Réseaux sociaux professionnels : pourquoi les jeunes doivent les utiliser

Les jeunes et les réseaux sociaux, vaste sujet. La génération Y s’est développée avec ces réseaux depuis MSN pendant l’adolescence jusqu’à Facebook puis Twitter dans les années 2000. Dorénavant diplômés, ils passent du réseau social loisirs au réseau social professionnel de manière naturelle mais doivent en apprivoiser les codes qui sont bien différents.

Petit tour d’horizon de ces réseaux professionnels qui peuvent vous apporter beaucoup si vous trouvez le plus adapté à votre profil.

Combattons les idées reçues !

Non, il ne faut pas avoir 10 ans d’expérience, de nombreux commentaires sur votre travail et un réseau de 500 personnes pour s’inscrire et être actif sur un réseau social professionnel. Il y a un début à tout et nous vous conseillons donc d’étudier les différents réseaux sociaux et de vous intégrer dans ceux qui vous intéressent et dans lesquels vous pourrez apporter votre expertise.

Un réseau pro pour chacun

Jeunes réseaux job Si Viadeo et Linkedin ont effectivement une moyenne d'âge de leurs membres assez élevée (44 ans), des centaines de réseaux professionnels ont été créés pour répondre aux besoins de chacun. Les jeunes, en particulier, ont le choix entre différents réseaux orientés selon leur âge (étudiants ou jeune diplômés), leur métier et même leur sexe avec l’explosion des réseaux féminins. Le réseau à suivre, Wizbii et son blog la Ruche se penchent sur les préoccupations des jeunes encore étudiants ou déjà diplômés, du moyen de rendre son CV attractif à la manière de s’habiller pour un entretien. Vous trouverez sur ce vrai réseau social des offres d’emploi et de stages dans les plus grandes entreprises françaises et internationales jusque dans des start-ups. Nouvelle tendance à suivre aussi, celle des réseaux professionnels féminins, qui fleurissent sur la toile notamment en France. Véritable mouvement de fond, il en existe maintenant plus de 400 dédiés aussi bien aux jeunes diplômées qu’aux professionnelles confirmées. Ce mélange d’expériences est une vrai richesse comme le souligne Natacha Quester-Séméon, cofondatrice de Girls Power 3.0 :
« Les échanges intergénérationnels sont enrichissants pour toutes : les plus anciennes apprécient les regards neufs, les approches nouvelles des jeunes diplômées, et celles-ci découvrent auprès des plus expérimentées qu'être une femme en entreprise n'est pas toujours aussi simple que pour les hommes. Il ne s'agit pas d'être ou pas féministe, mais de partager des clés de compréhension sur ce qui peut faire obstacle dans l'entreprise, et surtout comment les contourner. »

Quand les réseaux sociaux pros traditionnels draguent les jeunes

Linkedin Student hub réseaux Symbole de cette volonté de s’adapter à la jeune population, LinkedIn a lancé en juin dernier un portail dédié uniquement aux étudiants pour leur permettre de construire leur avenir professionnel et mieux appréhender les codes de ce réseau. Baptisé « Student Hub Linkedin », cet outil dispense des conseils pour utiliser au mieux cette mine d’or de l’emploi : créer son profil dès sa première année d’université, le mettre à jour régulièrement, participer aux conversations et forums et adhérer à des pages entreprises sont les prérequis pour être visible aux yeux des employeurs. LinkedIn cherche ainsi à accompagner les jeunes dès la naissance de leur carrière et dépoussière en passant son image de réseau social un peu vieillot. De manière générale, tous les sites liés à l’emploi proposent maintenant un espace de dialogue dédié aux jeunes offrant conseils et astuces pour décrocher des stages ou un premier emploi. Dans le domaine de la finance, vous trouverez d’excellents conseils de professionnels sur efinancialcareers et de nombreuses offres de premier emploi en assurance ou en analyse financière.

Pourquoi s'inscrire sur un réseau social professionnel quand on débute dans la vie active ?

réseaux sociaux professionnels Les étudiants et jeunes diplômés ont de belles opportunités à saisir en étant présents sur le web. Pourquoi ? ♦ Pour entretenir et développer son réseau de contacts ♦ Pour soigner son e-réputation. Saviez-vous que 77% des recruteurs tapent le nom des candidats sur Google pour y trouver des informations personnelles ? ♦ Pour pouvoir être recruté autrement. Les chasseurs de tête ont bien souvent accès librement aux profils des jeunes inscrits sur les réseaux sociaux puisqu'ils sont publiques. ♦ Pour valoriser des aspects qui ne trouveraient pas leur place sur un CV classique. Par exemple, sur Wizbii, les jeunes qui ont peu d'expérience professionnelle peuvent ajouter leurs expériences associatives ou encore leurs softs skills et mettre ainsi en avant leur personnalité. Outils incontournables pour tout professionnel confirmé ou en devenir, les réseaux sociaux s’adaptent de plus en plus aux jeunes et sont un véritable avantage s’ils sont bien utilisés. Mixez les types de réseaux, participez activement pour apprendre toujours plus et n’oubliez pas de vous connecter dès maintenant à Wizbii pour être à la pointe de l’info et de l’emploi !