ETICoop : Oui, les banques aident parfois les jeunes à entreprendre !

Il y a quelques mois, nous avons été contacté par ETICoop, une initiative innovante de soutien à l’entrepreneuriat portée par les caisses régionales du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne, Aquitaine et Charente-Périgord, l’association INSUP, et le groupe de coopératives Mondragon. Et l’idée nous a tout de suite séduits ! Jeunes entrepreneurs, lisez attentivement cet article.  

ETICoop, qu’est-ce que c’est ?

ETICoop (Ecole Territoriale pour l’Innovation et la Coopération), propose au travers de son association un programme d’accompagnement aux entrepreneurs des régions porteurs d’un projet qui pourrait développer l’économie locale et diffuser des valeurs coopératives. Xabi Etchevers, directeur de l’association, nous en parle : «  ETICoop est l’association de plusieurs acteurs forts de la banque coopérative, de la formation et de l’entrepreneuriat qui souhaitent promouvoir et encourager ces dynamiques partant des territoires en :
  • Proposant un accompagnement innovant
  • Mettant à disposition les services des banques du Crédit Agricole
  • Organisant un suivi sur le long terme des entrepreneurs accompagnés."
Son but ? Accroître le nombre d'entrepreneurs !
ETICoop permet donc de sécuriser les projets en création et d’obtenir des solutions de financement facilitées pour développer les activités économiques en lien avec les territoires. Découvrez ETICoop en vidéo :

 

Comment cela fonctionne ?

Concrètement, ETICoop sélectionne d’abord les projets qu’elle va accompagner dans son programme. Il commence ensuite par un accompagnement collectif intensif de 2 mois et demi pour les entrepreneurs, à l'issue duquel une sélection d'entre eux se voit proposer un soutien financier et individuel de 6 à 9 mois.  Le projet doit être déposé via le site Internet ETICoop. “La sélection des projets se fonde en premier lieu sur la conformité des initiatives aux valeurs coopératives et de développement durable du territoire que promeut l’ETICoop”, explique Xabi Etchevers, le directeur de l’association. “On ne recherche pas nécessairement les projets les plus mûrs, qui n’ont pas besoin d’accompagnement. Mais il faut tout de même que l’initiative nous semble digne d’intérêt”, ajoute Jean-Michel Larrasquet directeur scientifique de l’ETICoop.

cocktail wizbii eticoop

Chez Wizbii, notre fer de lance est également d'encourager l'entrepreneuriat des jeunes. C’est pourquoi nous nous sommes associés à ETICoop. La première sélection a eu lieu en avril dernier à Bordeaux, et les projets de création d’entreprise nés sur Wizbii ou gravitant autour de nous ont été invités à découvrir l’initiative autour d’une dégustation des produits du terroir. Dans un cadre informel, 25 projets ont ainsi échangé avec Xabi Etchevers, Manon Del Toro, Jean-Michel Larrasquet, ainsi que des conseillers professionnels du Crédit Agricole. Laure Courty, co-fondatrice jestocke.com était présente lors de ce moment :

laure courty jestocke

"Wizbii avait choisi une très bonne adresse pour cette rencontre simple, spontanée et très enrichissante. Autour d’une excellente sélection de vins bordelais, les échanges sont allés bon train et chacun a eu l’occasion de présenter son projet ou sa société pour ceux qui avaient déjà lancé leur business. En un mot, une réelle opportunité pour une start-up de rencontrer banques et acteurs de programmes véritablement pensés et développés pour de toutes jeunes structures comme celui d’ETICoop, à l’honneur ce jour-là."

Et la suite ?

Le premier programme de ETICoop vient de se terminer. Lorène Roustan, cofondatrice du projet Le Kfé des familles, l’a effectué. Vous voulez savoir ce qu’elle en pense ? Regardez son témoignage en vidéo :

 

 Jeunes entrepreneurs, vous souhaitez profiter de cette démarche créatrice de valeur pour vos projets ? Dépêchez-vous, le nouveau programme débute bientôt ! Plus d'infos sur le site officiel.