Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir
FAQ Césure : nos réponses à vos questions les plus courantes sur la césure ! - La Ruche par Wizbii Nous répondons à toutes les questions que vous pouvez vous poser à l'approche d’une période de césure. Qu'est-ce que c'est ? Combien de temps ça dure ? Avez-vous droit à des aides financières ?
Bannière d'un article

FAQ Césure : nos réponses à vos questions les plus courantes sur la césure !

Vous envisagez de partir en année de Césure et vous vous posez sans doute beaucoup de questions ? WIZBII vous éclaire sur le sujet pour vous guider au mieux !

Ça peut paraître évident pour certains, mais la période de césure n’est pas une période de repos ou une année sabbatique où l’étudiant se la coule douce, elle lui permet de suspendre ses études pendant une période allant de 1 semestre à 2 semestres universitaires consécutifs pour prendre du recul sur ces études, voyager, apprendre une nouvelle langue, découvrir de nouveaux horizons, se découvrir, bref à beaucoup de choses.

Les différentes formes de césures

Voici les différentes formes de césures qui existent :

  • Contrat de travail en France ou à l'étranger
  • Formation dans un domaine autre que celui de la scolarité principale
  • Réalisation d'un projet entrepreneurial sous statut étudiant-entrepreneur
  • Engagement volontaire de Service Civique
  • Volontariat associatif ou de solidarité
  • Service volontaire sapeurs-pompiers
  • Corps européen de solidarité
  • Volontariat international en administration - VIA
  • Volontariat international en entreprise - VIE
  • Volontariat de solidarité internationale - VSI
  • Engagement bénévole

Nos réponses aux questions les plus courantes concernant la césure

Ai-je automatiquement droit à la césure ?

Non, vous devez en faire la demande et c'est votre établissement qui va vous accorder ou non la césure, en fonction des critères qu'il aura fixés et publiés.

Quelle est la durée maximale d’une césure ?

La durée maximale d'une césure est de deux semestres universitaires (semestre = période indivisible de 6 mois) par cycle d'études.

Puis-je commencer mes études supérieures par une césure ? C'est-à-dire l'effectuer entre le bac et la première année de formation post-bac ?

Oui, vous pouvez commencer vos études supérieures par une césure, sous réserve d'une admission effective en 1ère année et d'un accord de l'établissement vous recevant en première année. Vous pouvez / devez préciser dans votre dossier Parcoursup votre souhait de démarrer les études supérieures par une césure.

Lors de la formulation des vœux sur Parcoursup, le candidat exprime sa demande de césure en cliquant sur le bouton « Demander une année de césure » (Onglet césure du dossier candidat).

Puis-je faire une césure après ma deuxième année de master ?

Oui, vous pouvez faire une césure après votre 2e année de master si vous êtes inscrit-e en formation après le master (en doctorat par exemple), quel que soit l'établissement d'accueil et avec son accord.

Non, vous ne pouvez pas faire une césure après votre 2e année de master si vous ne poursuivez pas vos études.

Puis-je effectuer une césure de 12 mois après ma L2 et de nouveau demander une césure de 12 mois après mon M1 ?

Oui, vous pouvez effectuer une césure de 12 mois entre votre L2 et votre L3, puis de nouveau demander une césure de 12 mois après votre M1, dès lors que l'établissement le permet. Chaque cycle d'études ouvre droit à une seule période de césure.

Lors d’une césure, ai-je toujours droit à ma carte étudiante ?

Oui, car vous devez être inscrit-e au sein de votre établissement pendant la période de césure

Quelle procédure dois-je suivre pour une demande de césure ?

La procédure type indicative pour la mise en œuvre d'une césure est la suivante :

  • Détermination par l'établissement de la procédure aboutissant à accorder ou pas la césure : intégration dans le règlement intérieur ou le règlement des études des modalités et des critères définis.
  • Demande de césure par l'étudiant-e via une lettre de motivation en indiquant les modalités de réalisation envisagées pour la césure et en suivant la procédure déterminée par l'établissement. À cette lettre de motivation devront être joints les documents de référence requis par l'établissement.
  • Décision écrite du président de l'établissement après examen de la demande par une commission d'établissement : en cas d'acceptation, une convention est signée entre l'établissement et l'étudiant-e, spécifiant les modalités d'accompagnement, de validation de la césure et la réintégration de l'étudiant-e dans sa formation dans le semestre ou l'année suivant ceux validés par l'étudiant-e avant sa césure. Dans le cas d'un changement d'établissement après la césure, le nouvel établissement doit également signer l'accord en garantissant son intégration après la période de césure. En cas de refus motivé au regard des objectifs du projet de césure, l'étudiant-e peut faire appel à l'instance de recours prévue par l'établissement.
  • Réalisation de la période de césure par l'étudiant-e avec un accompagnement de l'établissement.
  • Retour de l'étudiant-e dans son établissement d'origine à l'issue de la période de césure.

Que doit contenir ma lettre de motivation pour une césure ?

Votre lettre de motivation doit contenir la nature, les modalités de mise en œuvre et les objectifs de réalisation de votre période de césure. Votre lettre doit être accompagnée des autres pièces demandées par l'établissement, tel que prévu par le règlement des études et/ou le règlement intérieur de l'établissement.

Quel accompagnement pendant ma césure par mon établissement de formation ?

L'établissement assure un encadrement à l'étudiant-e au cours de la période de césure conformément à l'article D 611-20 du code de l'éducation.

En période de césure, puis-je bénéficier des prestations sociales étudiantes ?

Oui, vous pouvez bénéficier des prestations sociales en période de césure, mais sous conditions. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes en question.

Bourse sur critères sociaux

Si la période de césure consiste en une formation, outre les conditions liées aux revenus, votre éligibilité à la bourse est soumise aux conditions de droit commun attachées à la nature de sa formation. La formation doit notamment conduire à un diplôme national de l'enseignement supérieur ou être habilitée à recevoir des boursiers. Le maintien de la bourse est soumis aux conditions de progression, d'assiduité aux cours et de présence aux examens fixés dans le cadre du droit commun.

Dans les autres cas, le droit à bourse peut être maintenu sur décision de l'établissement, qui se prononce sur la dispense ou non de l'étudiant de son obligation à assiduité durant sa période de césure. La décision sera prise en fonction de la relation entre la thématique de la césure et la formation dispensée au sein de l'établissement.

Autres prestations sociales

Logement en cité universitaire, accès à la restauration des Crous au tarif social, aides spécifiques... Le bénéfice des autres prestations sociales universitaires reste soumis aux conditions posées par le code de l'éducation pour les étudiants régulièrement inscrits dans un établissement. La césure n'y change donc rien.

Pour connaître les aides financières auxquelles vous avez droit, rendez-vous sur Fibii.co , notre simulateur d’aides étudiantes !

Nous espérons que cette F.A.Q vous aura aidée, bon courage pour votre future césure !

rédigé par :

Maryam Orion

le 03 juin 2020

Articles recommandés

image

08 juil., Maryam Orion

08 juil. 2020,

Maryam Orion

Mobilité étudiante : pourquoi la France attire moins les étudiants étrangers ?

Pourquoi la France attire moins les étudiants étrangers ? Comment expliquer les chiffres et surtout comment faire pour changer cette tendance ?

image

24 juin, Maryam Orion

24 juin 2020

5 conseils pour rester productif à la maison !

Malgré les difficultés liées à la crise du Covid-19, il est possible de trouver un rythme et un cadre de travail propice à la productivité. Voici nos conseils !

image

18 juin, Maryam Orion

18 juin 2020

Alternance : L’Etat versera jusqu’à 8.000 € aux entreprises qui recruteront des apprentis !

En 2020-2021, le gouvernement va encourager l’apprentissage pour faire face à la crise du Covid-19 ! Nous répondons à toutes vos questions : de quoi s’agit-il ? Quel est le montant de cette prime ?

Derniers articles