Comment aborder la Génération Z en entretien d'embauche ?

Comment aborder la Génération Z en entretien d'embauche ?

Voilà la génération Y à peine apprivoisée par le monde du travail, que c’est au tour de la génération Z de se voir ouvrir les portes de l’entreprise. Mais comment les dompter dans ce monde merveilleux qu’est celui du travail ? De la recherche d’emploi digitale à la rupture des codes traditionnels d’entreprise en passant par le recrutement, les millenials défient toutes les règles. Zoom sur les nouvelles pratiques en entretien d’embauche.

La génération Z : c’est quoi déjà ?

La génération "Z" comme zapping, englobe tous ces adolescents nés entre 1995 et 2005, souris en main depuis la naissance, qui font planer à eux seuls une flopée de questions. Voici les réponses.

Ils sont créatifs, ambitieux, impatients, exigeants et ont été bercés dès leur jeune enfance par le digital, la communication et les réseaux sociaux sont leur terrain de jeu. Seconde génération à avoir connu la mondialisation, ils se rapprochent plus du "slashing" que du travail traditionnel que connaissent ses grandes sœurs. Aussi communément appelée génération silencieuse, la génération Z entre maintenant dans la danse de l’emploi.

La génération Z : comment les aborder en entretien d’embauche ? 

Dire au revoir aux questions bateaux

En tant que recruteur de nouveaux talents, vous êtes en quête d’embaucher un enfant de la génération Z. Avant de vous aventurer dans cette quête, il est préférable de connaître une chose simple, mais si cruciale : évitez à tout prix les questions banales type «"quels sont vos défauts ?", "en quoi êtes-vous le meilleur candidat pour ce poste" et autres" pourquoi vous intéressez-vous à notre entreprise ?".

La raison d’un entretien est avant tout de se rencontrer, d’apprendre à connaître l’autre, que chacun donne envie, et de prouver à son interlocuteur que commencer une nouvelle aventure ensemble est la solution.

Alors pourquoi procéderiez-vous au même entretien impersonnel avec chaque personne qui se présente devant vous ? Le candidat fera toutes les recherches appropriées pour être le mieux préparé sur votre boîte, ses valeurs, son histoire. Ses réponses seront personnalisées. Alors pourquoi pas vos questions ? Essayez d’en savoir plus sur le projet professionnel de votre candidat, ce à quoi il l’aspire, ce qui le passionne. Prenez le temps de ce moment en tête à tête pour apprendre à le connaître, réellement.

L’entretien d’embauche 3.0 est avant tout une question d’écoute et d’égalité.

Laissez vos à prioris à la porte 

Primo : laissez tombez la barrière du physique. Vous connaissez l’adage "l’habit ne fait pas le moine", et bien là, c’est pareil. Que ce soit sur l’apparence physique, un choix vestimentaire pas à votre goût, une coupe de cheveux excentrique, ou bien même un parcours scolaire, il ne faut pas s’y arrêter. Par exemple, un choix vestimentaire négligé voudra certainement dire qu’il a plus à cœur son travail que son apparence physique. Essayez toujours de voir plus loin et ce que votre candidat pourrait apporter à votre entreprise et au poste auquel il aspire.

Se sentir utile : la priorité de la génération Z

Les enfants de cette génération plus digitale que jamais, apportent, paradoxalement, un rapport à l’humain très important. De même, le millenial recherche avant tout un sens à son travail et veut se sentir utile. Il souhaite faire de son passage sur Terre (et votre entreprise) quelque chose qui compte. Il doit comprendre pourquoi il fait cette tâche, il veut en appréhender la finalité. La reconnaissance est la clé pour un enfant de la génération Z.

N’oubliez pas qu’un candidat, peu importe son âge doit se sentir à l’aise s’il veut un jour entrer dans votre entreprise. N’hésitez pas à lui donner envie de faire partie de l’aventure !