HumanGive : deux jeunes s'engagent pour aider les associations à se développer

HumanGive : deux jeunes s'engagent pour aider les associations à se développer

Difficile pour une association de se faire connaitre avec, dans la plupart des cas, un très petit budget à leur disposition ! Deux jeunes d'à peine plus de 20 ans, ayant chacun une expérience dans le milieu associatif, ont bien compris ce problème et ont décidé d'y apporter une solution en créant leur start-up, HumanGive. La start-up s'est d'ailleurs démarquée à l'occasion des derniers Hype Awards dont Wizbii était partenaire. Rencontre avec Sarah et Henri qui nous expliquent plus en détail leurs objectifs de réunir la communauté solidaire et de créer une générosité connectée ! Hello, dites-nous un peu, qui se cache derrière HumanGive ?  Derrière HumanGive, il y a : ♦ Henri HARDILLIER, 24 ans, CEO & CTO. Il est diplômé de l’école d’ingénieurs EPITECH Paris depuis cette année. C’est un excellent développeur qui a développé, à lui tout seul, toute la plateforme HumanGive. ♦ Sarah ASSAYAG-EDERY, 21 ans, COO & CCO. Après 2 ans passés à l’European Business School, j’ai décidé de mettre mes études entre parenthèses pour me consacrer à HumanGive. Je suis en charge de la communication. HumanGive, start-up, associations, entrepreneuriat, jeunes Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre à 20 ans à peine ? Nous avons chacun eu l’occasion d’avoir des expériences associatives et avions envie de lancer quelque chose pour les associations. Nous avons eu la chance d’avoir Henri en tant que développeur. Cela a été le vrai point de départ du projet. Quand nous avons vu que nos idées plaisaient autour de nous, nous nous sommes dit « c’est parti, on se lance ! » Comment est perçu votre jeune âge dans le milieu de l’entrepreneuriat ? Comment vous battez-vous pour contre les préjugés ? Nous avons eu, en effet, plusieurs personnes qui ne nous prenaient pas au sérieux, ou qui ne voulaient même pas nous écouter. Cependant, la plus part du temps, les gens savent reconnaître la valeur du travail. Quel que soit votre âge, vous investir pour un projet et travailler nuit et jour est apprécié. Certains ont même souligné le courage que nous avions de construire quelque chose aussi jeunes. Quel est le concept de HumanGive ? HumanGive est un site qui aide les associations à se développer. Nous leur proposons un large panel d’outils leur permettant notamment de gagner en visibilité, recevoir des dons, lancer des projets de crowdfunding, vendre des billets pour des événements, recruter des bénévoles, lancer des pétitions… et bien plus encore ! Chaque association possède sa page personnalisable, qui lui permet de communiquer au maximum au sujet de ses informations personnelles,  de ses actions ou de ses dernières actualités. HumanGive, start-up, associations, entrepreneuriat, jeunes La plateforme s’adresse également aux particuliers, les contributeurs, que nous ne voulons surtout pas négliger. Quel que soit le geste, il n’y a pas de petite action. Nous souhaitons donc donner également l’opportunité aux contributeurs de s’inscrire et d’avoir leur profil sur HumanGive. En s’adressant aux associations et aux contributeurs, nous ne pouvions que faire en sorte de faciliter leurs échanges. Nous avons mis en place des moyens de communication tels que la messagerie instantanée ou les emails. En connectant tous ces acteurs du monde solidaire, nous souhaitons voir naître la « Communauté Solidaire Connectée ». Dans l’idéal, nous voulons faire grandir cette communauté solidaire à l’international, afin que des causes soient reconnues à travers le monde. Qu’est-ce qui vous a inspiré pour lancer ce concept ? Nous sommes passés par diverses expériences associatives : Henri a fait du bénévolat à plusieurs reprises, pendant plusieurs années. Moi, j’ai créé une association  pendant ma scolarité. On a tout de suite vu et compris quels étaient les problèmes et freins au développement. Nous avons également eu autour de nous des personnes nous faisant remonter les problèmes au sein des associations dans lesquelles elles étaient engagées. Nous savions qu’il fallait mettre nos idées en place et lancer quelque chose.

Quel est votre business model ? HumanGive et tous ses services sont gratuits. Nous ne voulons pas faire payer les associations. Seules les transactions bancaires sont soumises à une commission. Cela nous permet de couvrir les frais externes (bancaires etc.) ainsi que de continuer à faire vivre la plateforme. Comment vous êtes-vous financés lors de vos débuts ? Depuis le début, nous avons financé HumanGive grâce à de l’argent que nous avons mis de côté et le soutien de nos proches. De quelle manière comptez-vous vous faire connaître ? Nous souhaitons développer des partenariats nous permettant de toucher un grand nombre d’associations. Nous avons créé une plateforme pensée pour elles, et notre plus grande déception serait qu’elles n’aient pas l’occasion de l’utiliser. Quels sont vos futurs objectifs ?  Nous espérons pouvoir voir HumanGive grandir. Nous souhaitons continuer à apporter notre contribution au monde solidaire, du mieux que nous le pouvons. HumanGive, start-up, associations, entrepreneuriat, jeunes Avez-vous une phrase fétiche à partager qui vous motive dans votre vie d’entrepreneurs ? C’est peut-être un peu cliché, mais notre phrase fétiche est « Quand on veut, on peut ! ». Enfin, quelles sont les start-ups qui vous inspirent ? Docker et BlablaCar sont deux start-ups qui nous inspirent énormément. Elles représentent très bien la richesse de l'entrepreneuriat français. Nous espérons vivre la même ascension qu’eux d’ici quelques années. En voilà un beau concept de start-up, merci Sarah et Henri de nous l'avoir partagé ! N'hésitez pas à aller les soutenir sur leur page Facebook ou sur leur site pour en savoir plus ;).