L'Oeil du stagiaire : Le métier de graphiste chez Orange

L'Oeil du stagiaire : Le métier de graphiste chez Orange
« L’Oeil du stagiaire ». Chaque semaine, découvrez un témoignage d’un(e) étudiant(e) en stage en entreprise. Manon Aubry-Bertin a 20 ans et vient de réaliser un stage de trois mois chez Orange en tant que graphiste ! Découvrez son parcours à travers son interview.

oeil du stagiaire

Peux-tu nous décrire ton parcours Manon ?

Manon Aubry Bertin

Après l'obtention de mon baccalauréat scientifique, j'avais vocation de me tourner vers le multimédia en général, sans savoir exactement dans quel métier me spécialiser. Je m'intéressais déjà au graphisme, au développement web et j'avais un faible pour l'audiovisuel. J'ai ainsi tenté un BTS métiers de l'audiovisuel, option montage et postproduction. J'ai échoué lors des sessions de recrutement. Mais cela m'a permis de trouver une formation qui me correspondrait parfaitement : le DUT SRC (services et réseaux de communication), maintenant appelée DUT MMI (métiers du multimédia et de l'Internet), à l'Université de Cergy-Pontoise. J'ai donc débuté cette formation juste après mon bac.
J'ai ainsi pu faire à la fois du graphisme, du développement web, de l'audiovisuel, de la communication, du réseau mais aussi de la gestion de projet !
C'est cette dernière discipline que j'ai finalement choisie pour la poursuite de mes études. J'ai terminé mon DUT par un stage en tant que graphiste chez Orange Wholesale France, entité du groupe Orange. A partir de septembre 2014, j'entame un cursus Multimédia Management 4MM en alternance à l'Institut G4, afin d'obtenir au bout de trois ans le titre « Chef de projet Système d'Information ». Comment as-tu postulé chez Orange ? Ce stage était ma première expérience professionnelle. J'avais envie de découvrir comment on travaillait dans un groupe important, tel que Orange. J'ai vu une annonce sur le site de L'Étudiant et j'ai sauté sur l'occasion. Combien de temps s’est écoulé entre ta candidature et le moment de ton embauche ? J'ai postulé le 17 février 2014, mon futur maître de stage m'a appelée le jour-même et nous avons convenu un entretien pour le lendemain. Suite à cet entretien, la direction des ressources humaines m'a appelée trois jours après et j'ai su que j'étais prise. Tout s'est fait très vite ! J'ai ensuite attendu un mois et demi pour débuter le stage le 7 avril. Quelles ont été tes missions ? - J'ai principalement élaboré des outils de communication interne (invitations à des événements internes, schémas, etc) et externe (plaquettes, fiches produits, affiches pour des séminaires, etc). - J'ai aussi assisté mon équipe dans la mise en place des événements internes (formations internes et sorties) et j'ai contribué à la mise en place de séminaires clients. - Enfin, j'ai participé au montage et au mixage d'une vidéo à destination interne. Les horaires sont-ils flexibles ? Oui, les horaires sont plutôt flexibles. Pour ma part, je commençais à 9h30 et finissais à 18h. Mais je pouvais prendre deux heures pour la pause déjeuner, je pouvais partir un peu plus tôt quand j'avais des impératifs personnels, etc. Le principal était de « faire son travail dans les temps ». Peux-tu nous décrire l’ambiance ?
L'ambiance était excellente !
Les collègues étaient très chaleureux et je me suis tout de suite sentie « chez moi ». On n'a pas le poids de la hiérarchie. Dès le premier jour, mon maître de stage m'a dit « Chez Orange, on se tutoie tous ! ». Ça donne un aperçu de l'ambiance de l'entreprise. As-tu eu des perspectives d’évolution ? Malheureusement, non. J'ai failli continuer en alternance chez eux, mais le contrat ne correspondait pas. En effet, je recherchais un contrat de professionnalisation et pour le poste que je visais, ils n'acceptaient qu'un contrat d'apprentissage. Aucun autre poste ne m'intéressait donc je n'ai pas continué chez eux. Dans l’idéal, où te verrais-tu dans quelques années ?  Dans l'idéal, je me verrais chef de projet dans une start-up de jeux vidéos !   Merci Manon d'avoir répondu à nos questions!