera pas de voyager), pourquoi pas le Canada, le Mexique ou partir en Asie. À voir ! Quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux futurs expatriés sud-américains ? stage au chili street art Avec ou sans grande expérience de l’espagnol, les latinos sont très ouverts, ils adorent échanger, découvrir de nouvelles cultures, ils vous aideront pour l’apprentissage de la langue, parler l’anglais est un plus pour se faire comprendre dans quelques endroits.
Voyagez ! L’Amérique du Sud regorge de paysages tous plus incroyables les uns que les autres. Pour moi les pays à voir sont le Chili, Argentine, Pérou, Equateur, Bolivie et Brésil, mais il y en a tant d’autres. J’ai fait de superbes découvertes, tant au plan social que culturel, et j’en reviens plus mature.
De quoi en prendre plein les yeux tout en travaillant. Si vous aussi, vous souhaitez organiser un stage à l'étranger comme Guillaume, suivez tous nos témoignages dans la catégorie "Oeil du stagiaire" !