Concilier études et sport de haut niveau : interview Emilien Delor

Concilier études et sport de haut niveau : interview Emilien Delor
Les Talents de la ruche : Musique, Comédie, Sport, Écriture… Certains jeunes mènent une double vie entre études supérieures et vie artistique ou sportive. Découvrez le parcours de Emilien Delor, skieur professionnel, à seulement 23 ans il a déjà été vice champion du monde citadin en descente ! Le ski, une passion, sa vie, découvrez son parcours !  talents ruche émilien ski professionnel études ufraps grenoble compétitio Peux-tu décrire ton parcours en quelques lignes ?

Je viens de la petite station de ski Le Lioran dans le massif central. Dans ma jeunesse (avant 15 ans) je faisait partie des 10 meilleurs jeunes français c'est pourquoi je suis rentré au Pôle France de Ski Alpin en 2010, de là on rentre dans le circuit FIS (fédération internationale de ski) avec des courses FIS : A et C, des coupes continentales, et coupes du monde. 

émilien talents de la ruche compétition skieur ski professionnel ufraps grenoble concours médaille

J'ai mis du temps à trouver mes marques dans ce haut niveau avec des blessures qui m'ont contraint à changer de spécialité car j'étais plutôt slalomeur et je suis devenu descendeur. Depuis 2014 j'enchaîne sur les bons résultats en descente avec des top 10 en fisA, un titre vice champion du monde citadin en 2014, des top 10 en coupe d'Amérique du Sud et 5 sélections avec la fédération française de ski pour aller faire des coupes d'Europe où je dois encore faire mes preuves puisque la dernière en date était la finale à Saalbach en Autriche et j'ai terminé chez le chirurgien pour me faire opérer du ménisque...

Ce nest pas trop difficile de combiner ta passiontes études et les entrainements ?

Tout est une question d'équilibre car on sait tous que le ski s'arrêtera un jour c'est pourquoi on se doit de faire des études

Je suis à Grenoble pour cet équilibre car c'est la seule fac qui propose le dispositif  inter'val. Ce dernier nous libère l'hiver pour toute la saison, nous organise des cours dans nos temps libre plutôt au printemps et en été. Ainsi je peux me concentrer sur ma saison tout l'hiver et sur mes études une fois les skis dans le garage, pour ce qui est du physique je fais tout ici sur Grenoble avec mon préparateur physique

Nest-ce pas trop difficile de retourner à lentraînement après une blessure ? Des appréhensions ? 

 C'est toujours un moment délicat dans la vie d'un sportif, mais je pense et le dis souvent que le sport est une des plus belles écoles de la vie car il nous apprend à nous battre et à croire en soi. En ce moment je suis en pleine rééducation, les journées sont longues mais l'envie de vite remonter sur les skis est un excellent moteur pour m'aider à avancer.

Des appréhensions oui par rapport à la douleur mais elles sont vites effacées par le plaisir de glisser de nouveau.

emilien delor talents de la ruche skieur professionnel ski compétition études ufraps grenoble médaille concours

Quelles sont tes astuces pour réussir à combiner passion et travail ? 

Il faut autant s'investir dans sa passion que dans son travail. J'avoue c'est plus facile de se lever le matin pour skier que pour aller en cours mais au final il vaut mieux avoir un diplôme avec une médaille que juste une médaille ! :)

Une fois les études terminées, Tu as réfléchi à ton avenir professionnel 

 Je pense encore continuer le ski en haut niveau quelques années.

Une fois ma carrière sportive terminée il sera temps pour moi de transmettre mon savoir et partager ma connaissance du haut niveau soir aux jeunes du massif central en tant qu'entraîneur.

As-tu un conseil à donner aux jeunes qui veulent faire du ski à un niveau professionnel / compétition de ski ? 

 Faites vous plaisir, c'est une sport de sensations alors laissez-vous glisser vers la victoire.

Ya-t-il eu des moments où tu as pensé arrêter ? 

 Oui quand je me suis fais mon deuxième genou (cette année) je me suis vraiment demandé si ça valait le coup de continuer. La réponse était claire au bout de quelques semaines car j'avais juste envie de remonter sur les skis et foncer.

Merci beaucoup Emilien d'avoir répondu à nos questions et bonne chance pour la suite !