Techniques d’apprentissage pour apprendre mieux, plus vite et dans la durée - La Ruche par WizbiiLes partiels approchent à grands pas et vous voulez finir cette année scolaire en beauté ? Vous voulez suivre une formation professionnelle et vous avez peur que votre mémoire soit un peu rouillée ? Découvrez nos conseils pour apprendre plus efficacement.
Bannière d'un article
#Etudes

Techniques d’apprentissage pour apprendre mieux, plus vite et dans la durée

Cet article est pour tous ceux qui pensaient ou qui trouvent encore aujourd’hui que l’école était/est parfois inutile car, soyons honnêtes deux minutes, il est clair qu’on n’utilise pas tous les jours un compas dans notre travail ou ailleurs et que de connaître la racine carrée de l’hypoténuse ne va clairement pas sauver des vies. Mais la réalité est là : à l’école, on nous apprenait surtout à apprendre. Voici nos techniques vraiment efficaces pour apprendre mieux, plus vite, et pour longtemps.

Dis-moi comment vous apprenez et je vous dirais qui vous êtes

Il y a des bons outils pour apprendre mieux et plus vite, mais il y a aussi et surtout des méthodes efficaces et pertinentes spécialement conçues pour ménager votre cerveau et lui indiquer quoi retenir, quand le retenir mais aussi et surtout comment le retenir pour de bon.

On ne va pas se le cacher. Pour apprendre au mieux, il faut déjà se connaître soi-même. On ne va pas vous forcer à apprendre de telle ou de telle manière si cette technique n’est pas faite pour vous, voyons. Non, pour choisir le procédé qu’il vous faut, il faut les tester.

Par exemple, on a d’un côté ceux qui jouent dans la catégorie du par cœur à répétition, on a les teams mémoire photographique, ceux qui ne jurent que par l’écoute active et attentive, ceux qui ne vivent que pour les fiches de révision synthétique, ceux qui mindmap à tour de bras… Il existe au moins autant de personnes à l’apprentissage différend que de méthodes différentes. Écoutez-vous, vous saurez.

Mais avant toute chose, vous vous devez d’être motivé(e) à apprendre. Apprendre est quelque chose de stimulant. Il ne faut pas le voir comme une tâche ingrate, mais plutôt comme de l’excitation de vous enrichir. Plus vous associerez votre apprentissage à une partie de plaisir, plus l’information s’installera pour de bon.

L’imagination, la clé d’entrée au savoir ultime

Le secret pour un accès au pouvoir de l’intelligence suprême ? L’imagination. Ce n’est pas pour rien que l’on inculque les choses de la vie aux plus petits de manière ludique. Pourquoi s’embêter et s’entêter à faire de l’apprentissage un mauvais moment à passer ? Autant le rendre sympa et intéressant en vous amusant. Préférez prendre un bout de papier, un ordinateur, un téléphone même, pour faire de votre cours d’Histoire une anecdote drôle et qui sort de l'ordinaire. Vous êtes doué(e) de vos mains, votre doigté reflète votre personnalité ? Laissez glisser votre crayon pour vous raconter quelque chose. Succès garanti.

Les Flash-Cards, pour apprendre et se la jouer Américain(e)

Cette méthode ressemble un peu à celles des fiches de révision. Vous prenez une feuille de papier que vous découpez de manière à ce qu’elle forme un rectangle parfait, ni trop gros, ni trop petit. C’est à vous de juger. Vous mettez, par exemple, le nom l’information à apprendre, et de l’autre côté vous mettez sa définition, son explication, sa date, etc, bref, vous avez compris l’idée. Les Américains raffolent de cette technique. 

La bonne idée du jour pour rendre l’exercice plus sympa, c’est de dessiner la réponse, comme ça, votre cerveau assimilera encore mieux l’information. Et puisque c’est vous qui avez créé de toute pièce la Flash-Card.

Mais le mieux du mieux reste de faire ça avec un ami qui vous questionne à la Jean-Pierre Foucault ou à la Question pour un Champion avec un petit truc sympa à gagner si vous gagnez la manche. Votre motivation n’en saura que plus grande, c’est promis.

Parler de ce que l’on sait encore encore et encore

Cet exercice est davantage pour ceux qui apprennent mieux en écoutant, qui sont auditifs comme on dit dans le métier, mais essayez-le avant de juger, ça ne coûte rien. Le principe est vraiment simple : c’est de parler à voix haute. Une fois votre info rentrée dans votre petite tête, expliquez-le à quelqu’un, ou dans le miroir si vous êtes seul(e) (ça arrive même aux meilleurs). Le lendemain, répétez l’exercice avec une nouvelle personne. Vous verrez, vous aurez déjà retenu l’essentiel. Et pour rendre ça un peu plus fun, ajoutez à votre histoire quelques choses drôles, après tout, pourquoi pas ?

Votre cerveau en sait plus que vous ne le pensez

Rappelez-vous toujours qu’il existe une tonne de méthodes pour apprendre. Vous pouvez par exemple prendre une page vierge et tentez de retranscrire le maximum d’infos dessus. Vous verrez, vous en connaissez davantage que vous le pensiez. Vous pouvez aussi faire jouer vos cinq sens sont aussi une aide imparable au bon apprentissage. Exemple tout bête : associez un mouvement ou un ressenti à votre info, ou un son, faites-en vous une image mentale bien spécifique… Ça marche.

Et surtout, n’oubliez surtout pas à associer vos sessions d’apprentissage à une bonne hygiène de vie. Et par ça, on entend : bien manger, s’hydrater toute la journée, bien dormir… On ne dit pas « un esprit sain dans un corps sain » pour rien ! Dernier conseil pour la route : pensez à relire vos cours à voix haute avant de vous endormir et une nouvelle fois à votre réveil. Parce que oui, si vous vous reposez au pays des rêves la nuit, votre cerveau, lui, travaille de plus belle.

rédigé par :

Marion Epinette

le 18 mars 2019

Media image

Articles recommandés

image

19 juin, Maryam Orion

19 juin 2019,

Maryam Orion

Last minute : dans quelles villes partir cet été sans y laisser son PEL ? 6 destinations à moins de 100€ !

En Europe, à la plage ou à l'étranger, découvrez nos destinations à des prix défiant toutes concurrences afin de ne pas vous ruiner pour la rentrée !

image

14 juin, Marion Epinette

14 juin 2019

4 astuces pour meubler son logement étudiant à moindre coût

Vous venez de trouver l’appartement de vos rêves ? On vous envie. Maintenant : place à la décoration et à l’ammeublement. Et, au fait, on fait comment sans se ruiner ? On vous dit tout.

image

13 juin, Marion Epinette

13 juin 2019

Exigences, investissement conséquent, stress… Peut-on survivre à la prépa ?

Entre le niveau d’exigence et d’investissement personnel, la prépa a la réputation de faire vivre un enfer à ses étudiants. Et si ce n’était qu’une réputation, finalement ? Voici la vérité.

Derniers articles