Comment répondre à la question : "Quel est votre pire défaut ?"

Comment répondre à la question : "Quel est votre pire défaut ?"

On rencontre souvent des questions pièges en entretien d’embauche, mais la plus difficile de toutes est sûrement la suivante  : “Quel est votre pire défaut ?”. Après tout, le but d’un entretien d’embauche est de se vendre, donc pourquoi révélerait-on ses secrets les plus sombres et pourquoi compromettre ses chances d’être choisi pour décrocher le job de ses rêves ?  

Ne t’inquiète pas, on est là pour te donner des conseils afin de t'aider à répondre à cette question piège et faire bonne impression !

Pourquoi les recruteurs posent-ils cette question difficile ?

Cette question pourrait être considérée comme une question facile. En effet, il est tellement évident que le recruteur va la poser qu'on pourrait penser que la majorité des candidats aura préparé sa réponse à l’avance et répondra correctement. Mais il reste quand-même un certain nombre de candidats qui confondent l’entretien d’embauche avec une séance thérapeautique et décident de confesser tous leurs péchés. Ne tombe pas dans ce piège ! Peut-être la présence du mot “pire” embrouille certaines personnes, qui pensent alors que la réponse doit forcément être dramatique.

Quels conseils pour répondre à cette question ?

Il faut préparer sa réponse à l’avance. Il est essentiel de comprendre les exigences du poste et d’essayer de réfléchir à une compétence / qualité qui n’est pas requise pour le poste. Par exemple, si tu es à la recherche d’un poste qui exige d’excellentes compétences organisationnelles, il ne faut pas dire que tu es désorganisé.

Si le recruteur cherche quelqu’un qui sait répondre sur le vif et qui a de bonnes capacités décisionnelles, ne parle pas du fait que tu aimes prendre ton temps pour réfléchir bien avant de prendre une décision. Et, si c’est le cas, pourquoi as-tu postulé pour ce poste ?

Comment se préparer pour répondre à cette question ?

Il va falloir trouver une réponse qui satisfait le recruteur et qui ne réduit pas tes chances de réussir l’entretien d’embauche. Le recruteur pourrait chercher la petite bête qui montrerait que tu ne corresponds pas au poste. Il faudra donc faire attention à ne pas mentionner le fait qu'il te manque une compétence essentielle par exemple, ou que tu n’aimes pas travailler en équipe... rien qui montre de la frustration ou d’autres défauts négatifs.

Quelles sont les meilleures réponses ?

  • Une faiblesse que tu as déjà surmontée, avec une explication sur la façon dont tu l'as surmontée. Essaie de trouver un exemple d’il y a au moins un an, pas un défaut sur lequel tu travailles actuellement.
  • Un défaut du passé qui est relativement inoffensif ; ce n’est pas le moment de parler de tes problèmes de colère ou comment ton manque de rigueur a mené à une poursuite judiciaire, même si tu as pu en tirer des leçons.
  • Sois toujours clair sur ce que tu as appris grâce à ce défaut. En particulier, sur la façon dont tu en as tirer des leçons. Par exemple, tu peux expliquer comment tu as gagné en confiance en faisant du bénévolat.

Quelles sont les pires réponses ?

  • Les réponses trop vagues, il faut justifier ta réponse.
  • Les réponses trop honnêtes - tu veux décrocher le poste après tout.
  • Les réponses qui tentent d’être drôles, mais qui ne le sont pas.
  • La réponse "je suis perfectionniste" est à bannir, elle a tendance à énerver les recruteurs car trop entendue. 

Maintenant, tu as toutes les clés pour trouver la réponse parfaite à cette question piège ! N'oublie pas, choisis un défaut inoffensif que tu as déjà surmonté (en donnant des exemples) et qui n'a surtout pas de rapport avec le poste en question. Tout le reste est entre tes mains, bon courage ! :)