Etudes supérieures : comment financer son bac+5 quand on a peu de moyens ?

Etudes supérieures : comment financer son bac+5 quand on a peu de moyens ?

Faire de longues études pour intégrer un poste à responsabilités vous en rêvez. Mais voilà, les études supérieures ont un coût et, très franchement, votre situation ne vous permet pas de dépenser 20 000 euros dans une école de commerce. N’abandonnez pas ! Il existe de nombreuses options pour faire de grandes études sans se ruiner. Nathalie Savary vous livre ses précieux conseils.

Misez sur le public !

L’université propose des parcours à moindre coût avec une vraie valeur sur le marché et plus de la moitié des écoles d’ingénieurs proposent des frais de scolarité aux alentours de 500 € par an. On entend souvent parler de la « voie de l’excellence » en école de commerce ou d’ingénieur, mais un bon nombre d’universités françaises délivrent une formation reconnue par le monde de l’entreprise. Du droit, en passant par l’économie et l’informatique, jusqu’aux métiers de la banque, le choix est vaste et la formation de qualité. Faire de grandes études sans se ruiner, c'est possible ! Voici quelques astuces pour les étudiants qui n'ont pas les moyens de financer leur école. Les IAE, appelés aussi écoles universitaires de management et considérés souvent comme l’alternative publique directe aux écoles de commerce pour une formation orientée commerce, management ou gestion, offrent eux aussi les mêmes avantages financiers. La formation des universités publiques est payée en majorité par l’état, les coûts se limitant alors aux droits de scolarité annuels, fixés pour l'ensemble des établissements publics pour l'année universitaire 2015-2016 à : • 184 euros pour les étudiants en Licence • 256 euros pour les étudiants en Master • 391 euros pour les étudiants en Doctorat • 610 euros pour les étudiants en Ecoles d’ingénieurs Si cela vous paraît encore difficile à gérer financièrement sachez que selon certains critères il vous est possible d’obtenir une bourse. Et ce n’est pas tout ! La majorité des facultés et des écoles d’ingénieurs en France offrent la possibilité d’obtenir le statut « d’étudiant salarié » et permettent, de fait, d’aménager vos horaires de cours et de TD, d’être dispensé « d’assiduité » et adaptent les examens en conséquence. Ces aménagements varient selon les universités mais cela vaut le coup de se renseigner auprès de l’université que vous visez. Sachez qu'il est tout à fait possible d'occuper un emploi étudiant et de continuer à percevoir une bourse. Faire de grandes études sans se ruiner, c'est possible ! Voici quelques astuces pour les étudiants qui n'ont pas les moyens de financer leur école.

Choisissez l’alternance et l’apprentissage

En plus d’être de plus en plus valorisée sur le marché du travail, l’alternance est un excellent moyen de cumuler revenus et absence de frais de scolarité. En effet, l’entreprise qui vous recrutera prendra en charge vos frais de scolarité et vous versera en plus un pourcentage du SMIC. Cela vous permet de poursuivre vos études tout en accumulant de l’expérience mais aussi cela vous permet d’ors et déjà de tester votre futur métier. Ainsi, en plus de gagner de l’argent, vous gagnez du temps ! En sortant de votre cursus votre salaire sera identique à ceux que perçoivent les diplômés qui ont suivi un cursus classique mais vous n’aurez pas à rembourser d’emprunt. Faire de grandes études sans se ruiner, c'est possible ! Voici quelques astuces pour les étudiants qui n'ont pas les moyens de financer leur école.

L’école de vos rêves est payante ? Vous voulez vous concentrer uniquement sur vos études ? Tout n’est pas perdu !

En effet, les écoles de commerce ou d’ingénieurs privées aussi proposent des solutions pour les étudiants qui ne roulent pas sur l’or. Renseignez-vous après de l’école quant aux options qu’elle propose pour les étudiants salariés. Toulouse Business School, par exemple, offre cette opportunité à ses étudiants. Encore une fois la bourse est toujours une possibilité, vous pouvez voir avec votre école, votre région et même votre commune (ou celle de l’établissement où vous souhaitez étudier). Enfin, le prêt bancaire peut-être un investissement rentable si vous avez choisi la voie des écoles payantes. Les banques savent que les étudiants auront à la sortie de leurs études un emploi leur permettant de les rembourser, et de nombreux organismes peuvent se porter garant si vos proches n’en ont pas les moyens. Voyez cela comme un investissement sur l’avenir. Faire de grandes études sans se ruiner, c'est possible ! Voici quelques astuces pour les étudiants qui n'ont pas les moyens de financer leur école. Vous voyez, vous ne devez pas abandonner vos rêves pour des raisons financières, il existe toujours une solution ! Tu cherches une alternance ou un job étudiant pour financer tes études ? C'est sur Wizbii que ça se passe !