OpenCar : étudiants-entrepreneurs, ils ré-inventent le covoiturage gratuit

OpenCar : étudiants-entrepreneurs, ils ré-inventent le covoiturage gratuit

L’histoire commence en Septembre 2014... Quatre étudiants de l’IAE de Grenoble se rencontrent au sein du cours "Entreprendre pour la Société". Grâce à l'observation d'un réel problème de mobilité, le projet sociétal s’oriente très rapidement vers une solution innovante de covoiturage. C'est ainsi qu'OpenCar, la première plateforme de covoiturage local 100% gratuit, est née ! Lucas Durand, l'un des 4 étudiants-entrepreneurs à l'origine du projet nous raconte l'expérience passionnante qu'il vit actuellement ! Hello Lucas, peux-tu nous en dire un peu plus sur l’équipe et votre parcours ? Hello, nous sommes tous les 4 issus d’un Master Entrepreneuriat de l'IAE Grenoble et nous nous sommes rencontrés au titre de notre formation. Nous avons tous entre 21 et 23 ans et avons eu l’idée de notre projet au cours d’une matière prise en option l’an dernier. Il s’agissait d’entreprendre au service de la société. Au début très scolaires dans nos démarches, nous avons remporté plusieurs concours entrepreneuriaux ce qui nous a rassurés dans notre projet et a attesté de la validé de nos idées. Le projet OpenCar était né ! OpenCar, étudiants, entrepreneurs, covoiturage, plateforme, gratuit, local, projet, start-up OpenCar c’est quoi ? Comment ça fonctionne ? OpenCar est une plateforme de covoiturage gratuit et local sur Grenoble et son agglomération. Un conducteur poste un trajet à destination d’un lieu de sortie et le passager y souscrit de manière totalement gratuite. Comment est-ce possible ? Pourquoi est-ce que le conducteur accepterait de transporter des passagers sans recevoir de compensation pécuniaire en échange ? Le principe est simple et réside dans notre collaboration avec nos partenaires commerciaux. En effet, plus qu’une simple plateforme de covoiturage gratuit, OpenCar est aussi un réseau sur lequel vous retrouvez de l’information sur les différents lieux de sortie sur l’agglo, comme les bars, les boites de nuit, les restaurants mais aussi les stations de ski, les salles de sport et autres activités de loisir comme le lasergame par exemple. Ces enseignes partenaires ajoutent du contenu sur leur différentes offres et événements en contrepartie de dons en nature comme des entrées, des consommations « non-alcoolisées bien sûr », des places de concert, etc… et ces cadeaux sont mis à disposition des conducteurs en échange des points qu’ils capitalisent pour leurs trajets. Tout le monde est gagnant ! OpenCar, étudiants, entrepreneurs, covoiturage, plateforme, gratuit, local, projet, start-up Pourquoi avoir choisi la voie entrepreneuriale ?  Petit cachotier… tu es aussi alternant chez Wizbii, comment fais-tu pour gérer ces deux activités très prenantes en plus également de l'école ? Comme je te le disais un peu plus tôt, nous sommes tous issus d’une formation entrepreneuriale, ce qui est plutôt révélateur de notre envie d’entreprendre. En plus de ça, certains d’entre nous ont déjà tenté l’expérience de l’entreprise. J’ai, pour ma part, monté une société de revente de supports et éclairages LED en ligne. Cette expérience m’a conforté dans ma volonté d’entreprendre et m’a permis, par mon échec, d’être conscient des difficultés qui lui sont associées. De mon point de vue, la création d’entreprise c’est aussi être son propre patron, c’est gage de responsabilité et d’engagement sur un projet qui nous tient à cœur. Pour moi, OpenCar c’est tout ça à la fois ! Tu as fait allusion au fait que je suis aussi en alternance chez Wizbii. On pourrait voir ça comme "contraire aux valeurs" que je mets en avant dans l’entrepreneuriat, mais pas du tout. L’esprit et l’ambiance start-up est pour moi très proche de la création d’entreprise. La société est jeune, compte un nombre limité de collaborateurs et est en pleine standardisation de ses process. Dans ce sens, on a des responsabilités et notre travail est valorisé et reconnu. Pour ce qui est de la gestion du temps entre mes différentes activités, je t’avoue que c’est assez compliqué… Heureusement pour moi, mes collègues et amis sur le projet pallient à cette difficulté à travers leur investissement. Ceci dit, j’ai l’avantage d’avoir un pied dans le monde professionnel, ce qui me permet d’avoir des réflexions plus légitimes sur notre entreprise, sans compter sur le fait que Wizbii et OpenCar sont toutes les deux des structures placées sur le marché du web. Qu’est-ce qui vous a inspiré pour monter ce projet de covoiturage 100% gratuit ? L’idée est née d’un cours que nous suivions en option à l’IAE de Grenoble. Nous devions aider une population, sans la rendre dépendante à notre offre ou service. Dans ce sens nous avons décidé de nous baser sur une population locale et plus particulièrement sur les étudiants. Ainsi, nous avons étudié leurs besoins et avons pu observer le manque de services associés à ceux-ci sur l’agglo. En jetant un œil sur notre marché nous nous sommes rendus compte qu'il y avait un besoin important de mobilité, et ce, à bas prix. De plus, en analysant notre contexte politique et écologique, nous avons décidé de proposer une plateforme de covoiturage local et gratuit dans le but d’améliorer la mobilité et la sécurité de nos utilisateurs, tout en participant à la réduction des véhicules en ville et ses alentours. OpenCar, étudiants, entrepreneurs, covoiturage, plateforme, gratuit, local, projet, start-up Qu’est qu’OpenCar apporte au marché du covoiturage déjà existant ? En quoi OpenCar est une start-up innovante ? Comme tu le dis si bien, le marché du covoiturage en France est en pleine expansion. Cependant, le concept associant ce service à un système de bons plans, le tout gratuitement, est complément inédit ! Ainsi, OpenCar est la première plateforme permettant le covoiturage de façon complètement gratuite et la création de communautés autour de centres d’intérêts divers comme les sorties, le sport et les loisirs de manière générale. C’est dans ce modèle qu’OpenCar se démarque des autres structures et se révèle être une start-up innovante ! Comment comptez-vous vous faire une place dans l’esprit de la population face à la concurrence, notamment face au géant Blablacar ? Notre différenciation réside dans le fait que notre service est totalement gratuit et local. Contrairement à des géants comme BlaBlaCar, qui ne proposent que des trajets inter-cités, notre service propose des trajets de courte distance, permettant ainsi une utilisation quotidienne de la plateforme. De plus, grâce à notre association avec nos partenaires commerciaux, nous profitons d’une large visibilité par la préconisation qu’ils font de notre service. Une discothèque, par exemple, proposera de se rendre à une soirée qu’elle organise avec notre système, ce qui lui permettra d’être garante de la sécurité de ses usagers. C’est par ce biais, ainsi qu’à travers notre présence sur différents canaux de communication, que nous pensons nous faire une place dans l’esprit de la population et créer notre communauté d’utilisateurs. OpenCar, étudiants, entrepreneurs, covoiturage, plateforme, gratuit, local, projet, start-up Qu’est-ce que t’a apporté le lancement d’OpenCar, sur le plan professionnel aussi bien que personnel ? Pour commencer, je pense qu’il est difficile, pour un projet qui nous appartient et sur lequel on est investi, de dissocier complètement le perso du pro. De manière générale, je pense que j’ai grandi et que j’ai pris confiance en moi. Grâce à nos rencontres avec des acteurs d’horizons différents, j’ai appris à mieux communiquer et à adapter ma manière de communiquer aux situations auxquelles je suis confronté. D’un autre côté, je pense qu’être dirigeant est un véritable savoir-être, dans ce sens il a fallu apprendre à le devenir. D’un point de vue plus pratique, nous avons gagné une certaine expérience de terrain à travers la prospection que nous avons faite. De même, nous avons consolidé certaines de nos compétences, comme la gestion de projet. Nous sommes tous les trois issus d’une formation de manager et plus particulièrement de gestionnaire de projet, mais les cours... c’est théorique !

Pour moi, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !

OpenCar, étudiants, entrepreneurs, covoiturage, plateforme, gratuit, local, projet, start-up Quels sont vos projets futurs pour votre start-up ? Le lancement de la plateforme est prévu pour le premier trimestre 2016, si tout va bien. Nous pensons, à partir de cette date, élargir petit à petit le nombre et la diversité de nos partenaires sur l’agglo. Nous réfléchissons d’ailleurs déjà à proposer des services additionnels à nos annonceurs, comme la vente de tickets. À moyen terme, nous envisageons de nous étendre aux villes environnantes, puis à la France entière et, à plus long terme, pourquoi pas à d’autres pays ! Très engagés sur l’entrepreneuriat dans notre région, nous comptons aussi nous investir sur les différents événements dans lesquels nous sommes invités. D’une part pour profiter de l’expérience de nos cadets sur ce domaine, et d’autre part pour témoigner à propos de notre expérience, voir accompagner d’autres projets dans leur développement. Pour commencer, nous nous focaliserons bien sûr sur la réussite de notre projet ! Merci de nous avoir fait part de votre aventure les garçons, j'ai hâte de pouvoir voyager gratuitement ! N'hésitez pas à aller liker leur page Facebook pour soutenir leur projet et être tenu informés dès le lancement de leur plateforme !