Des étudiants dénoncent la rémunération trop basse des stagiaires : 1000 signatures en 24H

Des étudiants dénoncent la rémunération trop basse des stagiaires : 1000 signatures en 24H

Un groupe de 5 étudiants a lancé hier une pétition qui a déjà recueilli plus de 1000 soutiens en quelques heures. Ils ont formé le collectif #StagiairesPrécaires. Leur idée : revaloriser la gratification minimale de stage selon différents critères. Les étudiants mettent en effet en valeur les difficultés pour un étudiant de choisir librement son stage (ou même tout simplement de pouvoir l'effectuer). 

 

54% des étudiants vivent avec des difficultés financières.

Une étude de 2016 de l’Observatoire de la Vie Étudiante met en lumière le fait que 54% des étudiants vivent avec des difficultés financières.

La gratification minimale pour un stage de plus de deux mois en France est de 3,6 € par heure de stage, soit environ 530€ par mois. Comme l'indique Marine, cette somme ne permet pas à un étudiant de payer un studio à Paris (650€) ou même une colocation (562€ selon une étude Appartager). 

Sa proposition : Echelonner les gratifications de stage 

Le groupe d'étudiants est tout à fait conscient du fait que certaines entreprises, comme les start-up, ne peuvent pas se permettre de payer plus que 500€ pour embaucher un(e) stagiaire. Ainsi, il propose au gouvernement de réfléchir à un système d'échelonnage de la gratification selon certains critères de l'entreprise : 

- la localisation
- la taille
- les moyens de l’entreprise, sur le principe de grilles.
 

Soutenir #StagiairesPrécaires

Le collectif a réuni plus de 1000 signatures, si vous pensez que son idée est bonne, vous pouvez aller les soutenir sur Change.org. 

 

Chez Wizbii, nous sommes aussi conscients des difficultés financières des étudiants. Gardez l'oeil ouvert, dans quelques jours vous découvrirez de nouveaux services innovants qui pourront bien vous faciliter la vie !