Out There, deux copines de fac lancent une boutique nomade en Rhône-Alpes

Out There, deux copines de fac lancent une boutique nomade en Rhône-Alpes
Out There est LA Boutique nomade de Rhône-Alpes. Les deux jeunes femmes pétillantes ont réaménagé un ancien camion de pompiers qui renferme de nombreux trésors : du prêt-à-porter aux accessoires, vous trouverez des articles de mode originaux, accessibles et créatifs.

out there

Salut les filles, pourriez-vous commencer par nous décrire votre parcours ? Nous nous sommes rencontrées en Licence Infocom à Annecy. Clémentine a bifurqué en Licence pro communication visuelle à Grenoble en troisième année, pendant que Coline terminait la licence avec un stage de 3 mois à Londres pour un jeune fashion designer. Après cela, Clémentine a travaillé pendant un an pour une radio indépendante chambérienne, Radio Ellébore, pendant que Coline partait faire une première année de Master communication médiation culturelle/ édition à Liège, en Belgique.vous faire connaître Puis Clémentine a travaillé quelques mois en agence de communication et est partie travailler trois mois à Londres, et Coline a poursuivi et terminé ses études par une dernière année de Master mode et création à l'Université de la mode à Lyon, qui s'est conclue par un stage de trois mois en Islande, chez la jeune marque Mundi. Coline a ensuite travaillé en freelance dans l'évènementiel avec notamment Max Rosse. En octobre 2012, Clémentine est repartie six mois en Espagne, et son retour en France a signé le début du projet Out There.

coline la ruche

À quel moment avez-vous décidé d'entreprendre ? Nous avons démarré le projet à un moment où nous venions l'une et l'autre de terminer nos contrats, donc cela nous paraissait le bon moment pour lancer notre propre entreprise. Qu'est ce que Out There ? Out There est un projet à plusieurs facettes : c'est d'une part une boutique itinérante de vêtements et accessoires de créateurs, qui se déplace de ville en ville dans la région Rhône-Alpes, propulsée par un ancien camion de pompiers renommé Camino. Mais c'est aussi un site internet, from-out-there.com, sur lequel sont diffusées des interviews de créateurs locaux, au travers d'une vidéo de 1 à 2 minutes, d'un article et de multiples photos. Cela permet de promouvoir le travail des créateurs sur deux fronts : la boutique et internet.

Comment comptez-vous démarquer dans le compétitif monde de la mode ?

Nous nous démarquons des boutiques traditionnelles par notre côté itinérant et le caractère événementiel de toutes nos dates de ventes.

De plus, nous opérons une grosse sélection quant à l'origine et la qualité de nos produits : tous sont fabriqués dans la région (sauf les espadrilles Arsène qui viennent du pays basque) et correspondent aux valeurs éthiques auxquelles nous sommes attachées. Les produits que nous distribuons ne suivent pas nécessairement le rythme de saisonnalité qui s'observe dans les boutiques traditionnelles, et le stock est renouvelé à la fin de chaque tournée, ce qui nous permet de ne jamais revenir dans une ville avec les mêmes produits.

Pendant nos événements, nous aimons investir des lieux originaux, qui ont eux aussi une histoire à raconter, ce qui crée des dynamiques intéressantes et nous permet de ne pas forcément centrer les événements autour de la vente : nous aimerions développer l'organisation d'ateliers couture en parallèle à la boutique et nous nous associons parfois à des personnes étrangères à notre domaine d'activité, comme nous allons le faire lors de notre prochaine date au Bauhaus le jeudi 10 avril, où nous serons bien accompagnées par Petite Poissone.

Enfin, ce qui nous différencie le plus, c'est le côté humain de notre démarche : nous sommes le seul intermédiaire entre le créateur et l'acheteur final, et les interviews que nous réalisons sur le site nous permettent de bien connaître nos produits et nos créateurs, et de pouvoir en parler facilement et avec enthousiasme !

clementine fondatrice out there

Comment faites-vous pour vous faire connaître ? On fonctionne pas mal au bouche à oreille : nos premiers clients ont bien sûr été nos amis et notre famille, et les amis des amis d'amis, etc. Nous communiquons sur les réseaux sociaux pour annoncer nos prochaines dates, ainsi que sur notre site internet. Nous nous appuyons aussi sur les réseaux des structures qui nous accueillent, et de nos créateurs bien entendu. De plus, nos activités annexes nous amènent aussi à rencontrer du monde dans le milieu de la mode. Quelles structures recommandez-vous aux jeunes entrepreneurs à Grenoble? Avant de lancer le projet Out There, nous avons suivi une formation d'un mois à la création d'entreprise auprès de l'ADIE. Ce sont également eux qui nous ont soutenu financièrement au démarrage du projet, et nous ne pouvons que les remercier et les recommander ! Cowork in Grenoble, rue Servan, nous a aussi permis de faire de belles rencontres et d'échanger sur notre projet. Et pour les créations d'entreprise dans le secteur de la mode, on recommande Modeingre ;) Selon vous, quelles qualités faut-il avoir pour entreprendre en étant une femme ? Les mêmes que pour entreprendre en étant un homme ! Il faut être prêt à passer de longues heures sur son projet, à ne pas se payer au démarrage et à s'arracher les cheveux par poignées sur la paperasse. Nous avons la chance d'être deux sur le projet, donc quand l'une a un coup de mou, l'autre est là pour compenser, heureusement. Et nous sommes aussi soutenues à fond par notre entourage, ça compte énormément ! Quel vêtement ou accessoire seriez-vous et pourquoi ? Clémentine : une broche, un petit accessoire qui permet de relever une tenue avec originalité sans être trop ostentatoire, même pour les plus originales. Coline : Un bouquet de fleur, un bel accessoire, tous ceux qui portent des bouquets (mêmes petits) de fleurs ont de l'allure! c'est un accessoire inattendu et vivant.

out there

Pour retrouver les charmantes Coline et Clémentine d'Out There et découvrir leurs nouveautés prêt-à-porter et accessoires, rendez-vous ce soir à partir de 18H30 à la Vente Ephémère au Bahaus à Grenoble.

Page Facebook Out There

Supporter le projet sur Wizbii