Job étudiant : 7 conseils pour trouver rapidement un petit boulot pour l'été

Job étudiant : 7 conseils pour trouver rapidement un petit boulot pour l'été
L’été arrive à grand pas et il est temps d’anticiper ! Si tu es à la recherche d’un peu d’expérience ou même, comme beaucoup, d’une rémunération intéressante en tant qu'étudiant fauché, le job d’été est souvent le bon plan quand on est étudiant. Si tu es en manque d’inspiration ou mal préparé à l’exercice de la candidature, voici quelques conseils qui peuvent te sauver la mise et surtout te faire gagner du temps !

1. Faire le point sur les compétences personnelles

Quel poste suis-je capable d’occuper ? Certains jobs d’été nécessitent un minimum de compétences techniques que vous n’avez peut-être pas. Voici une petite liste d’idées qui vous permettra d’ouvrir le champ des possibles : supermarché  En supermarché (marché de l’emploi qui se porte bien, fort turnover) vente   En commerce de proximité (vente en boutique) restaurant, bar, café  En hôtellerie-restauration (pour venir renforcer les équipes lors d’affluences saisonnières) mairie  En mairie (ils recherchent souvent des agents d’entretien d’extérieurs à cette époque) banque, assurance  En compagnie d’assurance ou banque (allez chercher du côté des sécu étudiantes !) récolte de fruits, vendanges  Lors de récoltes saisonnières de fruits, vendanges animation colonie de vacances  En colonie de vacances en tant qu'animateur babysitting  En faisant du babysitting (énormément de besoins toute l’année dans les grandes villes)   Important : Prenez le temps de bien choisir votre job d’été. Il se retrouvera sûrement sur votre CV l’année suivante. Il serait bienvenu de faire figurer une expérience qui pourrait vous servir dans votre projet professionnel. Exemple : Si vous souhaitez faire de la communication événementielle, essayez de trouver un job du côté des boîtes de nuit par exemple.

2. Plan A : Faire jouer le réseau

La famille, les amis peuvent peut-être vous trouver une place quelque part. C’est ce qu’on appelle le marché caché. Il y a peut-être des dizaines de places autour de vous qui restent à pourvoir ! Votre réseau école peut aussi vous dégoter une place sans que vous ayez à chercher très loin !

3. Plan B : S’y prendre à l’avance

prévoir sa recherche d'emploi à l'avance On dit souvent que la meilleure période pour commencer à envoyer ses candidatures se situe autour de la fin de l’hiver, début du printemps. Si à ce moment-ci que les entreprises communiquent sur leur futur recrutement. Si vous êtes en panique pour trouver un job fin juin, vous aurez peu de chance de trouver un job qui vous corresponde.

4. Soigner sa candidature, là aussi

Etayer son CV avec tout ce que vous avez pu faire, même bénévolement. De nombreux articles sur la Ruche donnent de très bons conseils à ce propos !

Un conseil en or pour aborder vos candidatures

Il est conseillé de cibler ses candidatures plutôt que d’envoyer des centaines de CV et lettres de motivation uniques. Il faut toujours préférer les candidatures personnalisées, d’autant plus sur ce type d’emploi « job d’été ». Pour illustrer ce propos, Sophia, Directrice Ressources Humaines de Wizbii, vous démontre l'intérêt de faire une candidature personnalisée systématiquement.
C'est valable aussi pour les jobs d'été, la demande (candidats) reste plus élevée que l'offre (employeurs). Une entreprise de moyenne taille reçoit entre 60 000 et 70 000 CV par an. Toutefois, elle ne réalise que 3000 entretiens seulement.
Les candidats présélectionnés sont ceux qui ont privilégié la qualité à la quantité. L'envoi de CV à la chaîne, avec une lettre de motivation à une base de données de contact relève tout simplement de l'absurde. C'est tout ce qu'un candidat, à la recherche d'un job ou un stage, devrait absolument éviter.
Passer l'étape de la présélection n'est pas chose aisée. La concurrence est rude et les CV de plus en plus originaux et pertinents. Si vous voulez recevoir une invitation à un entretien, comprendre les valeurs de l'entreprise et faire correspondre votre CV à ses besoins apportera un petit plus à votre profil. Autrement dit, la ligne directrice tout au long de votre candidature est de faire coïncider votre profil aux compétences recherchées par l'entreprise.
Retenez donc que les recruteurs sont souvent très sollicités par de nombreux candidats aux profils équivalents. Mettez alors toutes les chances de votre côté pour sortir du lot ! ou est charlie

Cherchez un peu plus au centre de l'image :)

5. Se méfier de certaines offres

Certains employeurs sont peu scrupuleux et, alléché par l’offre d’emploi que vous venez de voir, vous pourriez vous faire avoir. arnaque emploi Si l’annonce est vague, il vaut mieux s’assurer des missions réelles du poste en se déplaçant avant tout sur place. Par ailleurs, évitez les arnaques concernant des jobs à l’étranger, comme « serveur » etc, il s’agit parfois de fausses annonces. Si vous n’êtes pas sûrs de vous, voici quelques informations qui peuvent vous permettre d’aborder la recherche d’emploi sereinement en connaissant vos droits.

6. Informations légales à connaître

droit du travail job d'été Un job d’été entraîne obligatoirement un contrat de travail, même sur une courte durée. L’employeur a également obligation de vous rémunérer au niveau du SMIC horaire, au mininum. Taux horaire Smic : 9,61 € en 2015 (net : 7,53 euros). Studyrama vous propose quelques informations à propos de vos droits pour un job d’été.

Bonus : Alternatives aux jobs étudiants cet été

Si cet été vous souhaitez encore étudier et monter en compétences, il existe encore d'autres solutions comme les Universités d'été ! Et puis si vous ne souhaitez pas choisir un job d’été par défaut, peut-être qu’une création d’entreprise peut vous intéresser, certains commencent très tôt … Les plus jeunes chefs d'entreprise de France Le plus jeune entrepreneur d'Europe Le plus jeune boss du monde Pour trouver un emploi, saisonnier ou non, rendez-vous sur Wizbii