Travailler pour la télévision : retour d'expérience chez Canal+ - La Ruche par WizbiiLaura est stagiaire en marketing et communication au sein de Canal+ Suisse. Découvrez comment s'est passé son recrutement et son stage longue durée !
Bannière d'un article

Travailler pour la télévision : Laura est stagiaire communication chez Canal+

« L’Oeil du stagiaire ». Chaque semaine, découvrez un témoignage d’un(e) étudiant(e) en stage en entreprise. Laura Carballo est en stage jusqu'à Janvier 2016 à Canal+ Suisse au département marketing et communication. Découvrez comment se déroule son expérience au sein de ce géant de l'audiovisuel.

oeil du stagiaire

Peux-tu nous parler de ton parcours d'étudiante ?

  Laura Carbello

Après l’école obligatoire, j’ai fait un apprentissage d’employée de commerce profil E, dans une agence immobilière. J’ai ensuite fait une maturité professionnelle artistique pendant une année. Ensuite, j’ai travaillé pendant presque 2 ans dans une société de renseignement commerciaux. Puis j’ai débuté mon bachelor en marketing et communication chez Polycom à Lausanne. Je termine en septembre si tout se passe bien.

Pourquoi t'être tournée vers Canal+ Suisse ? Pourquoi Canal+ ? Parce que le groupe m’intéressait. J’aime leur façon de communiquer, leur produit est bon et c’est une entreprise qui offre beaucoup de perspectives.

Comment s'est passé ta candidature chez eux, comment décroche-t-on un emploi chez Canal+ ? Il avait déjà eu plusieurs étudiants de mon école qui avaient fait leur stage chez Canal+ Suisse. Donc j’ai tout simplement postulé.

Quelles sont tes missions en tant que stagiaire en communication ? En tant que stagiaire en communication on touche un peu à tout. Je m’occupe de toute la PLV, de la mise à jour du site internet, envois de newsletters, briefing aux agences pour divers travaux (print et digital). En collaboration avec mes collègues, on organise divers événements ainsi que la mise en place et le suivi des campagnes de communication.

As-tu rencontré un gros challenge durant ton stage ? Je n'en ai pas encore rencontré, non. Tout est bien organisé, je suis bien cadrée par mes supérieurs donc pour le moment tout se passe très bien. Je ne suis qu'à la moitié de mon stage, peut-être que par la suite je devrais faire face à un gros challenge.

Espères-tu une embauche par la suite, qu'en est-il ? Oui j’espère pouvoir évoluer en tant qu’employée ici. J’apprécie énormément le service, le travail et la marque. Le tout me convient. J’ai d’ailleurs prolongé mon contrat de stage car à la base mon contrat était pour 6 mois.

Même si l'on sait que l'entreprise est très prisée des jeunes, la recommanderais-tu et pourquoi ? canal

Oui je recommande Canal+. C’est une société qui cherche toujours à innover, à apporter quelque chose d’intéressant et de nouveau à ses consommateurs. Son côté décalé permet une grande créativité. Comme mentionnée plus haut, elle permet également diverses perspectives au sein du groupe.

Enfin, quels sont tes futurs projets professionnels ? Pour le moment, je termine mon stage ici et je dois rendre un travail de bachelor. Si tout se passe bien, j’obtiens mon bachelor. Je verrai ensuite si je reste en Suisse pour travailler en tant qu’employée fixe ou si je pars à l’étranger pour perfectionner mon anglais. Je ne sais pas encore. Merci Laura pour ton témoignage !

rédigé par :

Chloé Wosak

le 17 juillet 2015

Media image

Articles recommandés

image

25 juin, Marion Epinette

25 juin 2019,

Marion Epinette

Travailler en parallèle de ses études : comment s’y prendre pour s’en sortir ?

Vous êtes étudiant(e) et vous peinez à joindre les deux bouts ? C’est malheureusement « normal », ou du moins fréquent. Il va peut-être falloir vous trouver un petit job en parallèle de vos études.

image

20 juin, Rémi Ripoll

20 juin 2019

Etudiant à l’étranger : comment j’ai trouvé mon premier job Marketing au Danemark

Vous souhaitez partir à l’étranger pour trouver votre job ? Je vous livre aujourd’hui les 3 éléments qui m’ont permis de décrocher mon premier job au Danemark.

image

18 juin, Marion Epinette

18 juin 2019

Allons-nous vers une féminisation des noms de métiers ?

Depuis (presque) toujours, la grande majorité des noms de métiers sont uniquement masculins. Dans un souci d’équité des sexes l’Académie française affirme vouloir féminiser les noms de métiers.

Derniers articles