Ecojoko, l'assistant d’économie d’énergie qui vous permettra d'économiser 25% sur votre facture !

Ecojoko, l'assistant d’économie d’énergie qui vous permettra d'économiser 25% sur votre facture !

Quand on est étudiant ou jeune diplômé, l'électricité représente un poste de dépense non négligeable ! Aussi, quand nous avons découvert Ecojoko, nous avons souhaité vous présenter ce super produit eco-responsable qui permet d'économiser 25% sur sa facture ! Après une campagne de crowdfunding dépassée en seulement 24h, Laurent Bernard revient sur son aventure et vous en dit plus sur son produit lancé avec son associé Fabien.

 

Bonjour Laurent, pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours et votre équipe ? 

Nous sommes deux fondateurs, Fabien et moi, ingénieurs et fans d’écologie. Nous avons chacun travaillé entre 15 et 20 ans dans des grands groupes et des start-up. Nous avons constitué une équipe avec des compétences complémentaires sur le développement d’applications, d’objets connectés et d’intelligence artificielle. Nous sommes convaincus que le potentiel d’économie d’énergie dans nos maisons est très important.

Pouvez-vous nous expliquer plus en détail le concept de Ecojoko ? 

L’idée d’Ecojoko est partie d’une étude du CNRS qui montrait que l’on pouvait économiser 25% d’énergie à la maison en suivant sa consommation d’électricité en temps réel et en ayant les bonnes informations pour agir. Ecojoko est un assistant d’économie d’énergie qui donne cette consommation en temps réel, la consommation appareil par appareil et des actions simples et concrètes pour agir.
Il est composé d’un assistant, d’un capteur d’électricité et d’une application.

Pourquoi, concrètement, nos lecteurs pourront il économiser de l’argent grâce à votre produit ?

En suivant votre consommation d’électricité en temps réel, l’électricité devient aussi visible qu’un robinet d’eau qui coule. Il ne viendrait à personne l’idée aujourd’hui de laisser un robinet d’eau couler. Pourtant c’est ce que nous faisons avec l’électricité car nous ne la voyons pas dans 95% des cas.
Ce que démontre le CNRS c’est qu’avec les bonnes informations le gain est de 25% : c’est énorme ! Pour une facture moyenne de 80€ en France, un Ecojoko est rentabilisé en moins d’un an, contre plusieurs années pour des travaux d’isolation par exemple. Les deux sont bien sûr importants, mais nous pensons qu’Ecojoko est un premier pas avant de mettre en place des actions plus compliquées.

Quels acteurs vous ont aidé à lancer ce beau projet ? 

Nous avons le soutien de l’école d’ingénieur CentraleSupelec qui nous accompagne sur la détection des consommations et les algorithmes d’intelligence artificielle associés. Nous avons eu aussi un soutien financier de la région Ile de France et de la BPI. Enfin, d’un point de vue technique, l’hébergeur OVH nous aide en mettant à disposition des serveurs gratuitement.

Vous avez atteint plus de 66 000€ sur KissKissBankBank et vous avez donc largement dépassé votre objectif, quels sont vos conseils pour réussir une campagne de crowdfunding ?

Oui ! Quel plaisir d’avoir eu ces retours. Notre objectif a été atteint en 1 journée !
Modestement, le conseil qui nous paraît le plus pertinent serait d’itérer au maximum sur les bénéfices du produit, itérer sur le produit lui-même et les communications faîtes. Pour cela, être en contact très régulier avec des utilisateurs et des futurs clients parait simple à faire mais est plus compliqué en pratique à orchestrer !

Quelles sont les prochaines étapes pour Ecojoko ?

Notre prochaine étape est bien sûr de livrer nos soutiens de notre campagne de financement participatif, avec le meilleur produit que nous puissions leur livrer. Les étapes suivantes sont de lancer des ventes directes et à travers des partenariats, d’augmenter nos financements, de faire grossir l’équipe.  

Enfin, quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui voudraient se lancer dans un projet entrepreneurial pour les aider ?

Au-delà de se lancer sur un projet pour lequel on est vraiment passionné, ce qui permet de passer les moments durs qui arriveront, le plus important me semble de trouver son marché et pour cela : d’itérer au maximum sur l’offre et le produit ou service que l’on veut lancer, de partager le plus rapidement possible avec des personnes connaissant le marché, les écouter mais rester un peu têtu car si c’était simple, cela aurait déjà été fait.

 

Merci beaucoup Laurent ! Voici un joli projet eco-responsable qui peut être utile à tous ! Si vous souhaitez en savoir plus sur Ecojoko ou faire une pré-commande, rendez-vous sur son site !