Comment le Storytelling et le Personal Branding peuvent vous aider à trouver un stage, un job, vos premiers clients ?

Comment le Storytelling et le Personal Branding peuvent vous aider à trouver un stage, un job, vos premiers clients ?

Souvent, je me permets des titres un peu touchy comme celui-ci. Je provoque volontairement, déformation de fils de pub il paraît. Blague mise à part, je crois vraiment qu’avec des outils simples, que nous n’utilisons pas assez - il est possible de changer la donne - gagner plus - trouver du travail plus vite, et c’est ce qui nous intéresse ici !

Une erreur qui nous mine : présumer qu’ils savent

En terme de Networking, c’est la principale erreur que nous remarquons chez les entrepreneurs. Présumer que les personnes qui constituent votre réseau sont au courant de ce que vous faites au quotidien, et mieux encore, qu’ils s’y intéressent. Désolé, c’est votre job, pas le leur. En faisant cette erreur, nous rentrons dans le vif du sujet, nous nous privons d’un atout pourtant si simple... le fait de demander. Demander, cela se fait, mais de la bonne façon - et c’est celle qui nous amène au point numéro deux.

Demander en apprenant à raconter

Le Storytelling entre en scène. Etudiant, jeune diplômé, entrepreneur - nous ne savons pas raconter notre histoire aux autres. Pire encore, nous ne maitrisons même plus le pitch le plus simple. (Normalement ici, on parle d’ascenseur !) Se raconter ça consiste en quoi ? - Qui êtes-vous ? - Que faites-vous ? - Comment faire appel à vous ? Si vous pouvez répondre à ces 3 questions, vous avez le début d’une histoire qui va servir vos intérêts professionnels. En pratique ? Moi, c’est Jérémy, Communicant des internet et de la vraie vie, je partage mon temps entre mon blog, mon agence de communication et du consulting pour des entrepreneurs inspirants. Retrouvez-moi sur... Bla bla bla. Vous voyez l’idée ? Essayez maintenant. Oui oui, maintenant. Stylo en main, papier, à l’ancienne - et on se raconte. En maîtrisant cet exercice, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Se raconter à son réseau : Le Personal Branding

Répétez votre message, vos gimmicks, vos keywords, martelez-les jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus être oubliés. Vous devez être Top of Mind.

Maintenant que vous savez qui vous êtes et ce que vous vendez (vous, souvent), vous devez le faire savoir au reste du monde. Vous êtes une marque, vous devez aller vers les autres, créer votre image, votre positionnement, votre ton. * Réseaux sociaux * Blogs * Plateformes * Soirées Networking * Réseaux d’école * etc... Il n’y a pas de règle. Toutes les occasions de vous raconter et de rentrer dans la mémoire de votre réseau est une bonne façon de vous diffuser. Répétez votre message, vos gimmicks, vos keywords, martelez-les jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus être oubliés. Vous devez être Top of Mind. C’est ainsi que vous poserez les bases d’une communication pro efficace. Observez par exemple certains Youtubeurs. Passionnés de Fitness - si je dis DAMMMNNNN et que je parle de petite veine du Bibi ? Tout le monde pense à Tibo Inshape. Son Personal Branding est fort, stable, Top of Mind. Vous devez vous comporter de la même façon.

Le Networking pour aller plus loin

Vous savez normalement qui vous êtes et savez le raconter, vous avez posé une marque forte, il va falloir la diffuser maintenant - et pour cela, il faut développer votre réseau pro. Cela s’appelle le Networking. Soirées, Réseaux sociaux (Linkedin surtout) et école sont vos principaux atouts. Apprenez à vous en servir. Un tips tout bête ? Renseignez-vous sur le Peacocking. Pensez aux photographes ; mais surtout, venez vraiment et sincèrement avec l’envie d’apporter quelque chose aux autres, de les rencontrer, de leur parler.

Vous sortiez ainsi du lot et dépasserez 95% des personnes qui ne savent pas « faire du réseau ». Vous voulez en savoir plus ? Je parle un peu plus de Networking, Storytelling et Personal Branding sur jkohlmann.fr et sa newsletter dédiée !