Zaedo : le réseau social pour discuter anonymement et sans langue de bois entre salariés

Zaedo : le réseau social pour discuter anonymement et sans langue de bois entre salariés

Wizbii te présente Zaedo, un réseau social où les professionnels d’une même entreprise ou d'un secteur discutent de sujets qui les intéressent réellement. Finies les langues de bois ! En plus de dire ce que bon vous semble, Zaedo permet également de discuter anonymement. Voici les explications de la cofondatrice Fadwa Eddarbouch. 

 

Hello Fadwa, peux-tu te présenter à nos lecteurs en quelques lignes ?

Fadwa, co-fondarice de Zaedo. Je suis une grande passionnée de nouvelles technologies. Ayant grandi dans un environnement où la culture a une grande importance, j'ai vite appris à m’entourer de bons livres pour m’inspirer. Mes premiers débuts dans l’entreprenariat se sont faits sur les bancs de l’école d’ingénieurs dans laquelle j’ai eu ma formation. En participant à plusieurs projets de startups, j’ai compris rapidement que l'entrepreneuriat était ce qui me motivait et ce qui allait être mon chemin principal en sortant d’école. En ayant eu plusieurs prix à la suite de ces projets, mon objectif était clair : “J’ai envie et j’ai besoin d’être entrepreneure !”.

Peux-tu nous expliquer plus en détails le concept Zaedo ? Quels sont les avantages liés à l’utilisation de Zaedo ?

Zaedo est le 1er réseau social anonyme à destination des professionnels en France. Il s’agit principalement d’un espace informel où les professionnels d’une même entreprise/secteur discutent des sujets qui les intéressent réellement. Un peu comme lors d’une pause-café à grande échelle. Ces sujets peuvent avoir un lien avec leur rémunération (bonus, augmentations annuelles, négociation de salaire ..) ou leur carrière (négociation de rupture conventionnelle, questions d’entretiens, renseignement sur un prestataire..) mais peuvent aussi aller au-delà comme lorsqu’il y a eu la vague #MeToo par exemple. Le gros avantage de l’anonymat est qu’il permet de se passer des barrières liées à l’image et surtout d’avoir des retours neutres et plus objectifs et donc de meilleure qualité.

Quelle est la cible ? Et pourquoi a-t-elle besoin de Zaedo ?

Nous visons pour le moment les salariés du secteur de la Tech dans l’idée de s’étendre par la suite à d’autres secteurs. Il faut savoir qu’en France, ⅔ des employés affirment avoir du mal à discuter des sujets liés à leur évolution de salaire et de carrière avec leur entourage professionnel (source). Les employés ont besoin d’un espace où ils peuvent interagir, partager des expériences et poser des questions librement sans pour autant risquer leur image. Les outils qui permettent de discuter du travail et de la carrière restent limités à ce niveau.

En effet, les RSEs (Réseaux Sociaux d’Entreprise) comme Workplace ou Yammer n'ont pas réussi à libérer la parole en entreprise. Pour les employés, les principales raisons qui nous ont été remontées sont le contrôle de ces outils par les entreprises ainsi que la peur d’être jugé par ses collègues. Glassdoor en revanche, est ce qui se rapproche le plus aujourd'hui de ce que nous proposons. Zaedo se différencie par le fait que c'est une plateforme interactive et que les sujets qui peuvent être abordés vont au-delà des avis sur les entreprises et les salaires.

Comment cette brillante idée t’est-elle venue ? Quelles ont été tes sources d’inspiration ?

Alors que j’étais responsable de l’équipe Data & Digital Marketing chez une filiale de la Société Générale, j’avais un collègue qui était très compétent. En consultant son parcours, j’ai été agréablement surprise par la richesse de celui-ci et sa diversité. En un mot, impressionnant ! Malheureusement, sa relation avec son manager était très tendue. Son manager se comportait de manière inappropriée...assez régulièrement. J’étais révoltée à l’égard de ce non-respect mais je n’arrivais pas à aborder le sujet avec lui. C’est à ce moment que je me suis que la vie aurait beaucoup plus simple si tel sujet n’était pas tabou en entreprise. Plus généralement, cela aurait facilité sa mise en relation avec des personnes susceptibles de comprendre sa situation et de l'aider.

En en discutant avec mon associé, il a très vite saisi le problème. En parcourant les solutions qui existaient dans plusieurs marchés, nous avons constaté l'apparition de plus en plus d’applications anonymes qui cartonnent comme Askip en France ou Saraha.. On s’est mis alors à développer notre solution pour qu’elle puisse être transposée sur le marché professionnel français.

Quel est ton business model ?

Une grande communauté de salariés qui interagit activement au sein de Zaedo a beaucoup de valeur, nous en sommes convaincus. Pour l’instant, nous testons différents leviers de monétisation et nous nous dirigeons vers un modèle à la Glassdoor. Ce qui est sûr et certain, c’est que nous n’allons jamais divulguer l’identité de nos utilisateurs (c’est d’ailleurs techniquement impossible) ni vendre leurs données brutes.

Depuis combien de temps as-tu commencé ce projet ?

Depuis septembre 2017.

Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans un projet entrepreneurial ?

Mon intérêt pour l’entrepreneuriat remonte précisément à 2015. J’avais travaillé pour la première fois sur un projet de création d'entreprise entre la France et le Canada. À la fin du projet, nous avons rencontré Business Angels canadiens et j’ai trouvé l’expérience fascinante. J’ai commencé par la suite à assister à des meetups sur le monde des startups. J’ai ensuite travaillé volontairement sur deux projets de startups (un dans l’immobilier et un autre dans la santé). Petit à petit s’est ancrée en moi l’idée de fonder mon propre projet notamment avec Otmane avec qui j’ai travaillé plusieurs fois auparavant et que je trouvais brillant.

Quelles difficultés as-tu rencontrées au lancement de Zadeo ?

On rencontre tout le temps des difficultés ! L’entrepreneuriat est un peu l’exercice ultime du développement personnel, car on est sans arrêt obligé de dépasser continuellement ses limites et ses croyances personnelles sur la nature humaine.

Quelles sont les prochaines étapes pour Zadeo ?

Notre objectif actuellement est d’acquérir plus d'utilisateurs dans l’industrie Tech en France et de bien sûr continuer à développer Zaedo : améliorer le produit, faire en sorte que Zaedo devienne la plateforme de communication de référence pour les professionnelsOn invite donc tous les salariés intéressés à télécharger Zaedo depuis l’App store et le Google play dès maintenant !

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux jeunes qui voudraient se lancer dans un projet entrepreneurial pour les aider ?

Faire plusieurs essais avant de se lancer. Par exemple, en travaillant volontairement pour d’autres startups. Cela pourra donner une idée plus réaliste de ce à quoi ressemble la vie d’un entrepreneur. Mon deuxième conseil est de toujours rester pugnace et se méfier des idées reçues.

Un grand merci Fadwa ! Bon courage pour la suite !