4 erreurs à bannir lorsqu'on crée une entreprise

4 erreurs à bannir lorsqu'on crée une entreprise

Créer une entreprise ne relève pas de l'improvisation, il faut tout d'abord avoir une idée puis savoir comment la réaliser pour mener à bien son projet... Sinon c'est sûr que votre entreprise ne tiendra pas debout très longtemps ! Et pour vous aider, je vous partage les 4 erreurs qu'il vous faut absolument éviter lors de la création de votre entreprise ! Les 2 premières portent sur la phase de préparation, et sont des écueils que je rencontre presque quotidiennement auprès des porteurs de projet qui utilisent The Business Plan Shop pour faire leur business plan. Les 2 dernières sont des erreurs qui concernent la gestion de l'entreprise une fois lancée, et sont des erreurs que j'ai moi-même commises au début.

Erreur 1 : faire son étude de marché uniquement sur Internet

Vous connaissez sûrement l'expression "il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs", en matière de création d'entreprise, celle-ci est extrêmement pertinente. Le taux de survie à 5 ans des entreprises est d'environ 50% selon l'INSEE, celui des start-ups estimé entre 15% et 25%. Vos chances de succès sont donc, hélas, assez faibles... Il y a une multitude de raisons pour lesquelles une idée de création d'entreprise peut échouer. Mais il y a en revanche un facteur sur lequel vous avez la main et qui peut, à lui seul, faire augmenter vos chances de succès de façon significative : c'est l'étude de marché. Lorsqu'elle est faite sérieusement, c'est à dire en en allant sur le terrain à la rencontre de clients potentiels et des acteurs du secteur (concurrents, fournisseurs, etc.), l'étude de marché vous permet de dé-risquer de façon considérable votre projet en validant au préalable l'existence du marché pour vos produits et services. Pourtant, trop souvent, les entrepreneurs débutants se contentent de faire leur étude de marché sur Internet. Grave erreur ! erreurs, éviter, création, entreprise Certes, on apprend plein de choses intéressantes sur le site de l'INSEE ou en réalisant un sondage à distance, mais cela ne peut en aucun cas remplacer ce que vous apprendrez en prenant un café avec un futur concurrent ou en parlant face à face avec quelqu'un qui se dit intéressé par vos produits ou services.

Erreur 2 : ne pas évaluer son point mort en unités

Vous n'avez pas besoin d'être un expert en comptabilité pour créer votre entreprise, loin de là. En revanche, il y a un chiffre que vous devez absolument évaluer lorsque vous réalisez votre premier business plan : il s'agit de votre point mort en unités. Le point mort en unités n'est rien d'autre que le nombre de ventes ou de clients nécessaires pour être rentable. Pourquoi est-ce important ? Tout simplement car le fait de calculer le seuil de rentabilité en unités plutôt qu'en chiffre d'affaires vous permet tout de suite de savoir si votre business plan est atteignable ou non. erreurs, éviter, création, entreprise Prenons un exemple... Admettons que vous souhaitiez lancer un restaurant et que vous ayez estimé votre point mort à 365k€, et le ticket moyen par repas à 15€ / personne. En eux-mêmes, ces chiffres ne veulent pas dire grand chose. Calculons votre point mort en clients par jour : 365k€ / 365 jours / 15€ par personne = 67 clients par jour. Ce chiffre devient tout de suite plus exploitable. En effet, vous pouvez, avant même de vous être lancé, le comparer au nombre de tables que vous avez dans votre restaurant pour en déduire le taux de remplissage qu'il vous faudra pour être rentable. S'il est trop élevé pas la peine de vous lancer. Ensuite, vous pouvez utiliser ce chiffre pour réévaluer vos chances de succès lors des premiers mois d'activité : si après 6 mois d'activité vous n'avez que 15 clients par jour, il vaut sans-doute mieux arrêter tout de suite les frais plutôt que de perdre 2 ans sur une affaire qui ne sera probablement jamais rentable. En revanche, si vous êtes plutôt autour des 60 clients par jour vous avez de bonnes chances d'avoir une affaire rentable.

Erreur 3 : vouloir faire tout tout seul

erreurs, éviter, création, entreprise Ce ne sont pas les choses à faire qui manquent lorsqu'on gère une entreprise. Une étude de 2014 réalisé par American Express et Ipsos estime d'ailleurs qu'il manque en moyenne 3h18 par jour au dirigeant de TPE. Si vous voulez croître rapidement, il n'y a qu'un seul secret : il faut vous libérer des tâches à faible valeur ajoutée pour vous consacrer pleinement au développement de l'entreprise. Ne cherchez surtout pas à faire tout tout seul : externalisez ! Quoi et quand externaliser ? Cela dépend du type d'entreprise que vous créez. Personnellement, j'utilise la formule suivante : une tâche doit être externalisée lorsqu'elle n'est pas cœur de métier et que le coût de l'externalisation est 2x inférieure au coût interne. Le coût interne correspond simplement au salaire chargé de la personne qui réaliserait la tâche en interne, multiplié par le temps que cela lui prendrait. L'exemple typique de la tâche à externaliser est la recherche de documentation sur Internet, ou les réservations pour un déplacement d'affaires. Pour ce genre de tâches, vous pouvez facilement trouver sur Upwork un freelance à Madagascar qui sera ravi de s'en occuper pour moins de 2$/h.

Erreur 4 : sous estimer le temps à consacrer à la gestion

La dernière erreur à éviter que je voulais partager avec vous aujourd'hui est un (très) grand classique. Vous prévoyez votre plan d'actions pour le semaine à venir et vous vous dites : "Ok, cette semaine nous allons faire A, B, et C"... puis arrive la fin de la semaine et vous avez, péniblement, fait A. Pourquoi ? C'est très simple : un de vos clients a eu besoin d'une retouche sur un projet que vous pensiez terminé, votre comptable a eu besoin que vous lui envoyiez des documents que vous ne retrouviez plus, vous avez dû relancer quelques clients en retard sur leur paiement, etc. Ok, je caricature un peu. Il n'empêche qu'en matière d'entrepreneuriat les choses se passent rarement comme prévu. Cela fait partie du jeu, et il faut absolument l'anticiper en étant pas trop agressif dans vos plans d'actions, prévoyez de la marge, autrement vous risquez de vous retrouver en fin d'année avec un sérieux décalage entre les objectifs que vous comptiez atteindre et ceux réalisés. erreurs, éviter, création, entreprise Voilà, c'est tout pour cette fois. J'espère que ces conseils vous seront utiles, si vous avez des questions, ou si vous avez commis ces erreurs par le passé et que vous souhaitez partager votre témoignage, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires !