Guillaume Ouattara, étudiant ingénieur et blogueur pour Le Monde

Guillaume Ouattara, étudiant ingénieur et blogueur pour Le Monde
Les Talents de la ruche : Musique, Comédie, Sport, Écriture… Certains jeunes mènent une double vie entre études supérieures et vie artistique ou sportive. Partez à la découverte de Guillaume Ouattara, étudiant en école d'ingénieur et blogueur pour la rédaction du célèbre journal Le Monde. "L'ingénu-ingénieur" nous dit tout de son quotidien ! talent ruche Hello Guillaume, peux-tu nous décrire ton parcours en quelques lignes ?  Bonjour La Ruche ! Je m’appelle Guillaume Ouattara, j’ai 19 ans et je suis étudiant en deuxième année du cursus « Humanités et Technologie » de l’Université de Technologie de Compiègne, une école d’ingénieur. C’est un parcours assez original qui allie une formation d’ingénieur avec un parcours renforcé en sciences humaines. Avant cela, j’ai fait un bac S suivi d’une année de classe préparatoire scientifique.
L'ingénu-ingénieur
En parallèle de ce quotidien d’étudiant, je suis également blogueur-invité pour Le Monde Campus, une rubrique à destination des jeunes du collège au supérieur. Chaque semaine sur « L’ingénu-ingénieur », je publie des chroniques sur mon quotidien étudiant, des coups de cœur sur des projets de jeunes, ou bien des coups de gueule sur des sujets qui me tiennent à cœur. C’est une activité que j’adore vraiment. L'ingénu-ingénieur, Guillaume Ouattara, Le Monde, rédacteur, blog, étudiant, talent Ce n’est pas trop difficile de combiner ta passion de blogueur et tes études ? C’est un challenge de tous les jours. Il faut d’abord que je trouve du temps pour écrire. Entre les cours, les dossiers, les travaux dirigés, les travaux pratiques et les projets de groupe je vis à cent à l’heure. J’essaie au maximum d’organiser mon temps pour être le plus efficace possible… même si le principe d’un emploi du temps c’est d’être remis en question à la dernière minute. Mais bon, comme j’adore tout ce que je fais - aussi bien scolairement qu’extra-scolairement - je le vis plutôt bien. Pour rien au monde je ne changerais ma  situation actuelle. Depuis quand écris-tu ? D'où te vient cette passion pour l'animation de blog ? Mhhhh… Excellente question. Je crois bien que depuis tout petit j’écris régulièrement. Que ce soit des petites nouvelles, des pensées, des souvenirs… Je ne vais pas me lancer dans une analyse psychanalytique mais je crois bien que c’est mon grand-père qui m’a donné cette passion pour les mots. Avant de lancer ma propre plateforme, j’ai participé à plusieurs autres aventures rédactionnelles plus ou moins concluantes. Mais je suis avant tout un grand lecteur et j’écume de nombreux blogs sur la toile. Franchir le pas et créer le mien n’a pas été évident. Je trouvais assez étrange, au début, d’écrire sur moi… Mais petit à petit, je me suis senti de plus en plus à l’aise avec cet exercice. Je me pose toujours la question de l’intérêt de ce que je peux publier, mais mon but est avant tout de livrer un témoignage brut sur ce que peuvent être les études d’ingénieur en France. Le plus étrange, pour moi, c’est de croiser des gens dans mon école qui me lisent et qui, du coup, connaissent beaucoup de détails sur moi… C’est toujours un moment gratifiant et gênant à la fois… L'ingénu-ingénieur, Guillaume Ouattara, Le Monde, rédacteur, blog, étudiant, talent Comment as-tu fait pour travailler avec Le Monde ? Mon blog est né d’une rencontre avec deux journalistes du Monde, Maryline Baumard et Claire Ané. J’ai effectué un stage au sein de la rédaction et l’idée d’ouvrir un blog est venue à ce moment-là. C’est une expérience assez incroyable et je suis très fier que l’on m’ait donné cette opportunité. Mais le revers de la médaille c’est que je dois toujours être très vigilant sur ce que j’écris. Comme il m’arrive souvent de donner mon avis sur certains sujets, je reçois des commentaires et des mails assez virulents en échange… Comment t'es-tu fait connaître ?  J’ai la chance que mes billets de blog soient relayés par la chaîne « Campus » du Monde ce qui m’apporte une grande visibilité… et donc de grandes responsabilités ! Sinon j’essaie d’être présent sur les réseaux sociaux, je publie des tweets et des posts sur Facebook pour relayer mes publications, mais je ne suis pas non plus hyperactif. Encore une fois, je ne pense pas que déballer tous les détails de mon quotidien soit très passionnant. Mais c’est vrai qu’un petit effort de ma part pour être plus présent sur les réseaux sociaux serait le bienvenu… L'ingénu-ingénieur, Guillaume Ouattara, Le Monde, rédacteur, blog, étudiant, talent, France 3 Quelles sont tes astuces pour réussir à combiner passion et travail ? J’ai l’immense chance de trouver passionnant le travail que je fais. Je ne vais jamais en traînant les pieds en cours, bien au contraire. Je me destine à une spécialisation en informatique et j’apprécie les différents enseignements que je reçois. Du coup, j’arrive à combiner mes activités sans trop de difficultés, et il n’y a jamais de moments où je me dis « j’aimerais être ailleurs et faire autre chose ». Une fois tes études terminées, as-tu déjà réfléchi à l’avenir? Quels sont tes projets professionnels? Ah l’avenir… Vaste question ! Je n’ai pas vraiment de plan de carrière prédéfini. Si tout se passe bien je serai diplômé de l’UTC dans 3 ans, avec une spécialité en informatique… Pour le reste, seul le temps me dira ce que je vais devenir. La première grande étape de mon cursus ce sera une immersion de 6 mois dans une université américaine en septembre prochain. Ensuite, j’enchaînerai sur une période de stage en Janvier 2017 (d’ailleurs, si des entreprises sont intéressées, je suis disponible ! :-D). Après ça, je ne sais pas du tout de quoi mon quotidien sera fait… L'ingénu-ingénieur, Guillaume Ouattara, Le Monde, rédacteur, blog, étudiant, talent Qu'est-ce que tu dirais aux jeunes lecteurs de La Ruche qui ont la même passion que toi pour les aider à se lancer ? Mon conseil tient en un mot : foncez ! Ne vous mettez aucune limite, ne vous dites pas « ça, ce n’est pas pour moi ! ». Même en cas d’échec vous sortirez grandi de toute expérience que vous pourrez faire.
Le plus important c’est de suivre vos envies et vos intuitions sans autocensure.
Merci pour ton témoignage Guillaume ! Retrouvez-le sur son blog, sur Facebook ou sur Twitter pour suivre en direct son quotidien d'étudiant-blogueur.