De Masterchef à l'entrepreneuriat : Interview de Nathalie Nguyen

De Masterchef à l'entrepreneuriat : Interview de Nathalie Nguyen
Quand nous avions contacté la jeune et jolie finaliste de Masterchef, Nathalie Nguyen, pour lui proposer de cuisiner gratuitement pour la Wizopening, celle-ci a tout de suite accepté, séduite par notre cause : promouvoir l'emploi et l'entrepreneuriat des jeunes. Aujourd'hui, Nathalie n'a pas le temps de s'ennuyer : entre chroniqueuse télé, auteur culinaire, chef consultante, blogueuse, elle est désormais entrepreneure ! Nathalie Nguyen a en effet lancé avec son associé Michel Truong le Camion BOL, un concept de restauration gastronomique vietnamien mobile pile dans la tendance du moment. Découvrez la vision de la jeune femme sur l'entrepreneuriat.

nathalie nguyen camion bol

Bonjour Nathalie ! Tout d'abord, merci d'avoir accepté d'être la marraine de la Wizopening, nos invités se sont régalés ! Nous t'avons vu très touchée par l'emploi et l'entrepreneuriat des jeunes, peux-tu nous expliquer pourquoi ? L'emploi, et notamment celui des jeunes, est un point clé pour la croissance de la France. J'apprécie de participer à des événements comme ceux organisés par Wizbii pour pouvoir soutenir les jeunes créateurs, qui souvent font preuve de beaucoup de créativité et prennent des risques. Ce sont des qualités indispensables en cuisine ! Chef consultante, chroniqueuse, auteur culinaire et maintenant entrepreneure avec votre nouveau concept Le Camion Bol, tu es hyperactive non ? Comment fais-tu pour mener de front toutes ces activités ? C'est vrai qu'être sur tous les fronts nécessite une très bonne organisation. Je dois bien gérer mes priorités pour être efficace ! J'ai aussi la chance d'être sur des projets qui me plaisent vraiment. C'est toujours plus simple de s'investir lorsqu'on est passionnée ! Le Camion BOL est le nouveau concept de restauration que tu as lancé avec ton associé Michel Truong. Peux-tu nous en parler ?

equipe_le_camion_bol

Bol, c’est avant tout une histoire d’amour entre la France et le Vietnam. La cuisine de rue, c’est déjà une grande institution à Saïgon ! Le temps d’une demi-heure après un trajet en petite Honda, les Vietnamiens se retrouvent dès le lever du soleil sur ces petites chaises en plastiques, presque accroupis au sol, pour déguster un phô bouillant ou un bo bun bien frais.

bo bun camion bol

Pourquoi avoir eu envie de te lancer dans cette aventure ? C’est avec ces images en tête que j’ai imaginé la première fois le camion BOL quand Phuong, Michel, David et Jean-François m’ont décrit leur projet de créer un Food Truck franco-vietnamien. C’était comme tendre un paquet de bonbons à un enfant, je suis immédiatement tombée amoureuse.

camion bol nathalie nguyen

Tu te vois où dans 5 ans ? Je saisi toutes les opportunités d'apprendre et de développer mes compétences. 5 ans, c'est loin. J'aimerais pouvoir simplement continuer à faire de ma passion mon métier ! Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui ont envie d'entreprendre ? Bien s'entourer et ne pas hésitez à se lancer ! Et faites-vous surtout plaisir.