Confronter son idée de projet à la réalité : pensez concours et accélérateurs

Vous êtes un jeune créateur d’entreprise ? Vous avez une idée ou un projet ? Vous souhaitez vous lancer mais vous n’êtes sûr de rien ? Vous avez peur de faire le grand saut ? Pensez concours et accélérateurs, ils sont un excellent moyen de confronter votre idée à la réalité tout en reportant la prise de risque.

Concours et accélérateurs : qu’a-t-on à y gagner ?

A l’heure où… la France est classée seulement 11ème des pays dans lesquels il fait bon lancer son entreprise (d’après une étude de Bloomberg en 2013) ; à l’heure où… la France compte encore très peu de Business Angel (comparativement à nos voisins anglo-saxons), avec environ 5 000 référencés contre 50 000 en Angleterre et 500 000 aux USA, soit 100 fois plus ; à l’heure où… lancer son entreprise se présente comme un véritable choix de vie mais surtout une authentique prise de risque : les concours et accélérateurs sont une véritable bouffée d’air pur. Ces concours et accélérateurs ont tous des objectifs différents et les récompenses sont très variées. Ils sont un formidable moyen de présenter votre projet à des professionnels, d’avoir un premier feedback et des premiers commentaires qui pourront ou non vous conforter dans votre idée. Il existe des concours nationaux et de plus en plus de concours régionaux incitant les porteurs de projet à innover dans leur région respective. Enfin, tous ces concours peuvent permettre de bénéficier de : - dotations financières allant de 1000 euros à 450 000 euros selon les concours - prêts d’honneur - équipements - bureaux - plans médias - packs communication, articles et interviews, visibilité sur les réseaux sociaux - accompagnement, conseils et  suivi régulier par des professionnels - parrainage industriel etc...

Concours et accélérateurs : qu’a-t-on à y perdre ?

Concrètement ? Rien ! Le conseil à suivre est de ne pas se lancer sur tous les concours à la fois car c’est très chronophage. Il faut donc sélectionner les concours en fonction de leur thème (Développement durable, innovation, entreprise en création, projet au stade de l’idée, -26 ans …), de vos besoins et du temps que vous avez à consacrer. A part le temps passé sur les dossiers (et aux remises de récompenses, networking etc.), vous n’avez rien à perdre. Au contraire, c’est une formidable occasion de rencontrer de futurs collaborateurs potentiels, d’étendre votre réseau, d’échanger sur votre projet avec d’autres entrepreneurs, de rencontrer des professionnels et d’avoir un premier ressenti sur votre création d’entreprise.

Les principaux concours entrepreneuriaux

Voici une liste, bien évidemment non exhaustive, des concours, incubateurs et accélérateurs liés à l’entrepreneuriat (des jeunes en particulier) en France : ♦ Moovjee (de 18 à 30 ans) ♦ 100 jours pour entreprendre (de 18 à 26 ans) ♦ Jeune Entrepreneur de l'année (JEA) (de 18 à 35 ans) ♦ Envie d'agir (Défi Jeunes) (de 18 à 30 ans) ♦ Start-up Academy ♦ Petit Poucet (pour les étudiants) ♦ BFM academie ♦ Total Edhec Entreprenariat (- de 28ans) ♦ Graine de boss (créateur d'entreprise de moins de 5 ans d'activité) ♦ Concours Talents de la création d'Entreprise par la BGE (Avoir été accompagné par un organisme d'aide à la création d'entreprise) ♦ Cré’Acc de l'APCE (de 18 à 30 ans) ♦ SFR Jeunes Talents Entrepreneurs Sociaux ♦ Statut Jeune entreprise innovante (entreprise de moins de 8 ans) ♦ PM’up - subventions pour les PME franciliennes ♦ Ekilibre - innovation sociale ou commerce solidaire (de 18 à 30 ans) ♦ Idea Academy  

Concours centrés sur l'innovation

♦ Plug & Start ♦ NETVA ♦ French Tech Tour ♦ Le concours national d'aide à la création d'entreprises innovantes ♦ Nova Cité

Incubateurs / accélérateurs

♦ Cowork In Grenoble / Le Phare (Grenoble) ♦ The Family (Paris) ♦ L'accélérateur (Paris) ♦ Spark (Paris) ♦ Le Comptoir (Paris) ♦ Le Camping (Paris) ♦ Paris incubateur (Paris) ♦ Idenergie (Laval) ♦ La Cantine (Paris, Toulouse) ♦ La Ruche (Paris, Rennes, Toulouse, Brest) ♦ Coworking Lille ♦ EuraTechnologies (Lille) ♦ BoostInLyon (Lyon) ♦ Atelier des médias (Lyon) ♦ Laboate (Marseille) ♦ Axeleo (Charbonnières-les-Bains) ♦ Rives Numériques (Lyon)

Dédié aux femmes

♦ Les Pionnières (10 incubateurs en France) ♦  Prix Artisanat au Féminin ♦ Trophée Excellencia Cette liste est loin d’être complète et les critères d’éligibilité varient d’un concours à l’autre. NB concernant l’entrepreneuriat en France : Notons qu’il y a depuis quelques années une véritable volonté commune de modifier ce paysage entrepreneurial assez frileux. On voit ainsi apparaître de plus en plus d’investisseurs et fonds d’investissement, avec comme meneurs, des entrepreneurs connus et reconnus tels que Xavier Niel ou Jeremie Berrebi par exemple. De plus, les Business Angels en France devraient doubler d’ici 3 ans et des associations et organismes soutenant l’entrepreneuriat et la création d’entreprise voient le jour un peu partout. On pense par exemple à l’association « 100 000 entreprendre » qui a pour objectif de donner aux jeunes l'envie d'entreprendre. Enfin, n’oublions pas les incubateurs et business nurseries qui éclosent un peu partout dans nos écoles. En somme, beaucoup de choses sont faites pour inciter les français à entreprendre sur le territoire français et c’est une excellente chose. Preuve en est le tout récent discours de François Hollande concernant une relance de l’attractivité des investisseurs étrangers en France en 7 points principaux. Jeunes entrepreneurs, avez-vous déjà tenté des concours et accélérateurs ? Lesquels ?