Les clés pour réussir sa lettre de motivation à coup sûr

Les clés pour réussir sa lettre de motivation à coup sûr
Article invité écrit par Gaelle Şahintekin, Project Manager chez Oban Multilingual. Sur un marché de l'emploi où la concurrence est de plus en plus rude, exister au milieu de la multitude peut sembler une gageure. C'est pourtant le défi qu'il convient de se lancer au moment de partir à la recherche d'un travail. De solides études et un CV bien rempli ne suffisent évidemment plus à convaincre des recruteurs qui croulent sous les propositions. Il faut définitivement apporter un petit quelque chose en plus, ce que l'on pourrait appeler un "supplément d'âme", afin de faire la différence. "Ne me dites pas que vous êtes motivé, prouvez-le moi !". C'est le cri déchirant lancé par nombre de recruteurs au moment de proposer des offres d’emploi. Tout l'intérêt d'une lettre de motivation réussie...

Lettre de motivation : un exercice en soi...

L'écriture d'une lettre de motivation est un exercice bien plus ardu qu'il n'y parait. Il convient de fait de respecter les règles d'or du genre. A savoir clarté, concision et cohérence dans ses écrits. Une structure solide, avec des paragraphes distincts délimitant chacun de vos propos, aura le double avantage d'offrir une qualité de lecture appréciable au recruteur tout en démontrant votre esprit de synthèse. En cela, le fond doit impérativement rejoindre la forme. Chaque partie doit effectivement aborder un point précis. Ainsi, il est communément admis que : - le 1er paragraphe reprend ce qui vous a attiré dans l'offre. - le 2e doit démontrer ce que vous pouvez apporter à l'entreprise. - le 3e, sorte de passerelle vers le CV, permet d'aborder la question des études et de l'expérience. Ne pas oublier la formule de politesse adéquate. A ce sujet, rien de pire que les formulations tarabiscotées ou par trop révérencieuses qui donnent l'impression que vous sortez d'une autre époque. Pour le coup, les plus courtes et efficaces sont les meilleures...

A lettre de motivation standard, refus... standard !

Ce cadre dressé et les généralités de l'exercice acquises, il convient d'adapter le ton de sa lettre et son contenu à son interlocuteur. Car si la standardisation de la lettre de motivation a le mérite illusoire pour le candidat de postuler "plus vite que son ombre", cette pratique a pourtant un côté particulièrement pervers. Celui d'égarer son lecteur dans les méandres de la banalité et des affirmations convenues. Sans parler des hors-sujets qui conduisent certains prétendants à vanter leur folle originalité au monde de la finance ou leur psycho-rigidité pour un poste d'animateur en centre aéré. Bref, tout ce que déteste le monde de l'entreprise. Vous pouvez trouver ici des points importants pour vous aider à rédiger votre lettre de motivation. Ainsi, de même que chaque candidat est unique, chaque entreprise a son identité propre. Prendre en compte cet aspect de la question revient à démontrer que vous êtes prêt à entamer un échange sur des bases constructives. De fait, une recherche d'emploi ne se limite pas à trouver une simple annonce sur un site spécialisé. Il convient de s'informer convenablement sur l'entreprise concernée, s'intéresser à ses activités, son développement, son histoire, sa politique ou encore sa philosophie en matière d'emploi. Quelques mises en lumière de ce savoir dans une lettre peuvent suffire à créer l'intérêt du lecteur. Le recruteur ne manquera pas de noter la démarche et saura où placer votre candidature entre la pile des prétendants et celle des "fumistes".

Affirmer sa personnalité... avec subtilité

Postuler à des offres d’emploi réclame donc nécessairement de savoir où l'on met les pieds. Ce qui nécessite une réelle capacité d'adaptation aux entreprises vous ouvrant potentiellement leurs portes. Mais s'adapter ne signifie pas pour autant s'écraser. Si la souplesse est une qualité appréciée, l'insignifiance s'avère être un défaut rédhibitoire. Rien n'est moins intéressant qu'un candidat sans aspérité. Impossible en effet pour une entreprise de se projeter sans savoir à qui elle a véritablement affaire. Affirmer sa personnalité, c'est donc permettre au recruteur de dresser les contours du postulant et de le cadrer avec les besoins du poste proposé. Toutefois, il convient de s'accorder sur ce que l'on entend par "affirmer sa personnalité". Il ne s'agit évidemment pas de crier haut et fort : "je suis ce que je suis, c'est à prendre ou à laisser". Dans cette approche, sachez que dans la quasi-totalité des cas, l'entreprise vous... laisse. Il s'agit en réalité bien plus de mettre en adéquation vos points forts avec les attentes de l'entreprise. Quant aux faiblesses de votre candidature, il sera bien temps de les évoquer lors de votre entretien. Qu'on se le dise, la lettre de motivation qu’elle soit pour une offre d’emploi ou de stage en entreprise n'est pas un espace de contrition. Son objectif est bel et bien de dégoter un rendez-vous avec un recruteur.