20 choses à connaître pour les jeunes expatriés allant travailler en Chine

20 choses à connaître pour les jeunes expatriés allant travailler en Chine

Vous avez trouvé un job en Chine (peut être grâce à notre article "7 conseil pour trouver son premier en Chine") et maintenant vous partez travailler ou vivre dans ce merveilleux pays... Mais qu'est-ce qu'il vous reste à savoir avant votre départ ? Voici le Top 20 des meilleurs conseils pour tous les expatriés qui se sont lancés dans la grande aventure chinoise. Commençons par le commencement : le métro ! Tu aimais le métro parisien et maintenant tu adores déjà celui de Shanghai. Non, sans rire, il est chouette et vraiment bien pensé : 1. Check Point : Des dames qui contrôlent les sacs à l’entrée de chaque ligne (oui oui comme à l’aéroport, mais elles sont cool). 2. La publicité omniprésente De l’attente à gérer avec des écrans de télévision sur le quai (et dans les rames de métro, et dans le tunnel aussi, au cas où on n’aurait pas vu les pubs sur le quai). La publicité est omni-présente en Chine, que ce soit dans le métro ou bien dans l'ascenseur. Même quand on prend le taxi on a le droit aux pubs. Chine, expatriés, expats, job, étranger 3. No suicide : Dudit quai vitré pour empêcher les suicides (ça c’est bien, m’enfin Toulouse est déjà aux normes, ce n’est pas nouveau. Sauf pour ceux qui vivent à Paris !). 4. On ne pousse pas et on fait la queue !  Je parle bien sûr de ceux qui veulent entrer dans la rame en même temps que ceux qui veulent sortir -Et que je te pousse, et que je te donne un coup d’épaule l’air de rien…- Les chinois sont aussi les spécialistes pour griller les queues provoquant des engueulades à tout va. Chine, expatriés, expats, job, étranger 5. La Course des 2 mètres : Oui car il faut se préparer à entrer dans la rame, en mode « course du 2 mètres » : le but, courir pour parcourir les 2 mètres suivant l’ouverture de la porte le plus vite possible , éviter les obstacles (les gens qui sortent) pour trouver un siège libre. Ou a défaut, se planter juste devant quelqu’un d’assis, il finira bien par partir. 6. Les gens : En Australie, 21 personnes ont réussi à entrer dans une 2 CV, exploit considéré comme le record du monde. Le métro de Shanghai ? La même chose mais multipliée par 10. Et oui. Je vous conseille de prendre le métro de people square ligne 2 un jour de semaine à 8h30. 7. Stop : Des brusques arrêts à chaque station qui déplacent tous les usagers d’une rame à une autre en 1 seconde chrono. Choqué aussi de voir des chinois passant tout leur trajet le nez dans leur smartphone. Chine, expatriés, expats, job, étranger 8. I believe I can fly : Pour tous ceux qui font des vols planés en 1 seconde chrono, l’œil encore rivé sur le téléphone. En plus des écrans de télévisions. À consommer avec modération, l’abus d’écrans est dangereux pour la santé ! 9. Le côté gauche des escalators : Amis parisiens, vous allez adorer ça. Non, ici il n’y a pas de « left side ». Vous continuez à courir, après la course des 2 mètres, pour accéder à l’escalator et pouvoir grimper à toute vitesse les marches. Sinon, vous êtes coincés. Au moins jusqu’à l’arrivée. Chine, expatriés, expats, job, étranger 10. Essayer de comprendre la culture chinoise !  Voir tout le monde jouer au jeu de la chaise pour laisser leur place si chèrement acquise aux personnes âgées ou aux enfants, ça, c’est magique. "Pour rester immergé dans la culture Chinoise, il faut apprendre le chinois, nous n'avons pas le choix, surtout à Pékin" avait expliqué le fondateur de Tailormade lors d'une conférence. Je suis entièrement d'accord avec cela, parler chinois est le meilleur moyen pour vraiment comprendre la culture chinoise, car en Chine, avant de juger il faut comprendre.   Une fois sorti de la folle aventure du métro, tu dois affronter le monde extérieur ! Et là, c'est encore toute une histoire... 11. La circulation un peu folle : Des klaxons, encore des klaxons, toujours des klaxons… Pas parce que les automobilistes chinois sont énervés, mais pour prévenir qu’ils arrivent. Ils font bien, surtout quand ils grillent les feux rouges, c’est-à-dire... tout le temps ! Le principe de regarder des deux côtés de la route avant de traverser n’a jamais été autant utile. Et savoir courir aussi, c’est important. 12. Manger n’ importe où, n’importe quand, n’importe quoi – Et c’est bon. Ou comment devenir addict aux spécialités chinoises, pour moins de 3euros et à toute heure : Des brochettes dans la rue aux Bao zi fumants, en passant par les Xiao long bao, les raviolis vapeurs, puis par les fameuses La Mian, les nouilles qui s’aspirent en faisant un maximum de bruit pour être sûr d’être bien entendu de l’autre côté du restaurant, qui pourrait résister ? Chine, expatriés, expats, job, étranger 13. Toilettes turques Oui mesdames, des toilettes turques, sans papiers, partout. 14. Le Bund Ok, j’ai économisé tout mon salaire depuis un an, maintenant je peux tout dépenser. - C’est une boutique M&M's ? C’est un centre commercial à 8 étages ? Comment ça, il est petit celui-là ? - Hein, le dissolvant Sephora vaut 20 euros ici ?! Tant pis je vais me les ronger… - Mmmh qu’il est bon cet expresso à 4 euros… En fait le Bund c'est le bord du fleuve à Shanghai, celui que l'on voit sur toutes les cartes postales en Chine. un endroit magique de nuit. 15. Internet en Chine Non, Google ne fonctionne pas. Non, Facebook et Twitter non plus. YouTube c'est pareil… Censure oblige, tant pis on va prendre un petit VPN. C’est normal que ça rame comme ça ? Oui, mais au moins j’ai WeChat. Il faut savoir que les chinois passent en moyenne 25 heures par semaine sur Internet, ce sont des consommateurs hyper connectés. Chine, expatriés, expats, job, étranger 16. Les produits d’expatriés Le vin ? Pfff, c’est tellement cliché, genre trop "made in France" ! Et je ne dis pas ça parce que les bouteilles premier prix (oui la piquette) sont à 20 euros minimum. Pas du tout. Mais bon, si tu veux m’en envoyer une ou deux, rouge de préférence, tannique, bourgogne ou/et Sud-ouest, j’y ferais honneur, c’est la moindre des choses. Il faut savoir qu'une grande partie du vin français consommé en Chine est faux ou mal stocké, ce qui provoque un grand mécontentement de la part des expatriés en Chine. C'est pour cela que les chinois mettent du coca ou du jus d'orange dans leur vin. Le Fromage est difficile à trouver et en sur-prix. Il y a depuis peu des supermarchés online pour expatriés qui proposent des produits intéressants, mais le prix reste élevé à cause des taxes d'importations. Chine, expatriés, expats, job, étranger, Shanguai 17. Les expatriés  C'est tellement génial d'entendre parler les expatriés français dans la rue comme s’ils étaient seuls au monde, tellement plus sincère et naturel qu’en France. Les premiers mots de français entendus le lendemain de mon arrivée m'ont étonné. C'était grossier, car comme ils savent que personne autour d'eux ne comprend la langue , les expatriés se lâchent (particulièrement les français). On compterait 50 000 français recensés à Shanghai. Je vous invite à lire cet article de Topito sur les français en Chine. 18. La livraison à domicile et le e-commerce en Chine Commande passée, c’est parfait, juste le temps de se faire un ciné !  Sherpa est un site pour se faire livrer ses plats à domicile (ou au bureau). On a besoin d'acheter quelque chose pas, besoin d'aller faire les magasins : une heure sur Taobao ou Jd, les 2 grandes plateformes de e-commerce où l'on trouve tout (ou presque). Les chinois ont facilement 10 ans d'avance sur la France en matière de e-commerce, plus besoin d'aller au supermarché, on se fait tout livrer chez soi dans des temps records. 19. La pollution : Un jour je verrai le ciel bleu... Quand je rentrerai en France ! Non, c’est un mythe, on peut apercevoir le ciel dans certaines parties de la ville. À Shanghai, cela arrive parfois à 2 deux reprises dans le mois. 20. Shanghai by night  C’est juste incroyable, c’est beau et on ne veut plus partir. Shanghai se vit la nuit, pas tellement le jour. Chine, expatriés, expats, job, étranger, Shanguai Voilà, vous savez maintenant à quoi ressemble le quotidien d'un jeune expatrié en Chine ! Si cet article vous a mis l'eau à la bouche (je ne parle pas des nouilles, gourmands !) et que vous voulez en savoir plus, sachez que le site de l'ambassade de France nous renseigne sur les coûts de la vie en Chine, la santé, l'éducation, et tout ce qui s'en suit !