Comment rédiger un mail de remerciement suite à un entretien

Comment rédiger un mail de remerciement suite à un entretien

Vous êtes en pleine recherche de stage, et cela vous prend un temps fou. La recherche d’emploi est très chonophage et quelques fois peu fructueuse. C’est pourquoi favoriser la qualité à la quantité de sollicitations vous fera gagner un temps précieux. Soumettre des candidatures personnalisées, tout le monde vous le dit, et bien passez à l’action ! Le mail de remerciement fait partie des attitudes à adopter au même titre qu’une tenue correcte exigée pour le rendez-vous. Voici les conseils de Chloé.

Une pratique peu commune

Le mail de remerciement est globalement perçu comme une formalité sans grandes conséquences si elle n’est pas utilisée dans le cadre d’une recherche d’emploi. Pourtant vous comprendrez bien vite tous ses intérêts pour mettre toutes les chances de votre côté. Si peu d’étudiants l’utilise, c’est le moment de vous y mettre !

Quelques nuances pour les cas particuliers

Il faut bien garder à l’esprit que cette pratique ne convient pas nécessairement à tous les secteurs/domaines car chaque marché a ses propres façons de faire. Par exemple, dans certains secteurs où les candidatures sont nombreuses et les offres abondantes, il n’est pas forcément indispensable de passer par le mail. Pensez que si vous n’avez pas eu de réponse dans les 15 jours, il n'y a aucune chance que le profil ait été retenu, passez donc à autre chose.

Pareillement, vous comprendrez que je ne parle pas de lettre de remerciement. C’est un choix, je pense que l’envoi de lettre peut dénoter avec les habitudes d’une entreprise tournée vers le numérique. Tout cela est discutable et chacun à un avis différent sur le sujet, donc jugez d’abord par vous-même. La question est la même pour l’envoi de CV par courrier, certaines entreprises préfèrent le papier à l’écran. Si vous n’êtes pas grand poète, il vous reste le téléphone qui reste aussi une bonne idée.

L’intérêt des remerciements

merci Il ne s’agit pas d’un simple « merci », même si c’est par cela qu’il faut débuter le mail. Il démontre d’abord tout votre intérêt pour le poste auquel vous postulez. Si vous ne voulez pas passer à côté de cette place que vous convoitez, c’est une relance de plus afin de démontrer votre motivation/intérêt. Le mail de remerciement permet aussi de confirmer le fait que vous avez parfaitement compris le poste, vos missions et qu’elles correspondent à vos compétences et vos objectifs professionnels.

Vous pouvez en profiter pour poser une question, aborder quelque chose que vous avez omis de dire en entretien et qui pourrait faciliter votre accession au poste. Le tout est de rester très concis et ne pas s’éparpiller. Cela jouerait en votre défaveur assurément. Insistez plutôt sur vos atouts tout en apportant un complément d’informations au recruteur pour faciliter sa prise de décision. Enfin, le mail de remerciement est approprié pour demander des précisions sur la suite du processus.

Vous pouvez aussi demander un retour global sur votre entretien (Est-ce que j’étais bien ?)

Les valeurs sûres : Keep It Smart and Simple

Keep it smart and simple

  • Quand l’envoyer ? On recommande en général d’adresser le mail 24 à 48h après l’entretien. De la même manière, si vous attendez un second entretien par exemple, c’est à vous de jauger le timing. Je conseille de le placer après votre dernier entretien s’ils sont consécutifs.
  • À qui l’envoyer ? Tout simplement à la personne qui vous a reçu. S’il y en avait deux, trois, pas de préférence, envoyez le mail à chacun sans disctinction. Il serait mal venu de l’envoyer uniquement au responsable RH par exemple, cela discrédite les autres qui peuvent mal le prendre.
  • Comment parler au recruteur ? Certains n’hésiterons pas à jouer la carte de l’hypocrisie pour être sûrs de faire bonne impression et de favoriser leur chance. On est bien d’accord que ce n’est pas le but du tout du mail de remerciement.

On attend que vous soyez vous même, pas besoin d'ajouter des « caisses de compliments » si vous n’y croyez pas vous-même. On vous conseille de faire une petite synthèse du rendez-vous (ça tombe bien vous êtes quelqu’un de synthétique, encore un bon point pour l’entretien). En revanche il n’est pas utile d’écrire une nouvelle lettre de motivation : moins de dix phrases suffisent.

Très important : ne pas « spamer » les boîtes mail de l’entreprise. Il n’y a rien de plus désagréable pour les employeurs qui sont déjà submergés de mails. Cela peut même vous empêcher d’obtenir le poste ! Véridique. Trouvez une juste mesure. Au delà de deux trois semaines si vous n’avez aucun retour, il y a de fortes chances que le vent ait tourné.

Du côté du recruteur

recrutement

  • Petit effort, grande valeur : Des cabinets de recrutement pas toujours courtois, cela arrive. Mais ce n’est pas une raison pour zapper votre mail simplement parce qu’ils n’ont pas été très amicaux. Si vous n’avez pas le feeling avec vos interlocuteurs, ce n’est pas la peine d’attendre une réponse de leur part et de placer vos espoirs dans cette offre-ci. Dans ce cas, profitez en pour les remercier de vous avoir reçu en leur précisant que vous ne pensez pas correspondre aux attentes du poste. En y ayant réfléchi, les tâches ne vous intéressent pas, qu’à cela ne tienne, annoncez-le.
  • La bonne impression : Deuxième cas de figure, même si on n'obtient pas le poste au terme des échanges, le mail de remerciement est là pour jouer en votre faveur quoi qu’il arrive. Le recruteur va garder une image positive de vous si vous lui faite un feed-back, en vous sentant impliqué(e), et peut être qu’à un prochain recrutement il vous appellera directement avant de poster son offre d’emploi.
  • Un recrutement n’est pas anodin : Si votre potentiel employeur a émis des réserves sur certains points de l’entretien (trajets, type de contrat, horaires de travail ou autre) c’est l’occasion de le rassurer. Le temps peut parfois vous manquer en fin d'entretien. Pour illustrer, l’ouverture d’un poste en CDI n’est pas anodin pour une start-up. Ils souhaitent être sûrs qu’ils ne se trompent pas en vous sélectionnant plutôt qu’un autre.

Ainsi les recruteurs sont attentifs à tout signal positif qu’ils peuvent recevoir avant leur prise de décision.

Le secret de la formule magique

formule magique remerciement Je terminerais donc par un exemple de mail de remerciement idéal qui vous fera remonter dans le coeur des recruteurs, c’est certain. Bien sûr, adaptez le ton selon le type d'entreprise que vous visez (soyez peut-être un peu moins conventionnel pour un job en communication en start-up par exemple !)

Bonjour Monsieur/Madame XXX, Je vous remercie d’avoir pris le temps de me recevoir en entretien date pour le poste de nom du poste.  J’ai particulièrement aimé la façon dont vous m’avez mise en confiance dès mon arrivée. J’ai bien compris que les missions principales du poste s’articulent autour de :

  • mission principale
  • mission 2
  • mission 3 etc...

Le fait que vous ayez insisté sur les qualités et compétences essentielles du candidat au poste (listes des qualités/compétences), me conforte dans mon aptitude à remplir pleinement les fonctions que vous proposez. Je serais réellement ravi(e) de faire partie de votre équipe et de contribuer aux succès de nom de l’entreprise. Je reste à votre disposition par téléphone au numéro et par mail adresse email pour toutes informations complémentaires avant votre décision. Je vous remercie encore et vous prie de croire formule de politesse de votre choix. Signature Nom Prénom

Voici la formule clé pour marquer le recruteur :

  • remerciements sincères,
  • démontrer l’intérêt pour le poste et la concordance du profil
  • rester disponible via vos coordonnées.

Vous êtes parés ! Il ne vous reste plus qu'à trouver un job sur Wizbii, le 1er réseau social professionnel des étudiants et jeunes diplômés.

Les conseils dispensés plus haut sont valables dans tout cas de figure et ne se limitent pas à l’écriture d’un mail de remerciement. La politesse et le respect est un état d’esprit qui sera toujours apprécié et valoriser en entreprise. Donc mettez vous à la place des recruteurs : il vous faut trouver quelqu’un qui soit un collaborateur ayant autant de bonnes qualités sociales que de bonnes compétences. Pour finir, je vous présente une infographie qui saura vous expliquer l’importance de vos qualités sociales : savoir être entretien d'embauche