5 choses à savoir sur les week-end d'intégration

5 choses à savoir sur les week-end d'intégration
Passée l'euphorie d'être accepté dans l'école de commerce de vos rêves, vous allez pouvoir apprendre énormément de choses et sûrement rencontrer des personnages décisifs pour votre avenir professionnel. Au début de l'année scolaire les grandes écoles organisent des week-end d'intégration, appelés "WEI". Enormément de clichés existent sur ces week-end, certains sont vrais (bon, la plupart) mais souvent exagérés.  Selon le site de Libérationsur 2,4 millions d'étudiants en France, pas moins de 600 000 partent avec leur école / IUT / université en week-end d'intégration. Il y aurait 400 WEI par an et des budgets qui vont de 7 500 € jusqu'à 200 000 € déboursés par les écoles les plus prestigieuses. Autant dire que ces week-end sont pris très au sérieux !

1. Tu vas boire

Bon, personne ne t'y oblige évidemment, c'est un choix personnel. Mais souvent, les étudiants voient le WEI comme l'occasion de se mettre une mine pendant tout un week-end, apprendre à connaître les autres étudiants de la promo autour de jeux d'alcool paraît plus simple, surtout pour les personnes les plus "timides". Attention, si tu ne veux pas boire, ne te force pas, même si on te fait des remarques. Dans certaines écoles, le fait de ne pas boire est récompensé et on peut te rembourser une partie des frais que tu as déboursé pour participer au WEI.
 
 

 2. Oublie le sommeil, ça n'existe pas.

Tous les anciens pourront te le dire, au WEI on ne dort pas. Enfin, très peu. A toute heure du jour où de la nuit des activités sont organisées, activités plus ou moins alcoolisées ;), un peu comme dans des festivals. De plus, pour les plus gros buveurs, s'endormir à cause de l'alcool est quelque peu risqué. C'est un coup à se réveiller et être une oeuvre d'art, les autres étudiants veulent prouver leur talent d'artistes sur les personnes endormies. C'est bon enfant, sauf si c'est un marqueur indélébile !
  

3. Le bizutage

N'oublions pas que le bizutage a été officiellement interdit en 1998. C'est vrai qu'il existe encore quelques cas de bizutage plus ou moins violents, néanmoins, il est bon de ne pas en faire une généralité. Tous les WEI ne veulent pas dire humiliations à la chaîne etc. La plupart de ces week-end se passent très bien et les étudiants en gardent un très bon souvenir. L'important est de faire attention à soi, savoir ce que l'on veut faire ou non et être en accord avec soi-même. Si tu fais partie des gros "fêtards", ce n'est pas la peine de forcer ceux qui le sont moins, il faut se rappeler de toujours se mettre à la place d'autrui. Même si ça fait un peu "sermon", garde en tête cette phrase : "ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse !".
 

4. Les activités

Il existe un grand nombre d'activités qui peuvent être proposées au court d'un WEI. Parmi les plus populaires on peut trouver, le Bag Jump, ces gros sacs sur lesquels on saute (le plus souvent en ski), les soirées mousse, un Paint Ball, l'Ejector (sorte de saut à l'élastique), le Bumping Ball (les balles que vous portez comme un sumo et le but est de faire un foot) ou le surf mécanique. Effectivement, souvent, les WEI ont lieu dans le sud de la France ou à la campagne près de plans d'eau, dans des endroits où les étudiants peuvent se baigner.
 

5. Quel est le but des week-end d'intégration ?

Il est difficile de répondre à cette question, car pour chaque école le WEI a une définition différente. Cependant, en gros, le week-en d'inté est là pour créer une cohésion au sein des différentes promotions. Comme son nom l'indique, il y a une dimension d'intégration dans ces week-end, les Deuxième année qui vont "accueillir" les Première année. Le but est d'apprendre à se connaître, se faire des amis pour les années à venir, rencontrer les autres étudiants et nouer des liens. Un peu à la façon d'un team building d'entreprise, même si ceux-si sont censés être plus "sérieux".
 
  Enfin, le WEI de ton école promet de te laisser de bons souvenirs si tu fais un minimum attention à toi et à ton comportement. La plupart des étudiants ayant pris part aux WEI pourront en témoigner, c'est une expérience extraordinaire !