Comment faire lorsque l'on ne s'est pas inscrit à temps à la fac ? Les solutions

Comment faire lorsque l'on ne s'est pas inscrit à temps à la fac ? Les solutions
Tu n'étais pas sûr(e) de ton choix il y a encore deux semaines, mais à présent tu es décidé(e), tu veux t'inscrire en fac ! Seulement voilà, la plupart des inscriptions sont déjà fermées et ne permettent pas de suivre la formation avant l’année suivante. Alors comment faire pour ne pas perdre une année inutilement et poursuivre quand même ton projet professionnel ?

Penser à la deuxième session

Contrairement à ce que l’on pense, l’université ne ferme pas ses portes définitivement pour le restant de l’année. Certains étudiants dont le début des cours est en septembre, se rendent malheureusement compte que cette filière ne leur correspond pas et choisissent de se réorienter vers un autre cursus, après quelques semaines seulement de cours. C’est ce que permet de faire la deuxième session d’inscription : intégrer un autre parcours au début de l’année, et cela est valable également pour les « retardataires », ceux qui n’auraient pas encore pu s’inscrire dans la filière de leur choix au cours de l’été. La plupart des établissements recrutent encore en septembre. Le Parisien Etudiant en a listé quelques-uns, notamment pour les grandes villes. fac, université, inscription, deuxième session, premier semestre, rattrapage, candidat libre, optimisation, Et si le 1er semestre est bien trop entamé pour t'y inscrire, renseignes-toi auprès de ton université pour intégrer directement le 2ème semestre, rattrapant les cours du 1er semestre par exemple ou en t'inscrivant aux partiels en tant que candidat libre.

Que faire si je n’ai pas eu le temps ?

Si jamais tu n'as pas eu le temps de t'inscrire à la fac et que tu dois attendre la rentrée suivante, pas de panique, la vie continue ! Ce n’est pas un échec, ni une perte de temps, au contraire, c’est à toi d’optimiser ce temps en ta faveur. Tu as un an à disposition pour faire tout ce que tu veux, profites-en donc pour te dédier à quelque chose d’intéressant, qui te soit utile pour ta carrière. Et en voici quelques idées :

Acquérir de l’expérience

Profite de cette année de libre pour te trouver un petit boulot ou un travail en lien avec les études que tu aimerais mener. Tu souhaites étudier la communication ? Pourquoi ne pas trouver un CDD dans une agence près de chez toi ? L’expérience que tu acquerras au cours de cet emploi, te sera utile autant pour ta carrière que pour tes études. Quand le prof présentera le travail en agence de communication, toi tu l’auras déjà vécu et pourras illustrer sa présentation avec un exemple concret, qui intéressera sûrement tes collègues. fac, université, inscription, deuxième session, premier semestre, rattrapage, candidat libre, optimisation,

Te former seul(e) et à distance

Juste parce que tu ne peux pas assister au cours, cela ne signifie pas que tu n'ai pas le droit de te former seul(e). Il existe de plus en plus de sites internet spécialisés dans des domaines précis, comme le Blog du Communicant par exemple (si on reste dans la communication), E-marketing.fr, qui détient notamment un espace dédié à la formation en marketing, ou alors des plus gros médias comme Stratégies, Les Echos, etc. Tu peux également te former grâce à des ouvrages spécialisés dans votre domaine, facilement trouvables sur internet ou dans les bibliothèques. Et bien sûr il y a la formation à distance, te permettant de suivre des cours par correspondance et obtenir un diplôme reconnu par l’Etat. Les formations à distance sont la solution idéale si tu n'as pas eu le temps ou tu n'as pas voulu t'inscrire à l’université, ou si tu souhaite mener une double vie : étudier et travailler en même temps par exemple. fac, université, inscription, deuxième session, premier semestre, rattrapage, candidat libre, optimisation,

Partir à l’étranger

Tu as également la possibilité de partir en séjour linguistique pendant un an, ou en formation à l’étranger, t'inscrivant dans une université d’un pays d’Europe par exemple ou trouvant un petit boulot dans un autre pays. C’est la solution idéale si tu souhaites perfectionner tes connaissances dans une langue ou carrément apprendre une nouvelle langue étrangère. Etre complètement immergé(e) dans le milieu, séjournant dans une famille d’accueil par exemple ou travaillant avec des gens du pays d’accueil te permettra de développer non seulement tes compétences en langue, mais également d’acquérir une expérience unique à l’étranger et grâce à laquelle tu pourras démontrer tes capacités d’adaptation. Ne pas avoir pu s’inscrire à la fac à temps ou choisir de mettre entre parenthèses ses études pendant un an pour entreprendre quelque chose d’autre n’est pas un échec ni une perte de temps. Au contraire, profite de cette occasion pour peaufiner un peu ton projet professionnel et savoir réellement ce que tu veux faire et là où tu aimerais t'orienter. Les formations en solo, les expériences professionnelles ou même les séjours à l’étranger seront une expérience formatrice et utile dans tous les cas, pour tes études et pour ta future carrière !