Tweady : 3 étudiants inventent une nouvelle façon de faire du shopping

Tweady : 3 étudiants inventent une nouvelle façon de faire du shopping
Vous connaissez Tinder ? Imaginez une version inédite qui vous permettrait de swiper les vêtements, chaussures et autres accessoires de mode sur votre smartphone... Ulric, Johan et Rémy, trois étudiants de 22 ans l'ont inventé ! Ils ont créé Tweady, l'appli qui va révolutionner votre façon de faire du shopping : notez les articles, demandez l'avis de vos amis, shoppez ! Ils nous livrent tous leurs secrets sur cette start-up qui transforme ses utilisateurs en véritables acteurs de la mode ! Hello, dites-nous un peu, qui se cache derrière Tweady ? Nous sommes actuellement 3. On s’est rencontrés au début de nos études supérieures mais avons vite pris des chemins différents ce qui nous permet aujourd’hui d’avoir une réelle complémentarité. Rémy Astié est notre caméléon. Passionné de tout ce qui l’entoure, il s’y connaît dans presque tous les domaines. Ça fait maintenant plus d’un an que le bougre s’est évadé en Asie (Taïwan) pour étudier la finance mais va revenir sous peu chargé de motivation ! Johan Louédec, est un peu la touche cordiale, l’atout social. Il est actuellement en master entrepreneuriat en école de commerce à Angers. Quant à moi, Ulric Musset, passionné de mathématiques financières, j’étudie à l’ENSIMAG, à Grenoble INP. J’entreprends depuis mes 13 ans; Pour l’instant aucun de mes précédents projets n’a eu un succès retentissant mais j’apprends de mes erreurs et maintenant que je suis bien entouré Tweady ne peut que fonctionner. Tweady, application, shopping, vêtements, mode, start-up, jeunes, entrepreneuriat Quel est le concept de Tweady ? Comment ça fonctionne ? Pour faire simple, Tweady permet de voter pour les vêtements que l’utilisateur aime ou n’aime pas. Des produits lui seront proposés de manière aléatoire (à la façon de Tinder). Ces votes permettent d’établir un classement des habits les plus tendances. L'utilisateur peut bien évidemment acheter les produits qui lui plaisent le plus. Tweady propose également une réelle expérience sociale. L’utilisateur pourra partager les produits qu’il aime, demander des avis à ses amis, follower des personnes dont le style lui plait ou devenir acteur de la mode. Notre objectif n’est pas de devenir une énième plateforme de shopping mais un espace de découverte où nous mettons particulièrement en avant les jeunes créateurs et marques indépendantes. De jour en jour notre catalogue de marques s’élargie et sont de plus en plus nombreuses à nous faire confiance. Quelles ont été vos sources d’inspiration pour créer Tweady ? Comment vous est venue cette idée ? Tout est arrivé lorsque je faisais les magasins juste après avoir utilisé Tinder. Je me suis rapidement rendu compte que Swiper sur Tinder correspondait étrangement au fait de chiner des vêtements cintre par cintre. Tweady est né ☺ ! Tweady, application, shopping, vêtements, mode, start-up, jeunes, entrepreneuriat Qu’est-ce qui vous a motivés à vous lancer dans l’entrepreneuriat ? On est tous les 3 fils d’entrepreneurs donc autant vous dire que c’est dans nos gènes ☺ ! Et puis on a en commun cette envie de créer, d’innover et de se forger par soi-même. En plus, le contexte n’a jamais été aussi favorable à l’entrepreneuriat alors autant en profiter ! On est encore jeunes et en étude donc, encore une fois, c’est le moment propice pour entreprendre. Vous avez dit dans une précédente interview que cette expérience vous a appris et formés plus que n’importe quel cours, pouvez-vous développer cette affirmation ? Qu’est-ce que cela vous a appris ? En fait, la réalité entrepreneuriale nous pousse à apprendre d’une façon bien plus forte que les cours. Tout ce qu’on apprend est et sera utile, et on le voit directement. On apprend car on a besoin de ces connaissances pour avancer. Les cours que nous suivons sont trop éloignés de la réalité. On a du mal à projeter la connaissance acquise en cours pour notre start-up. Et, bien souvent, il y a un fort décalage entre nos cours et notre condition en tant que start-up. Quel est votre business model ? Nous n’avons pas encore pour le moment de business model. Nous nous focalisons sur l’acquisition d’utilisateurs. Mais de nombreuses pistes et possibilités existent qui nous permettraient d’être profitable. Comment vous êtes-vous financées lors de vos débuts ? On s’est autofinancés. Pour le moment nous avons su limiter les charges grâce au développement de notre produit en interne. Comment comptez-vous continuer à vous faire connaître ? L’objectif est de faire relayer l’application sur les différents canaux de presse. On espère également être relayé par les influenceurs du milieu (bloggeurs/euses, youtubeurs/euses, etc.). Mais par-dessus tout, on mise beaucoup sur la viralité et le bouche à oreille ☺ Tweady, application, shopping, vêtements, mode, start-up, jeunes, entrepreneuriat Pouvez-vous nous parler de vos prochains objectifs pour Tweady ? Comment comptez-vous les atteindre ? À court terme : ♦ Collecter un maximum de nouvelles marques et créer des partenariats avec celles-ci, principalement pour la communication. On se focus pour le moment sur les marques françaises. ♦ Growth hacking : on est en constante recherche de croissance. Notre objectif dans les semaines à venir est d’engendrer une communication virale pour Tweady. ♦ Développer la version Androïd de l'appli. À moyen terme : Notre objectif dans les mois à venir est de pouvoir lever des fonds afin de faire progresser l’expérience utilisateur. Nous sommes en constante recherche d’amélioration et sommes très attentifs aux retours que nous font nos utilisateurs mais certains paramètres nécessitent des coûts que nous ne pouvons supporter pour le moment. Pour le moment l’appli est disponible uniquement en version iOS, à quand l’appli Android ? ASAAAAAP ☺ Rémy est sur le coup et est en charge de la développer aussi vite que possible. Pour finir, pensez-vous qu’entreprendre en étant encore étudiants est un atout ? C’est plus qu’un atout ! C’est une réelle opportunité. Je pense que c’est le meilleur moment pour entreprendre. On est jeunes, on n’a pas de réelles obligations ou d’attaches. On est complètement libres de se lancer tout en étant en sécurité, c’est juste le deal parfait ! ☺ Merci Ulric de nous avoir présenté ta start-up ! Nous on file supporter votre projet sur Wizbii et faire du shopping sur Tweady :D !