Comment construire un CV qui VOUS ressemble ?

Comment construire un CV qui VOUS ressemble ?

La rédaction du CV est une étape cruciale dans la recherche d’emploi. Malgré les évolutions des processus de recrutement (réseaux sociaux, présentations vidéo, serious games), le CV reste le principal outil de candidature. Très plébiscité par les recruteurs, il représente en quelque sorte notre carte de visite qui donnera envie ou non de nous rencontrer. Tellement ancré dans les habitudes de recrutement, il n’est pas rare de rencontrer en face-à-face un recruteur qui nous demandera tout de même d’envoyer un CV après cet échange.

Mais le rédiger reste un exercice délicat : doit-on écrire l’âge ou la nationalité ? Doit-on placer la formation en premier ? Le rose est-il une bonne couleur pour un CV ? Tellement de questions qui finalement restent sans réponses puisque chaque recruteur a ses préférences. Finalement, la vraie question est : comment créer un CV qui vous ressemble davantage ? 

Focus sur la forme

Photo or not photo ?

  

That’s a good question ! Les années passent mais la question persiste. Nous faisons toujours face au même dilemme : mettre ou ne pas mettre sa photo sur le CV ? Certains recruteurs n’y prêtent aucune attention lorsque d'autres en font un véritable élément de sélection comme le démontre cet article sur le recrutement « superficiel ». Le choix de mettre une photo doit rester personnel. Il est vrai qu’une photo sur un CV permet de mettre un visage sur un nom et donc de personnifier un CV jugé plutôt froid. Votre photo sera un élément de différenciation par rapport aux autres candidats (votre visage est unique) et je vous le rappelle l’intérêt est de se démarquer de la concurrence !

 

Photo CV

 

Par contre, vous prenez le risque d’être discriminé(e) sur votre physique et soyons honnête un recruteur qui n’aimerait pas votre tête, pour x raisons, traitera difficilement votre candidature avec objectivité. Pendant longtemps, je refusais de mettre une photo sur mon CV pour ne pas être discriminée en raison de ma couleur de peau. Néanmoins, ayant un profil public sur différents réseaux sociaux professionnels il me paraît un peu absurde de ne pas mettre mon visage sur mon CV. Au final, faîtes comme bon vous semble : si vous n’en avez pas envie ou si vous n’êtes pas photogénique, laissez cette photo qui ne constitue qu’un plus sur le CV. 

Petit rappel : Par contre, les photos de vous en soirée ou avec votre animal de compagnie, ce n’est pas PO-SSI-BLE !

Formation ou expérience en premier ?

Pensez toujours à mettre en avant votre avantage concurrentiel, votre premier atout par rapport aux autres candidats. Posez-vous donc la question : est-ce ma formation ou mon expérience ? Pour y répondre, demandez-vous de quoi êtes-vous la plus fière ou le plus fier ? Lorsque vous rencontrez un(e) inconnu(e), présentez-lui d’abord votre parcours scolaire ou professionnel ? Lequel de ces domaines a été le plus challengeant pour vous ? Vos réponses vous permettront de faire un choix entre ces deux rubriques.

En tant que professionnelle des Ressources Humaines et ayant déjà été recruteuse, je vous conseille de suivre cette petite règle d’or : mettre l’expérience avant la formation lorsque vous avez déjà comptabilisé plusieurs expériences relatives à votre domaine d’études (stage, intérim, CDD, bénévolat).

Qu'en est-il du look ?

 

Couleurs CV

 

Le look du CV est tout autant important que le fond. Faîtes-vous plaisir, vous pouvez créer un design selon vos goûts personnels. Certains spécialistes (autoproclamés) du CV recommandent d’utiliser telle police d’écriture, telle couleur… Mais je trouve cela tiré par les cheveux ! L’important est d’utiliser une police et des couleurs qui rendent le CV clair et lisible. Si vous aimez les couleurs vives comme le jaune ou le rouge utilisez-les par exemple par petites touches ou avec des tons plus pâles. Le rose est votre couleur préférée et vous hésitez à l’utiliser pour votre CV car c’est une couleur étiquetée « fleur bleue » ? Sincèrement, pourquoi s’en priver ? Si un recruteur en déduit que vous êtes trop sensible et vous écarte du recrutement uniquement pour cette raison, je lui conseillerais d’étudier sérieusement la Psychologie du comportement humain (et accessoirement de changer de métier).

Le petit plus : L’ajout de petites icônes dans votre CV rend la lecture agréable et dynamique. Vous retrouverez une multitude d’icônes gratuites sur Freepik ou Flaticon.

Focus sur le fond

Mes infos personnelles

Mes amis me demandent souvent : « dois-je mettre mon âge ? Mon adresse ? Dois-je écrire que je suis célibataire et sans enfants ? ». La règle est simple : demandez-vous à chaque fois si ces informations apportent une valeur ajoutée à votre candidature ? Le fameux « célibataire sans enfants » ou « marié(e) » constitue-t-il un atout pour occuper ce poste ? Si oui, alors vous avez raison de le notifier. Mais sachez que vous n’avez aucune obligation de mettre ces informations dans votre CV. Seules les informations qui permettront de rentrer en contact avec vous (nom, prénom, numéro, mail) et celles directement liées à l’emploi pour lequel vous postulez (permis de conduire, langues professionnelles) doivent être visibles dans le CV. Libre à vous d’ajouter des informations supplémentaires sur lesquels vous pourriez être discriminé(e) !

Mes compétences

Il est conseillé de créer une rubrique « Compétences » en haut du CV avant les rubriques « expérience » et « formation ». L’idée est de faire une synthèse globale de toutes les compétences que vous pouvez mettre en œuvre dans le cadre d’une activité professionnelle à savoir les connaissances (métier, langue, réglementation), les savoir-faire (méthodes, outils informatiques) et les savoir-être (qualités, comportements). Le recruteur pourra voir en quelques secondes votre panel de compétences car il faut le rappeler le temps moyen de lecture pour un CV est inférieur à 1min30. C’est également l’occasion de mettre les fameux mots clefs relatifs à votre métier, de manière à évincer les éventuels robots et filtres automatiques. Pour une fois, je pense que c’est la seule règle qu’il faut absolument suivre.

La rubrique Hobbies

Ahh la fameuse rubrique des Hobbies… Une banalité pour certains, une case difficile à remplir pour d’autres. Réveillez-vous, dévoilez-vous : c’est LA rubrique où vous pouvez exprimer entièrement votre personnalité.

 

CV loisirs

Voyage, musique, sport, littérature, pour chaque hobbie, vous pouvez ajouter quelques mots qui montrent à quel point vous êtes passionné(e). C’est un bon moyen d’apporter du crédit à vos propos et de vous démarquer des autres candidats qui indiquent des loisirs juste pour mettre quelque chose. Je vais prendre mon exemple : je suis une passionnée de musique et plus particulièrement de musique afro-américaine (Hip-hop, Soul, Funk). Pour me différencier des autres passionnés, j’ai préféré écrire « Musique afro-américaine : blog, concert, expo», ce qui permet de personnaliser davantage mon CV.

Si vous n’avez vraiment aucune idée, vous pouvez indiquer les loisirs que vous aimeriez découvrir : découverte de la cuisine moléculaire, envie de prendre des cours de chant lyrique, découverte de la mythologie Grecque etc. Faîtes ce que vous voulez !

 

En conclusion, vous l’avez compris, le plus important est de rédiger un CV qui vous plaît, qui correspond à votre personnalité et vos goûts tout en respectant quelques règles d’or. D’ailleurs, il est préférable que votre CV s’adapte à votre environnement professionnel. Si vous souhaitez travailler dans le milieu du Graphisme/Communication/Web, vous pouvez vous permettre de rédiger des CV très originaux car les recruteurs recherchent chez ces candidats de la créativité et de l’audace. En revanche, si vous postulez dans l’Administration publique, vous risquez d’être en décalage par rapport aux us et coutumes (sobriété, protocoles, discrétion).

Mais un CV inattendu qui tombe entre les mains d’un recruteur plus atypique peut susciter de la curiosité et lui donner envie de vous rencontrer ! Alors pourquoi ne pas être vous-même jusqu’au bout de votre CV ?