Voici quelques conseils pour devenir un étudiant écolo et soucieux des enjeux de demain - La Ruche par WizbiiNous vous proposons des gestes et solutions simples pour réduire votre impact environnemental et devenir un écolo en herbes soucieux de l'avenir de notre Terre
#Bon-plan

Les gestes simples à adopter pour devenir un étudiant écolo tout en dépensant moins

Être étudiant ne veut pas dire être insoucieux des enjeux écologiques actuels. C’est pourquoi nous vous proposons des gestes et solutions simples pour réduire votre impact environnemental sans forcément dépenser plus, au contraire !

Manger local et BIO 

Cette option est souvent critiquée car « trop chère » mais il existe des astuces pour la rendre beaucoup moins onéreuse. Par exemple, plutôt que de se rendre dans un supermarché classique, favorisez les marchés avec des producteurs locaux. Vous pouvez ainsi discuter avec les commerçants et pourquoi pas négocier les prix de votre panier. Une formule deux en un favorisant l’aspect relationnel et environnemental. 

Il existe d’autres bons plans, comme le panier « anti-gaspi » de chez « Bio C Bon » à seulement 10 euros, contenant un grand nombre de fruits et légumes de saison.

Réduisez également votre consommation de viande, néfaste pour la planète, le porte-monnaie mais aussi pour la santé, d’après l’OMS, sa surconsommation engendre des risques de cancers.

Sauver les aliments qui finiront à la poubelle

Engagée pour de meilleures habitudes de consommation, l'entreprise sociale Phenix met entre les mains des entreprises, collectivités et particuliers des moyens faciles pour passer à l'action et soutenir la transition vers l'Economie Circulaire. Convaincue que les déchets sont la matière première du 21è siècle, Phenix réveille leur potentiel : don associatif, revente aux particuliers, réemploi, alimentation animale, upcycling…Dernière née chez Phenix, l'application, permet aux commerçants de revendre leurs invendus du jour à des particuliers désireux de consommer mieux tout en faisant des économies. 

Concrètement, grâce à cette appli, vous aurez en général 50% ou plus de réduction sur le prix de base du produit, de nombreuses enseignes sont référencées : Franprix, ... Faites du bien à votre estomac, à votre portefeuille et à la planète !

Pour télécharger l'app gratuitement, c'est par ici ! Bon plan : on vous offre -50% sur votre premier panier, avec le code : WIZBII 

Faire du tri 

C’est un geste du quotidien indispensable pour l’avenir de notre planète. Il n’y a rien de plus facile que de séparer ses déchets, il faut simplement prévoir plusieurs poubelles, quitte à mettre des mémos sur chacune d’elles pour distinguer les différentes sortes d’emballages.

Pour aller plus loin et réduire encore plus votre impact environnemental, il existe aussi des composteurs d’appartements. Voici le témoignage d’Émilie qui a testé le lombricomposteur.

Économiser l’eau

Fastoche ! Cela passe par quelques habitudes à prendre. Prendre une douche plutôt qu’un bain (quand on a le confort d’en avoir un), chasser moins d’eau dans les toilettes (inutile de tirer la chasse pour un ridicule bout de papier), ne pas laisser l’eau couler lors du brossage de dents et utiliser un pommeau de douche économique.

L'eau est source de vie, alors préservons-la !

Remplacer les bouteilles en plastique par une gourde

Un million de bouteilles plastiques sont achetés chaque minute dans le monde. Pour participer au changement de ce fléau qui détruit nos terres et nos océans, munissez-vous d’une gourde, à la fois écologique, économique, fashion et meilleure pour la santé, elle vous accompagnera dans tous vos déplacements !

Si vous voulez sauter le pas, vous pouvez choisir l’une des trois marques de gourdes proposées dans cet article.

Se déplacer autrement qu’en moyens de transport polluants

Vous pouvez vous déplacer à vélo quasiment partout avec toutes infrastructures mises à disposition dans les grandes villes (Vélib’ , Vélo’v, vélÔtoulouse…) ou même en trotinette électrique (achetée ou louée comme Bolt, Lime...). Vous pouvez aussi adopter les transports en commun, qui est un moyen généralement plus rapide que la voiture, en ville. Et pour finir, avec les beaux jours qui arrivent, la marche à pieds est l'idéal pour vous permettre d'être écolo tout en faisant du sport ! 

Et si vous partez en vacances ou en week-end, optez pour un covoiturage, favorisant les rencontres, le partage et l’échange. Qui sait ? Les plus belles rencontres se font parfois par hasard.

Se vêtir de manière éthique

Le textile est la deuxième industrie la plus polluante, sans parler de l’impact social épouvantable. Ainsi il existe des alternatives écolos qui respectent tout autant les codes de la mode que l’environnement. Par exemple les friperies, qui sont carrément moins chères proposant des vêtements de seconde main pour tous les gouts et tous les styles, de la mode de luxe en passant par Street Wear ou vintage, elles sauront satisfaire toutes vos envies.

Si vous désirez des vêtements neufs, il y a des marques éthiques proposant articles et accessoires à des prix très raisonnables.

 

Ce sont tant de gestes à effectuer pour vivre dans un monde durable, que ce soit chez soi, à l’école ou même en entreprise comme nous l’affirme notre article Wizbii, il existe mille et une manières de contribuer au mieux pour un monde durable !

rédigé par :

Maryam Orion

le 25 avril 2019

Media image

Articles recommandés

image

18 oct., Maryam Orion

18 oct. 2019,

Maryam Orion

Cours à distance : bonne ou mauvaise idée ?

Êtes-vous fait(e) pour les cours à distance ? Cette alternative comprend de nombreux avantages mais il faut être rigoureux et sérieux afin de suivre le rythme !

image

17 oct., Maryam Orion

17 oct. 2019

Expatriation : 6 astuces pour vaincre le mal du pays !

Partir à l'étranger pendant plusieurs mois peut s'avérer être un étape compliquée pour certains étudiants, c'est que l'on appelle "le mal du pays"... Mais comment passer outre ce sentiment ?

image

16 oct., Maryam Orion

16 oct. 2019

Quels sont les coulisses du métier de comédien ? Interview avec l'acteur Thomas Goldberg

Tenant son premier rôle à seulement 14 ans dans le film "La nouvelle Guerre des boutons", Thomas Golberg, jeune comédien, nous dévoile son parcours et ses expériences !

Derniers articles