Rendre efficace sa recherche d'emploi : la technique de l'entonnoir inversé

La technique de l'entonnoir inversé est une méthode de recherche d'emploi efficace vous permettant d'organiser votre temps et vos ressources. Vous commencez par une réflexion précise pour étendre vos contacts et affiner vos objectifs, qui vous le verrez, peuvent être atteints de plusieurs manières différentes. Suivre ces quelques étapes peut vous conforter dans vos recherches où l'organisation et la confiance en soi jouent un rôle d'envergure.

Que faire avant de commencer

recherche d'emploi étape par étape La recherche d'emploi doit être menée comme un plan d'action aboutissant à trouver le travail ou stage qui correspond à notre besoin ou nos souhaits du moment. Avant d'entreprendre une recherche d'emploi il faut se poser la question de ce que l'on cherche. Souvent on se demande
Quel métier ?
et pourtant ce n'est pas forcément la question la plus pertinente. Il faut identifier des secteurs, des domaines, des thèmes. Chaque formation mène à beaucoup de métiers différents, et on se rend compte, en menant une recherche d'emploi construite et réfléchie, que beaucoup d'entre eux nous étaient totalement inconnus. Ne pas se concentrer sur un seul et unique métier permet de garder l'esprit ouvert, et juste assez de curiosité pour trouver les opportunités là où elles sont et non là où on aimerait qu'elles soient. Commencer à rechercher un travail, c'est commencer à se renseigner sur le marché de l'emploi, et se demander quels sont les indicateurs qui vont nous donner un « baromètre » sur ce que l'on cherche... Il est normal d'avoir des attentes et des souhaits (environnement géographique, salaire, avantages, horaires.....) cependant si ces attentes sont en totales inadéquations avec le marché il y a de très fortes chances que le temps d'inactivité soit plus important voir même de très longue durée. Je ne dis pas ici que pour trouver un emploi, il faut « s'assoir » sur tous ses souhaits et envies professionnelles, je dis simplement que la recherche d'emploi va plus loin que construire un CV et une LM que l'on va distribuer en masse aux recruteurs qui auront la charité de nous embaucher !

L'évidence

Une fois que tout cela a été réfléchi, mon entonnoir intervient. La recherche d'emploi doit se faire en mouvement. Il faut avoir des perspectives, et toujours une étape suivante pour garder une dynamique. C'est pour cela que l'image de l'entonnoir convient très bien. Il faut aller des actions évidentes et précises aux actions plus générales. Dans la première étape des évidences, il faut identifier ce que l'on a autour de soi. Je suis sûre que vous pensez déjà à votre réseau, avec lequel on vous a rabattu les oreilles pendant vos études, et que vous vous dites aussi : ils sont bien gentils, mais
mais on a pas tous un avocat, un banquier, un acheteur ou que sais-je, dans ses relations
et vous avez raison ! Mais ce qu'on a tous, c'est une famille, des copains, des collègues, de classe, de stage passé, de sport, de musique... et donc quand on regarde autour de soi on se rend compte que l'évidence c'est tous ces contacts précieux. Souvent on est tenté de distribuer un CV à toutes les personnes, qui selon nous, sont les mieux placées pour nous trouver un poste (la copine RH de maman par exemple...), sauf que l'on oublie de s'informer. réseau école famille Les évidences c'est aussi faire un mail à une personne avec qui l'on a pas parlé longtemps mais qui nous a beaucoup intéressé par son parcours, et lui dire « voilà où j'en suis, voilà comment j'aimerais m'orienter, qu'est ce que tu en penses » ? des conseils vont vous être donnés, mais aussi des contacts, et même parfois des opportunités inattendues. L'étape de l'évidence est la plus longue, elle demande d'être patient, de faire preuve d'imagination et de persévérance. Il faut donc lister les contacts que l'on a déjà, selon leur importance, ce qu'ils font et prendre des informations ou envoyer un CV. Il faut ensuite poser sur le papier les quelques entreprises qui nous font rêver : celles qui ont LE secteur d'activité qui vous plaît, celles qui produisent votre équipement de glisse dont vous êtes totalement fan, ou celles encore qui humainement de par son activité vous attire beaucoup. Pourquoi les identifier à cette étape ? Tout simplement pour « bichonner » vos candidatures. Il y a toujours 4 ou 5 entreprises, que l'on connaît où dont on rêve qui mérite que la LM soit travaillée et adaptée. Cela fera donc partie de nos actions d'évidence.

Le fil conducteur malgré d'autres actions

Profil Wizbii Complet Ensuite il faut s'inscrire sur les sites d'offres d'emplois adaptés à notre spécialisation (il y a des sites d'emploi très généraux et d'autres très spécifiques aux domaines d'activités par exemple Apec et Monster sont généraux plutôt sur des profils cadre. Rhône Alpes Job pour des métiers techniques bac+2 à bac+5...). Ayez un CV généraliste pour les sites d'emploi, même si ce CV a besoin d'être retravaillé pour d'autres candidatures, votre CV en ligne doit être précis et ouvert. Prenez le temps de remplir les profils car pour vos recherches vous cochez des cases, dites vous que les recruteurs qui recherchent des profils cochent les mêmes cases, il vaut mieux être pertinent. De même, c'est pour cette raison que le fait de se balader sur les sites d'emploi et relever des annonces qui peuvent nous intéresser, est pertinent avant de s'inscrire. En effet, on peut parfois trouver des mots clefs utilisés par les recruteurs qui peuvent nous servir à remplir notre CV ou « à cocher nos cases ». Contacter les cabinets de recrutements et les agences d'interim est souvent un bon baromètre du marché. Ce sont eux qui sont en contact avec les grosses structures qui externalisent leurs recrutements et cela permet de glaner quelques informations. De plus aujourd'hui, les agences d'interim proposent aussi des CDD et des CDI. Par ailleurs, au même titre que les entreprises qui ne diffusent pas tous leurs besoins sur le web, il faut faire des candidatures spontanées, car le marché caché est très important sur les postes de bac+2 à Bac+5.

Le global

Cela nous amène donc à l'étape globale, où l'on va faire beaucoup de spontané. Attention le spontané peut être très ciblé comme nous l'avons vu dans notre étape « d'évidence », mais il permet aussi de mener des recherches très larges. L'objectif ici est de mener une recherche plus large, raisonnée par métier et non structure. Cette étape est possible lorsqu'on identifie un métier spécifique. Elle se complique lorsque l'on raisonne en terme de secteur d'activité. Cependant, sur un poste de contrôle de gestion par exemple, il est possible de travailler sur une zone géographique avec un annuaire entreprise type : page pro, et de cibler les structures suffisamment grandes qui peuvent avoir besoin de ce type de ressource. Une fois cela identifié vous vous construisez un annuaire entreprise sur excel et pouvez faire un publipostage via Word. Ce qu'il faut travailler attentivement est encore une fois la LM, en travaillant en global vous ne pouvez clairement pas adapter votre LM à chaque entreprise. Par conséquent, il faut donc que cette LM présente clairement : - où vous en êtes, - ce que vous avez fait, - comment vous vous projetez dans une structure. lettre de motivation étudiant Pour conclure, l'étape la plus importante et la plus longue est celle de l'évidence. Simplement car durant cette étape chaque action nécessite une personnalisation du CV et de la LM. Elle demande aussi de savoir se questionner sur ce que l'on veut et ce que l'on cherche. Cependant, tout le travail que vous faites durant ces étapes, vous permet d'affiner vos souhaits et votre réflexion, de vous documenter sur le marché que vous visez et donc d'être d'une part plus pertinent dans vos candidatures et d'autre part plus percutant dans vos entretiens ! Rappelez vous toujours qu'aucun parcours n'est un problème à partir du moment où l'on sait en parler.