Reconversion professionnelle : les signes qui ne trompent pas

Reconversion professionnelle : les signes qui ne trompent pas

Tous les matins tu n’as qu’une envie c’est de rester dormir bien tranquillement, tu as carrément le blues du dimanche soir, tu traines les pattes pour aller au boulot, et au bureau c’est bâillements à répétition. Sentiments de lassitude et de frustration au travail flottent dans l’air tout autour de toi. Alors, simple spleen hibernal ou reconversion professionnelle qui plane sur toi ? Wizbii t’indique comment reconnaître les signes qui ne trompent pas pour t’en dépatouiller.

Dans les esprits du plus grand nombre d’entre nous, reconversion est bien trop souvent accompagné de sa pire ennemie : la peur. Cette petite peste s’infiltre dans ton esprit et y fait son campement pépère. Histoire de bien savoir quel ennemi tu as en face de toi, et éviter un méchant burnout, voilà les signes qui montrent qu’il est temps de retourner ta veste et d’entamer une reconversion professionnelle.

Déjà, entends bien que tous les désirs de reconversion n’amènent pas forcément à changer de métier. Tu peux très bien te tourner vers une évolution de carrière ou apporter quelques changements dans ton travail actuel. Aussi, si ton patron te tape sur le système, essaie plutôt de changer de service ou d’entreprise, mais garde ton métier.

Des sentiments négatifs à la reconversion professionnelle

Agacement, colère, épuisement, angoisse, découragement, ras-le-bol général, tous ces petits sentiments négatifs sont en fait le signe d’un malaise professionnel. Quelque soit ta situation professionnelle, il faut prendre tous ces ressentis en compte afin d’en comprendre la provenance et de voir s’ils indiquent un changement de métier urgent.

Si, au contraire, tu sens que tu as fait ton bout de chemin dans ce métier, n’ignore pas ce désir, qui peut bien trop souvent conduire à une insatisfaction grandissante qui elle, mène souvent au burnout. Il faut à tout prix éviter de se condamner à une vie plus malheureuse et devenir victime de son entreprise !

Entre boreout et burnout

L’ennui, le manque total de défis ou de missions intéressantes qui motivent sont bien le reflet d’un besoin de reconversion évident. Si les missions sont devenues aussi faciles que ton niveau 10 à Candy Crush, et que tu passes ta vie à enchaîner les cafés au distributeur et que tu abuses un peu des pauses clopes, rencontre ton nouveau camarade de banc de touche : le boreout.

Le boreout ou le terrain de jeu de l’ennui

Cousin du burnout, le boreout c’est ce petit chenapan qui t’épuise professionnellement, c’est l’ennui quoi. Cette fripouille est la source de ton désintérêt plus que total pour ton gagne pain. « Non mais tu te rends compte que t’es en train de te plaindre alors que le chômage plane sur nous tel l’ouragan Katrina ? » Si par fureur tu entends ce genre de banalité, fuis ! Ok, d’accord tu as un travail, c’est déjà ça, mais arrête tout de suite et chasse cette culpabilité loin de ton esprit, ce n’est pas la solution. Si tu n’exploites pas ton full potentiel dans ton travail, tu as bien le droit de chercher chaussure à ton pied dans un autre milieu.

Mourir d’ennui, c’est un peu comme voir sa performance se faire la malle et voir son estime de soi se dissoudre comme une glace en pleine canicule. Sache qu’il n’existe pas une échelle d’ennui à proprement parler. Ce qui compte, c’est comment tu perçois les taches qui te sont confiées, indépendamment de ce que n’importe qui peut avoir à en dire. Ça te concerne TOI et personne d’autre.

Le burnout ou le feu dévastateur qui sommeille en toi

S’il y a bien une chose à éviter à tout prix, c’est bien le burnout. Jamais inoffensif, ne le regarde jamais droit dans les yeux sous peine de finir à l’hospice pronto ! Le burnout, en fait c’est ton corps qui est en alerte et qui te dit « Mayday Mayday ! Hé ho mollo, ralentis un peu, j’arrive plus trop à te suivre ».

S’épuiser et se tuer au travail n’est jamais la réponse, quelle que soit la question. Il est temps de se refaire un petit plan de bonnes résolutions et de s’y mettre sérieusement cette fois-ci. Il est temps que tu prennes soin de toi, que tu analyses ce qui a disjoncté, et y faire face avec calme et sérénité.

 

À souvent t’en bruler les ailes, il est temps de raviver cette flamme qui t’a jadis consumé pour faire un boulot qui te passionne vraiment. En attendant, découvre les offres de Wizbii, et qui sait, le job de tes rêves s’y cache peut-être !