Comment buzzer avec son CV ? / Gaétan Gabrièle : "Rechercher un emploi est un emploi en soi"

Comment buzzer avec son CV ? / Gaétan Gabrièle : "Rechercher un emploi est un emploi en soi"

Gaétan, ton CV a été tweeté plus de 600 fois , quel est ton secret ?

L'idée était avant tout de me positionner en amont du processus RH. Il fallait que je donne de la visibilité à mon CV, et pas seulement en répondant à des annonces. Annonces par lesquelles les recruteurs sont souvent immergés de réponses. L'objectif était de sortir du cadre.

A l'heure où le recrutement s'opère de plus en plus via les réseaux sociaux, il est aujourd'hui nécessaire de s'y intéresser avec grand intérêt. Twitter et Cie sont des outils indispensables de veille, de recherche d'infos, d'annonces et de … promotion. Twitter est donc un canal sur lequel je me suis largement inscrit. Ses avantages sont multiples quant à la promotion d'un CV (rapidité, réseautage, image).

L'opération #MyCvWasHere était simple, planifiée et stratégique : créer une page dédiée sur mon blog, qui me sert de PortFolio et interpeller des personnalités, des journalistes, des médias, des bloggueurs, des influenceurs, des entreprises, des Community Manager, des chargés de com' et des recruteurs pour retweeter mon CV. Le tout dans un message clair et concis, en somme de #lutterContreLeChômage ! Dans ces 600 RT, on retrouve pas mal de mes propres tweets, 70% environ.

Ce qui m'importait, ce fut le nombre de followers qu'avait ceux qui me retweettaient. Et donc de multiplier les opportunités quant à la visibilité de mon CV. Créer un effet domino. Ca a marché.

Quelles retombées ont suscité ton blog & CV ?

Aujourd'hui, ce n'est pas moins de 15 000 visites sur mon CV, des retombées web/presse locale et nationale, 8 entretiens et 2 attentes de réponses pour un poste. Tout ça en 3 semaines.

Pour ce qui est des retombées sur le web, il y eu plusieurs reprises via des paper.li et quelques sites RH. Un article dans le blog job2.0 qui a soulevé la question du culot du CV et de l'effet SPAM de ma démarche. Pour les retombées presse, j'ai eu droit à un article-interview dans le 20 minutes de l'édition de Lyon et d'un encart dans une édition nationale.

Ces retombées m'ont à la fois permis une plus grande visibilité et aussi de m'assoir sur une certaine reconnaissance du buzz produit. En parallèle, elles m'ont permis de prendre du recul sur la « campagne MyCvWasHere », et de constater comment celle-ci était perçue.

 Tu as plusieurs expériences dans le milieu associatif, raconte nous ce que cela t’a apporté ?

D'abord une vision plus humaine de l'environnement travail. Un engagement fort, tant pour les associations pour lesquelles j'ai pu travailler que dans les tâches et missions entreprises. J'ai trouvé plus intéressant, prenant et constructif de contribuer à la sphère non-profit.

C'est aussi faire don de ma passion de la communication au service de l'associatif. C'est mettre en action des compétences pour répondre à des objectifs totalement différents qu'en entreprise. C'est apprendre tous les jours dans l'urgence, rester en veille constante, être pro-actif … Bref, conjuguer l'engagement avec la profession.

Depuis plusieurs années, la professionnalisation des associations permet d'acquérir de réelles compétences et de se construire complètement que ce soit sur un plan de carrière ou sur le plan personnel. La notion de « culture d'entreprise », cette forme de marketing qui persuade les salariés d' appartenir à une communauté, ne se retrouve pas dans cette sphère. Elle va de soit et n'est pas superficielle. C'est la diversité des gens qui font la force des associations.

Ton profil est intéressant et pourtant tu as dû choisir une voie originale pour décrocher un job, un CV classique est-il selon toi « démodé » pour un poste dans la com’ ?

Tout dépend à qui on s'adresse. Tout dépend le secteur professionnel pour lequel on souhaite s'inscrire. Je vois mal en effet un avocat, un électricien ou encore un pilote de ligne avoir le même style de CV. La com' permet de casser les codes du recrutement traditionnel, profitons-en ! Le CV doit avant tout mettre en avant une qualité et/ou une part de sa personnalité. Ici, j'ai voulu jouer sur l'originalité, l'audace et ma fibre créative. Un CV doit susciter la curiosité pour dépasser la fameuse lecture des 3 secondes du CV classique, franchir l'étape de l'entretien et ne pas finir à la corbeille.

Un CV classique n'est pas démodé. Il est juste comme les autres. Mais la forme ne fait pas tout : une mise en page sobre avec les bon mots clés peut aussi faire la différence.

Attention aux effets de mode. A force de n'avoir que des CV originaux, le classique reviendra vintage ou old school et donc, à la mode !

D’ailleurs, quel poste recherches-tu actuellement exactement ?

Idéalement, un poste de Chargé de communication, de Community Manager ou de Chef de projet. Ce sont des postes sur lesquels j'ai acquis bon nombre d'expériences et qui me permettent d'être créatif et force de proposition. J'aime la polyvalence. Ce qui me motive à me positionner sur ce type de job, c'est d'être autant dans la phase de réflexion que dans l'opérationnel.

Que penses-tu des autres CV originaux qui fleurissent sur le net ? (Cf CV Twitter de Charlee Jeunehomme, Anne-Sophie qui cherche un poste d’assistante chef de projet avec un épisode de la série Bref à sa façon, CV vidéo de Guillaume Ruchon parodiant Canalsat, etc...) 

Perso, je ne suis pas fan des webséries et autres parodies de Bref. Soit il y en a trop eu ou soit … il y en a trop eu. Mais au final, ce qui compte c'est de se faire remarquer, sortir du lot et montrer avant tout ses compétences. Dans tous ces exemples, on ressent cette fibre.

Cependant, l'originalité (un coup de photoshop d'un bon pote graphiste) ne doit pas être qu'un « cache misère ». A tous ces CV super tendances qui fleurissent sur le net, faites attention à ne pas vous faner pendant l'entretien ! HOHO

Enfin, si tu devais donner 3 conseils à un jeune diplômé en recherche d'emploi, que lui dirais-tu?

- De prendre conscience que la recherche d'un boulot est un boulot en soit. Et qu'il est nécessaire d'adopter une stratégie dans celle-ci. L'objectif est d'être embauché. La question est : comment ?

- De ne pas oublier que le monde de la com' reste un monde professionnel. Toujours rester pro dans sa démarche, dans son image et rester cohérent.

- Enfin, je ne vous apprendrai rien en vous disant que la com' est une sphère fortement prisée, par les juniors comme les séniors. Alors soyez original, créatif et allez chercher l'entretien !