SwitchAround : Echangez votre appart avec un étranger pour voyager pas cher !

SwitchAround : Echangez votre appart avec un étranger pour voyager pas cher !
Encore un nouveau bon plan pour vous chers lecteurs de La Ruche ! On vous présente une toute récente start-up : SwitchAround, qui permet d'échanger votre appart avec un autre étudiant. Vous habitez à Paris et avez envie de faire un voyage linguistique d'un mois à Dublin ? Vous venez de Lyon et souhaitez faire la fête à Barcelone ? Échangez votre studio pour des coûts très réduits contre un appart dans votre ville de destination. Edouard Gibert, co-fondateur de la plateforme nous en dit plus sur le projet.  Hello Edouard, et si on commençait par une présentation de l’équipe ? Melvyn Mouflin, Fondateur-Dirigeant, est issu de l'IAE d'Aix-en-provence. Quant à moi je suis un ancien de l'INSEEC Bordeaux Promo 2012. On s'est rencontré à Bordeaux et on a été réuni par notre passion pour le surf. Au départ, on surfait et quand on avait cinq minutes on réfléchissait au projet. Maintenant, on travaille à plein temps sur SwitchAround et quand on a cinq minutes on va surfer... La tendance s'est sensiblement inversée mais la passion reste toujours la même. SwitchAround en quelques mots ?

switch around logo

Switcharound.com est la première plate-forme d'échange d'appartement entre étudiants. L'étudiant peut désormais échanger temporairement son appart' ou sa chambre en coloc avec un autre étudiant pour voyager plus simplement et moins cher, sans avoir à déménager de chez lui. Le service marche dans le cadre des vacances mais nous nous mobilisons surtout sur les voyages académiques (échanges Erasmus, stages... ). Quelle est votre cible ? Notre cible ? Tous les étudiants et jeunes diplômés en recherche de mobilités temporaires. Combien de membres comptez-vous pour le moment ?

switch around

Nous avons environ 800 inscrits sur le site pour à peu près 300 offres d'échange de logement à travers le monde. Ce chiffre devrait grimper dès la rentrée de septembre avec les départs pour les échanges Erasmus. Êtes-vous présent à l'international ? Quels pays ciblez-vous en priorité ? Nous avons des annonces un peu partout en Europe et à travers le monde. On peut donc dire sans trop d'orgueil que l'on est présent à l'international. On cherche surtout à se développer dans les grandes capitales européennes, là où l'accès au logement est un vrai problème pour l'étudiant. Quel est le business model de Switch Around ? L'étudiant s'inscrit sur notre site gratuitement, recherche son échange de logement et contacte les membres qui correspondent à ses critères. Une fois qu'il s'est mis d'accord avec son co-échangeur, il réserve un échange d'appartement. À partir de là, il paye au site 49€/mois d'échange. Ces 49€ comprennent une assurance dédiée à l'échange d'appartement que nous avons développé avec notre partenaire April International Voyage. Une petite partie revient au site pour assurer son développement. Comment avez-vous financé le projet ? Pour le moment uniquement sur fonds propres et autres apports extérieurs. Nous sommes aussi les très récents lauréats du Réseau Entreprendre. Notre première levée de fond devrait se faire début 2015. Quels sont vos prochains objectifs ? Il y en a beaucoup ! Notre objectif prioritaire est d'améliorer la plate-forme et le service pour continuer à répondre au mieux aux besoins des écoles et des étudiants en mobilité. Entreprendre en étant jeune diplômé, avantage ou inconvénient ? Pour moi c'est clairement un avantage ! Quand on est jeune diplômé on est pas figé par des responsabilités familiales. En cas d'échec ou d'une longue traversée du désert, on est tout seul à manger des pâtes à tous les repas. On est moins freiné dans sa prise de risque. Et quant au manque d'expérience et le risque accru d'échec inhérent à sa jeunesse ... Je dirai aux détracteurs que peu importe son âge, son cursus ou son expérience professionnelle, rien ne vous met à l'abri d'un échec ! Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que la réussite vient tout de suite après le dernier échec.