Guide d'une professionnelle RH pour réussir votre entretien d'embauche

Guide d'une professionnelle RH pour réussir votre entretien d'embauche
En cette période où le taux de chômage arrive à son paroxysme, il est important de mettre tout en œuvre afin de trouver un emploi. Voici mes conseils pour réussir son entretien d'embauche de A à Z.

Les grandes étapes d’une recherche d’emploi :

♦ Recherche de l'entreprise et du poste de ses rêves

♦ Rédaction de son CV.

♦ Rédaction de sa lettre de Motivation en fonction de l'entreprise visée

♦ Réponse aux offres ou Envoi de candidatures spontanées.

Une fois ces diverses étapes exécutées avec professionnalisme et un certain réalisme et patience, l’heure de l’entretien d’embauche a sonné !

Quelques rappels de base… avant le jour tant attendu.

Lorsque vous vous rendez à votre entretien, certaines attitudes sont à bannir. entretien d'embauche, réussir, recrutement, emploi, cdi, stage, cdd, recherche d'emploi, carrière, conseils, astuces, jeune diplômé, style vestimentaire D’une part, il est inconcevable d’arriver en retard à un entretien d’embauche (quelle que soit la raison invoquée). En effet, vous devez prévoir d’éventuels problèmes de transport en commun, d’embouteillages, de problèmes d'orientation… A vous donc de partir assez tôt afin de faire face à ces imprévus. En effet, être en retard donne une première image à l’employeur assez négligée…et fait monter le stress ! Afin d’éviter toute déconvenue, il est bien évidemment important de connaître l’itinéraire pour s’y rendre…ainsi que les coordonnées de votre futur interlocuteur. D’autre part, si l’entreprise souhaite vous rencontrer c’est que votre profil l’intéresse fortement. Ainsi, afin de montrer que vous suscitez un certain intérêt pour le poste et l’entreprise, il est impératif de se renseigner sur cette dernière et sur les diverses missions qui vous seront accréditées. A cet effet, vous pouvez consulter le site institutionnel de l’entreprise et y noter son actualité, ses projets passés ou futurs, ses distinctions particulières, son implantation… Cela vous permettra lors de l’entretien d’avoir un réel échange avec le recruteur. L‘ENTRETIEN D’EMBAUCHE EST UN DIALOGUE, NON UN MONOLOGUE. A vous donc d’avoir assez de matière afin que le recruteur ne sente pas seul, abandonné… Enfin, je vous conseille de préparer deux documents en amont de vos entretiens :

♦ Un argumentaire

Ce document vous permettra d’avoir un comparatif entre les missions proposées et vos compétences acquises lors de vos expériences précédentes. Vous pouvez également mentionner quelques objectifs réalisés, quelques faits concrets, quelques chiffres, cela ne fera que renforcer et appuyer votre candidature et de votre perspicacité. Pour ce faire, vous pouvez réaliser un tableau EXCEL muni de 2 colonnes : la première sera composée des missions de l’annonce à laquelle vous répondez. La deuxième colonne répertoriera vos expériences en lien avec le poste. Vous pouvez, si vous préférez, classer les missions par grande section (communication, management, marketing). Ainsi, vous montrerez au recruteur que vous avez toutes les compétences pour occuper ce poste !

Un dossier de candidature

Ce dossier de candidature vous permettra d’archiver tous les documents essentiels à cette candidature, tels que l’annonce, votre CV mis à jour, votre lettre de motivation, les éventuels échanges par mail que vous avez eu avec votre recruteur, votre argumentaire, vos recherches sur l’entreprise, vos références professionnelles… Tout ce qui vous semble utile à apporter le jour J.

Pendant l’entretien…

entretien d'embauche, réussir, recrutement, emploi, cdi, stage, cdd, recherche d'emploi, carrière, conseils, astuces, jeune diplômé, style vestimentaireArrivé(e) sur place, l’entretien d’embauche est imminent. Afin que ce dernier se déroule dans les meilleures conditions possibles, voici dix points sur lesquels une vigilance toute particulière est à apporter :

♦ La tenue vestimentaire.

Arriver à son entretien vêtu d’un jogging, d’un bermuda, d’une chemise hawaïenne ou de tongs provoquera déjà chez votre interlocuteur une très mauvaise première impression. Cependant, le costume-cravate n’est pas toujours de rigueur. En effet, la tenue vestimentaire est à adopter selon l’entreprise et le poste auquel vous postulez : le recruteur d’un commercial n’aura pas forcément les mêmes exigences que le recruteur d’un graphiste par exemple. De mon point de vue de professionnelle RH, le candidat doit se sentir à l’aise dans ses vêtements (pas de vêtements trop serrés vous empêchant de respirer ou de sourire !) et doit être lui-même. Faisons un petit point sur les éléments que peut constituer votre tenue :

 Les bijoux : Boucles d’oreilles, collier, bracelet ou bouton de manchette… le mot d’ordre est l’élégance et la discrétion.

 La veste : C’est, à mon avis, le vêtement à ne surtout pas omettre. Elle apporte toute de suite un caractère plus professionnel à votre tenue.

♦ Les chaussures : Saviez-vous que la forme de vos souliers faisait passer un message sur votre personnalité ? Décryptage.

• Forme allongée ou pointue : Dynamisme.

• Forme arrondie : Accessibilité, échange.

Dans tous les cas, quelle quoi votre paire de chaussure, soyez à l’aise. Ne vous forcez pas à mettre des talons aiguilles si au moindre pas, vous risquez de vous tordre la cheville !

♦ La couleur : Là aussi, chaque couleur a sa signification. Comme suit :

• Bleu : Communication, confiance.

• Rouge : Enthousiasme.

• Jaune : Énergie solaire, créativité.

• Vert : Authenticité, bien-être

• Gris : Sagesse.

couleurs, entretien d'embauche, réussir, recrutement, emploi, cdi, stage, cdd, recherche d'emploi, carrière, conseils, astuces, jeune diplômé, style vestimentaire

♦ Le ton et l’attitude à employer.

Les trois premières minutes de l’entretien sont fatidiques : Elles permettent aux recruteurs de se faire une première opinion du candidat (et ne dit-on pas la première idée est la bonne !?). Ainsi, voici quelques conseils à adopter : restez positif, ayez une attitude calme et sereine, maîtrisez vos gestes, votre posture et votre langage mais surtout… SOURIEZ (« But then I just smile…I go ahead and smile  »). smile, entretien d'embauche, réussir, recrutement, emploi, cdi, stage, cdd, recherche d'emploi, carrière, conseils, astuces, jeune diplômé, style vestimentaire

♦ Terminer son entretien sur une bonne note !

L’entretien terminé, il est conseillé de poser au moins un question à son interlocuteur, afin de montrer sa motivation et son réel intérêt pour le poste. Ces questions peuvent porter sur le poste en lui-même, la formation relative à ce poste, l’entreprise, l’équipe, les prochaines étapes. Elles doivent être préparées en amont de vos entretiens. Voici quelques exemples :

• Est-il prévu une période de tuilage avec mon prédécesseur ?

• Quels sont les enjeux prioritaires du poste cette année ?

• Quelles sont les perspectives d’évolution à ce poste ?

• A quoi ressemble une journée type à ce poste ?

• Quelle est la suite du processus de recrutement ?

• Souhaitez-vous contacter mes anciens employeurs ?

remerciement, entretien d'embauche, réussir, recrutement, emploi, cdi, stage, cdd, recherche d'emploi, carrière, conseils, astuces, jeune diplômé, style vestimentaire Enfin, n’oubliez pas de remercier le recruteur de l’accueil qui vous a été réservé. Ce geste de courtoisie peut être exprimé oralement au terme de l’entretien ou par l’envoi d’un mail dans les 24 heures qui suivent (le jour même de préférence). 

Après l’entretien…

Avant de relancer votre interlocuteur, attendez entre 7 et 10 jours. Sachez que vous n’êtes pas le seul candidat, laissez donc lui le temps de faire un point sur toutes les candidatures. En effet, se montrer trop insistant peut vous desservir et être contre-productif. Comment ? Deux solutions s’offrent à vous : le téléphone ou le mail. De mon point de vue, le contact téléphonique me semble le plus professionnel, mais surtout le plus rapide ! Cependant, en cas d’absence, n’hésitez pas à lui envoyer un mail (retrouvez ici les conseils de Wizbii pour rédiger une lettre de remerciement) L’objectif de cette relance est de réaffirmer votre motivation sans faille pour ce poste et de vous assurer que votre positionnement a bien été pris en compte dans la prise de décision finale. Si vous optez pour l’envoi d’un mail, ce dernier doit être personnalisé. A cet effet, vous pouvez joindre de nouveau votre CV. En conclusion, soyez pertinent, synthétique, courtois…et privilégiez le contact téléphonique ! A l’heure où l’utilisation des réseaux sociaux professionnels est dans l’air du temps, pourquoi ne pas tenter de le joindre via ce biais ? MAINTENANT, C’EST À VOUS DE JOUER ! ;-)