Comment protéger son idée de start-up?

Comment protéger son idée de start-up?
Pense-bête : Pensez à protéger votre idée Qui n’a jamais eu une idée et peur de la révéler ? A qui en parler ? Va-t-on me la piquer ? Comment faire pour bien être protégé ?  Vous vous êtes certainement déjà posé toutes ces questions ! Alors pour savoir comment faire, suivez le guide…

Validité de l'idée

Mais avant d’en parler, il est bon de savoir si son idée est valable ou non. Pour qu’elle le soit, il faut :
  • Être original : dans quelle mesure l’idée est-elle innovante ?
  • Être dans un stade de développement avancé : peut-elle être tout de suite mise en œuvre  ou doit-elle encore être travaillée ?
  • Qu’elle apporte une valeur ajoutée à ce sur quoi elle s’applique
  • Savoir ce contre quoi on doit la protéger

Conseils pour protéger son idée

Ces premières recommandations vous permettront de mieux aborder les conseils suivants pour protéger votre idée. Conseil n°1 : vérifiez la disponibilité du nom de la marque ou du produit/service que vous souhaitez commercialiser. Cette première étape peut se réaliser en ligne (moteurs de recherche, disponibilités des noms de domaine…) ou directement auprès de l’INPI – Institut National de la Protection Industriel. Conseil n°2 : restez discret. Parlez de votre idée qu’à des personnes de confiance. Gardez le secret absolu sur votre invention. Il faut toujours s’assurer que la personne "confidente" ne divulguera pas l’idée. Aussi, vous avez la possibilité de lui faire signer un accord de confidentialité. Conseil n°3 : Les inventions les plus variées peuvent faire l’objet d’un dépôt de brevet, à condition de répondre aux critères de brevetabilité. L’invention doit notamment être susceptible d’application industrielle, c’est-à-dire qu’elle doit pouvoir être fabriquée ou utilisée quel que soit le type d’industrie. Enfin, l’invention doit impliquer une activité inventive, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas découler de manière évidente de la technique connue par “l’homme du métier”. Conseil n°4 : authentifiez votre invention. A l’aide d’une enveloppe Soleau. Cette enveloppe concrétise la naissance de votre idée à une date précise. Vous pouvez en commander une auprès de l’INPI. Autre moyen : envoyez-vous un courrier avec accusé de réception. Après avoir vérifié tous ces détails, vous pouvez maintenant protéger votre idée. Rien de plus simple. Il suffit d’enregistrer la marque ou le nom de l’entreprise pour une durée déterminée ou indéterminée auprès de l’INPI pour la France ou auprès d’un autre organisme similaire en Europe et dans le Monde.

BON A SAVOIR !

Une idée ne peut pas être protégée par un brevet Selon une définition issue du site de l’INPI, le brevet protège une innovation technique, soit un produit ou un procédé qui apporte une nouvelle solution technique à un problème technique donné. Seuls les moyens techniques mis en œuvres pour concrétiser cette idée pourront être protégés. Transformer son idée en projet sera une des conférences organisée au cours du Salon Créer, lundi 16 septembre à Lille.Il y aura également un atelier intitulé " Et si on vous pique votre idée " afin de répondre à toute question.