Entretien d’embauche : c'est à votre tour de poser les questions !

Votre entretien touche à sa fin, votre interlocuteur a fini de vous cuisiner et vous demande une dernière chose avant de vous laisser repartir : Avez-vous des questions ? C’est donc à cet instant que vous réfléchissez attivement sans trouver quoi répondre (trop de stress ?), et c’est bien dommage ! Car effectivement il est important de bien se renseigner avant d’accepter votre poste en tout état de cause.  De plus, le recruteur appréciera votre curiosité et votre intérêt. Vous marquerez des points à condition de le faire correctement. Voici quelques sujets à aborder… et d’autres à éviter !

Et en fait, qu’est ce que je vais réellement faire ?

Demander des précisions sur le poste  tâches entrepriseLe recruteur vous a peut-être déjà très bien informé sur les tâches qui vous seront confiées. Mais c’est l’occasion d’aller vers des questions plus précises, ou bien plus globales. Par exemple : - Quelles sont les perspectives à long terme qui peuvent s’offrir à moi ? - Pouvez-vous me présenter une journée-type ? - Avec quelles personnes serais-je amené(e) à travailler ? - Devrais-je une fois en poste mettre l’accent sur quelque chose en particulier ? - Quelles modifications souhaitez vous me voir apporter au poste ? - Le télétravail est-il envisageable ? - Ai-je une grande marge de manoeuvre sur l’évolution du poste ? Ce sont bien sûr des questions à adapter au contexte et au poste auquel vous postulez, selon ce qui n’a pas été bien abordé au cours de l’entretien. Essayez d’être pertinent et courtois, pas besoin de demander si vous allez faire le café à vos collègues !

What about competition ?

Demander un retour sur les candidats competition Avant tout, demandez sans retenu pourquoi ils vous ont sélectionné, autrement dit, quels sont les atouts de votre CV (qui est votre miroir ne l’oubliez pas). Si vous n’êtes pas choisi, cela peut toujours servir pour d’autres entretiens, le but étant de s’améliorer. Pourquoi ne pas demander des nouvelles de votre prédécesseur ? Pesez votre propos en fonction de s’il est toujours au sein de l’entreprise (monté en grade par exemple) ou reparti suite à une autre opportunité. Et les autres ? Profitez-en pour glaner quelques informations sur vos concurrents (combien, quels profils, quel est leur niveau par rapport à vous) Pour ce type de questions, c’est à vous d’estimer si le recruteur veut bien vous renseigner. Certains restent volontairement très vagues à ce sujet.  

Position, objectifs, stratégie et eux ?

Demander des précisions sur l’entreprise équipe entrepriseEvidemment, vous vous êtes renseigné à fond sur l’entreprise pour laquelle vous postulez avant de vous présenter. Mais en demander davantage révélera votre intérêt. Questionnez sur l’activité et/ou les valeurs de l’entreprise en elle-même pour marquer des points ! Pour cela il faut impérativement être au courant des dernières « news » de l’entreprise. Vous pouvez demander aussi, pour faire le lien avec votre poste, quels sont les objectifs ainsi que la stratégie de l’entreprise actuellement.

À suivre …

Demander des précisions sur la suite du recrutement

réponse entretien - Et quand pourrais-je avoir une réponse de votre part ? - De quelle façon comptez-vous me recontacter ? - Avez-vous besoin à nouveau de mes coordonnées ? - Pensez-vous qu’un second entretien avec mon futur supérieur hiérarchique est nécessaire ? Il faut réellement poser une de ces questions. De cette manière, vous ajoutez un point de plus à votre compteur.

Parfois la curiosité est un vilain défaut

Les thèmes à ne pas aborder de manière générale sont le salaire, les horaires, les promotions et les avantages. Néanmoins si cela est vraiment important à vos yeux pour telle ou telle raison, il est conseillé d’y aller avec des pincettes, soyez diplomate, vraiment ! A contrario, n’hésitez à aborder ces questions une fois en poste (ou à la signature du contrat) pour mettre les choses au clair et ne pas vous faire avoir sur un malentendu, cela pourrait assurément gâcher votre expérience.   Plus d’excuses pour faire des erreurs ! Vous êtes parés pour démontrer tout votre intérêt à l’entreprise qui vous a donné suite. N’oubliez pas que les entretiens sont là dans le but de repérer votre adéquation avec le poste à pourvoir. Vous êtes censés « sentir» que cela est fait pour vous ou au contraire que ce ne sera pas le cas. Il faut savoir où l’on met les pieds et dans quelle ambiance vous allez travailler, pendant peut-être six, dix mois, un an voire plus. C’est le moment d’avoir les réponses à vos interrogations. Des questions ? :)