Nos 7 meilleurs conseils pour réduire son impact environnemental ! - La Ruche par WizbiiMoins de consommation, diminution de l’empreinte carbone, éco réflexion et solution durable, WIZBII vous livre une sélection de 7 gestes écologiques que nous pouvons tous faire à notre échelle !
#Sante-des-jeunes

Nos 7 meilleurs conseils pour réduire son impact environnemental !

Aujourd’hui, c’est la Journée de la Terre. C’est une journée initiée aux Etats-Unis dans les années 70 pour inviter les citoyens du monde à faire un geste pour la protection de l’environnement. Le but étant de garder ce geste, voire ces gestes, en continu ! Moins de consommation, diminution de l’empreinte carbone, éco réflexion et solution durable, WIZBII vous livre une sélection de 7 gestes écologiques que nous pouvons tous faire à notre échelle !

1. Réduire sa consommation énergétique à la maison

Gaz, électricité, chauffage… Tout cela fait consommer beaucoup d’énergie à un foyer et contribue à laisser une empreinte carbone élevée néfaste pour l’environnement. D’une manière générale, il est déjà possible de faire attention à sa consommation. 

Aujourd’hui, certains fournisseurs d’énergie disposent d'applications permettant de consulter régulièrement et en temps réel sa consommation d’électricité ou de gaz par exemple. Cela vous permet d’anticiper votre consommation et de la réguler facilement pour la diminuer et donc réduire significativement votre empreinte carbone. De plus, cela peut vous permettre de réduire vos factures énergétiques, alors n’hésitez pas à faire attention. Le discours peut être le même pour les professionnels pour réduire la facture énergétique en entreprise !

2. Passer un peu moins de temps sous la douche

Même si l’eau recouvre 72% de la Terre, seulement 1% de cette eau est potable. Autant vous dire qu’en étant bientôt 8 milliards d’être humains sur Terre, l’eau sera une ressource encore plus rare qu’elle ne l’est déjà.

Il existe plusieurs solutions pour préserver l’eau, certaines ONG comme Waterwise préconisent d’ailleurs certaines recommandations. Parmi celles-ci, on peut retenir la durée d’une douche. En moyenne, une douche peut durer environ 5 minutes et consommer 40 à 50 litres d’eau. Mais avons-nous vraiment besoin de rester 5 minutes sous la douche ? Ou est-il nécessaire de laisser couler l’eau de la douche pendant tout ce temps ? Non.

Ainsi, nous pouvons très bien prendre des douches plus rapides en allant droit à l’efficacité d’une douche rapide plutôt qu’au confort de la douche bien chaude. Inutile de vous dire quoi que ce soit sur le bain dans un contexte écologique. Aussi, vous pouvez couper l’eau de votre douche lorsque celle-ci n’est pas nécessaire comme quand vous vous savonnez par exemple ! Ce petit geste quotidien peut avoir un impact sur l’environnement, la préservation de l’eau et, de surcroît, sur votre consommation énergétique !

Eh oui, l’eau chaude de votre douche a besoin d’énergie pour l’être. Par conséquent, diminuer la durée de votre douche c’est aussi appliquer notre conseil numéro en diminuant votre consommation d’énergie, CQFD ! Si vous êtes de la team douche froide en revanche, pas trop de problème là dessus mais vous pouvez quand même toujours agir sur la durée de votre douche. Et pour les plus extrêmes d’entre vous, il y a la possibilité de ne pas vous laver pendant plusieurs jours voire pas du tout. Mais là… On ne vous conseille pas de faire ça.

3. Acheter moins pour en avoir plus

Connaissez-vous le jour du dépassement ? C’est ce célèbre jour dont on parle chaque année quand il est arrivé et qu’on oublie aussi vite que la journée est passée. Le jour à partir duquel nous avons consommé toutes les ressources que la Terre peut renouveler en un an qui symbolise la pression de l’humanité sur la Terre. En 1970, c’était le 29 décembre. En 2000, soit 30 ans plus tard, c’était le 23 septembre… En 2021, c’était le 29 juillet. Catastrophique. Pourquoi cette date avance inexorablement ? C’est à cause de la déforestation, de la surpêche, de la surexploitation agricole ainsi que des émissions de gaz à effet de serre. Plus globalement, c’est à cause de la surconsommation. Vous voyez où l’on veut en venir ?

Pour le bien de notre chère planète “Bleue”, nous devons diminuer notre consommation d’une manière générale en évitant de surconsommer ce dont nous n’avons pas nécessairement besoin. Nous devons repenser nos façons de consommer pour un meilleur impact sur l’environnement qu’actuellement. Réfléchir à des solutions pour continuer d’avancer de manière durable, favoriser le recyclage, avoir une économie circulaire. 

4. Et si on consommait davantage de végétal ?

Le jour du dépassement est aussi lié à la surconsommation de viande et de poisson. Des milliards d’animaux abattus chaque année pour finir dans nos assiettes, contribuant ainsi à l’effondrement de la biodiversité.

Pour lutter contre cela, il y a plusieurs alternatives végans où plusieurs marques proposent des substituts de poisson, de lardons, etc. Des alternatives végétales plus chères en effet. Mais vous n’êtes pas obligés de ne consommer que de tels produits et d’arrêter brutalement votre consommation de viande ou de poisson. Surveiller votre alimentation vous suffit à avoir un impact favorable pour l’environnement !

5. Même si c’est pratique, au revoir le plastique

300 millions. C’est quasiment le poids de l’ensemble de l’humanité, mais c’est surtout le nombre de tonnes de déchets plastiques produits chaque année. Seuls 9 % environ de ces déchets plastiques sont recyclés pendant que le reste termine bien souvent dans des décharges ou pire, dans l’océan. 

Recycler le plastique, c’est bien. Mais ne pas en produire du tout, c’est mieux. En effet, lorsqu’un plastique est recyclé, il perd en qualité, se dégrade et ainsi de suite à chaque fois qu’il est recyclé jusqu’à ne plus pouvoir être recyclé. Et lorsqu’un plastique n’est plus recyclable, il faut le brûler ou l’enfouir… On a vu mieux comme geste écologique !

Fort heureusement, de grandes enseignes suppriment leurs habituels contenants en plastique pour favoriser les contenants cartonnés. A nous de suivre l’exemple de supprimer le plastique de nos quotidiens en optant pour des produits éco conçus

6. Oui au papier, mais en petite quantité

Votre boîte aux lettres est peut-être remplie de publicités ? Il vous arrive de recevoir des courriers que vous pourriez recevoir de manière dématérialisée ? Vous pouvez agir sur cela.

Il est possible d’arrêter de recevoir des publicités papiers avec un simple “Stop Pub” ou “Pas de publicité” collé sur votre boîte aux lettres. Nous sommes exposés à suffisamment de messages publicitaires chaque jour, ces papiers ne sont pas très utiles. De la même façon, si vous pouvez recevoir des documents de manière dématérialisée plutôt que papier ou si vous avez la possibilité de garder des documents numériques plutôt que de les imprimer, privilégiez la solution numérique. Laissons les arbres un peu tranquilles.

7. Un monde responsable avec une mode durable

L’industrie du textile est la deuxième industrie la plus polluante du monde, on le sait tous ou presque. Tout comme nous savons qu’environ 1 milliard de vêtements sont produits chaque année et qu’une grande partie de ces vêtements sont gaspillés car peu portés et rarement recyclés. Les fautifs sont les industries de la fast-fashion qui proposent des centaines de collections toute l’année dans des quantité faramineuses, mais ce sont aussi les consommateurs de ces industries qui contribuent à les faire grandir…

Pour quel résultat ? Une pollution de plus en plus grandissante, des vêtements peu portés car de mauvaise qualité et donc une surconsommation pour remplacer ces vêtements, etc. La première solution est de favoriser la seconde main via des brocantes ou des friperies, bien que ces dernières soient devenues bien chères ces dernières années avec la “hype” de la seconde main. Les vêtements de seconde main peuvent aussi passer par Vinted ou Leboncoin, mais c’est tout de suite moins écologique avec la livraison. Sinon, pour des vêtements plus durables et faits avec passion, vous pouvez opter pour les marques indépendantes françaises menées par des jeunes. Ces marques sont bien souvent de meilleure qualité que toutes les marques de fast-fashion !

La crise écologique est à nos portes depuis des années déjà. On voit déjà venir les plus sceptiques qui disent que ce ne sont pas des petits gestes à notre échelle qui vont changer quoi que ce soit quand on fait voler des avions à vide ou que l’on organise une Coupe du Monde dans un pays où il fait très chaud avec des stades à ciel ouvert… climatisés. Mais si tout le monde résonne comme cela en se disant “Eh bien autant que je profite comme j’en ai envie”, on court tout droit vers la catastrophe si celle-ci n’est pas déjà en train de se produire. Car oui, profiter pour faire ce qu’on veut ne durera pas bien longtemps si l’on continue à ne pas faire attention aux enjeux climatiques !

rédigé par :

Kévin FERREIRA

le 22 avril 2022

Articles recommandés

image

11 mai, Kévin FERREIRA

11 mai 2022,

Kévin FERREIRA

Mercredi Créatif : À la découverte de la culture urbaine et du street art avec ROADS 2022 !

Le street art, c’est avant tout un art réalisé pour et par le public chargé d’histoire. Chaque artiste de street art a ses motivations. Certains le font juste pour le plaisir, d’autres pour faire passer des messages… Le street peut avoir tendance à flirter avec l’illégalité, mais...

image

21 avr., Kévin FERREIRA

21 avr. 2022

Présidentielles 2022 : mobilisation nationale pour défendre le pouvoir d’achat des jeunes avec #NousJeunes by WIZBII

Beaucoup de jeunes sont en situation de précarité à cause de l’augmentation du coût de la vie notamment lié à l’inflation. Les associations multiplient les appels au Gouvernement et au Service Public pour qu’ils viennent en aide aux jeunes… La situation est critique !

image

13 avr. 2022

Comment être admis dans une école de commerce ?

Les écoles de commerce et de management attirent de nombreux étudiants. Programmes de formation complets, larges perspectives professionnelles, réseau élargi, les business schools ont tout pour plaire.

Derniers articles

Accueil
  • Emploi des Jeunes
  • Entrepreneuriat
  • Vie étudiante