Réseaux sociaux pro : comment attirer les employeurs sur son profil ?

Réseaux sociaux pro : comment attirer les employeurs sur son profil ?
D’après un dictionnaire spécialisé dans le marketing, un réseau social est « l’ensemble des sites internet permettant de se constituer un réseau d’amis ou de connaissances professionnelles et fournissant à leurs membres des outils et interfaces d’interactions, de présentation et de communication. » Et toi, cite-moi deux réseaux sociaux. Les réponses les plus courantes seront, certainement, Facebook et Twitter. Or, cela minimalise les réseaux sociaux, mais aussi leur utilité.

Réseaux sociaux personnels, réseaux sociaux professionnels

Une distinction indiscutable

Facebook contre LinkedIn Il est primordial de ne pas confondre ces deux types de RSN, l’un purement personnel et intime, l’autre dédié à sa vie professionnelle. En voici quelques exemples : Facebook, Twitter Vs Viadeo, Wizbii. Nous verrons, un peu plus tard, que de nouveaux RSN tendent à émerger. Ainsi, tandis que tu posteras des photos de tes vacances en Corse du Sud sur Facebook et que tu gazouilleras concernant les nouvelles lois adoptées, tu devras aussi mettre à jour tes compétences, ton expérience et ta photo sur ton profil. Bien que cela soit assez schématique, il est important que cette distinction soit faite. Cependant, tu ne dois pas oublier que ton profil Facebook est également lisible et accessible par un potentiel futur employeur. Il est, en effet, probable et de plus en plus courant que les recruteurs se renseignent sur le candidat à travers divers outils, dont les RSN. Ne pas publier de photos compromettantes ou dégradantes, ne pas utiliser du vocabulaire disgracieux, éviter les fautes de français, telles sont les subtilités qui te permettront de diffuser une bonne image de toi. photos compromettantes facebook

Comment attirer les employeurs ?

Plusieurs façons sont possibles afin de se démarquer des autres profils et donc de se faire remarquer par les entreprises.

Profil complet sur les réseaux sociaux

Premièrement : avoir un profil complet

Par ce terme, ta page doit faire apparaître de façon claire et précise les différents thèmes qui te sont proposés.

La photo

Afin de véhiculer une bonne image, tu dois être vêtu(e) d’une tenue appropriée et aspirer à une allure professionnelle. Bien entendu, le cadre de cette photo doit prendre place dans un lieu sobre et uni, de préférence. Ainsi, une photo te montrant en short sur la plage serait, il me semble, de mauvais augure. ;)

Le résumé

Cet encadré est la première donnée que les employeurs pourront lire te concernant. Il est indispensable que celui-ci soit représentatif de tes formations et de tes recherches. Ainsi, cette sous-partie est un peu le prologue de ton CV… Il faut donc donner envie au recruteur de poursuivre sa lecture afin qu’il prenne plus amples connaissances avec ton parcours, tes expériences et tes compétences.  Ce paragraphe peut alors prendre la forme d’un texte, d’une vidéo (professionnelle !), d’un « CV dynamique ». Tous les supports exploitables sont les bienvenus. Une orthographe irréprochable y est également conseillée.

Expériences professionnelles

Ce second cadre est le plus important et le plus représentatif de ton parcours. En effet, comme l’indique le titre, tes diverses expériences professionnelles y sont recensées. Elles doivent être publiées de la plus récente à la plus ancienne. L’intitulé de chaque position occupée doit être compréhensible et souligné par l’entreprise d’accueil, la période ainsi que le lieu. Dans le cadre de chacune de tes activités, les missions doivent être énumérées afin que le « lecteur » puisse faire une photographie rapide et précise des tâches confiées. Ainsi,  je conseille de les lister sous forme de point. Par ailleurs, il est important de « catégoriser » les missions par domaine. En Ressources Humaines, par exemple, nous pouvons lister les tâches sous divers thèmes, soit le recrutement, les relations sociales, la formation, la paye… Cela te permettra alors de mettre en valeur tes compétences afin d’attirer le lecteur. De plus, chaque tâche doit être rédigée sous la forme de verbe d’action. Ainsi, il sera préférable de mentionner « Mettre en place une DUE » plutôt que « DUE ». Pour finir, tu peux ajouter une ou plusieurs recommandation(s) pour chacune de tes expériences. Celles-ci, en vantant tes mérites et tes compétences, auront un poids significatif pour le recruteur.

Compétences

Ce thème, comme son nom l’indique, expose les diverses compétences et connaissances acquises et approfondies au cours de tes activités professionnelles et ton cursus scolaire. Chaque contact pourra, ensuite, recommander telle ou telle compétence indiquée.

Cours

Au sein de cette partie, sont énumérées les matières étudiées au cours des diverses années de formation (voir ci-dessous). Me concernant, je trouve intéressant de les énoncer. En effet, cela permettra au recruteur de se rendre compte de façon plus précise des connaissances acquises.

Formation

Cette sous-partie correspond aux divers diplômes obtenus (ou en cours d’obtention) tout au long de ton parcours universitaire. Comme précédemment, il est conseillé de les indiquer du plus récent au plus ancien. Par ailleurs, un document (mémoire, thèse, note, soutenance, photo)  ou lien web peut y être intégré. Enfin, si tu en as la possibilité, une recommandation d’un ancien professeur ou responsable académique peut y être ajoutée, apportant alors plus de poids à ton cursus et profil. L’ordre de ces thèmes n’est proposé qu’à titre consultatif et indicatif. Il peut, à tout moment, être modifié par le propriétaire du profil. 

Deuxièmement, « faire vivre » son profil

faire vivre son profil Plus une personne sera active sur ce réseau et plus son profil sera vu et donc lu, potentiellement. D’une part, une connexion quotidienne est inévitable et conseillée afin de se tenir au courant des nouvelles mises à jour, des articles publiés. D’autre part, être « actif » signifie produire, être productif. Dans le cadre d’un RSN, cela se concrétise en publiant des articles dans les groupes auxquels on appartient, en commentant (ou « aimant ») d’autres articles, en félicitant telle personne pour son nouveau travail, en recommandant des compétences pour ses contacts. Ainsi, créer un profil et le faire vivre n’est pas tâche facile et anodine. Cela demande du temps. Il est utile de prendre ce temps nécessaire, pour mettre à jour son profil afin d’attirer l’attention d’éventuels recruteurs ou chasseurs de têtes. Dans un monde de plus en plus digitalisé, les RSN sont devenus une des principales sources de recrutement des employeurs. Il est donc devenu évident que chaque candidat ait créé son profil afin de montrer ses aptitudes personnelles et professionnelles, se faire remarquer et ainsi de pouvoir entrer en contact avec les entreprises.