Témoignages : tout sur le statut d'étudiant-entrepreneur !

Témoignages : tout sur le statut d'étudiant-entrepreneur !
Très souvent, nous pensons à tord qu'être étudiant n'est pas compatible avec le lancement de projets entrepreneuriaux. Le statut d'étudiant-entrepreneur permet aux étudiants et aux jeunes diplômés d'élaborer un projet entrepreneurial en parallèle de ses études et de le mener à bien avec un maximum de sécurité et de visibilité. Vincent, Clément et Valentin, étudiants à l'INSA, ont récemment lancé leur start-up Elpaco et nous partagent leur expérience d'étudiants-entrepreneurs. Quotidien, difficultés, avantages... Vous saurez tout sur ce statut ! statut d'étudiant-entrepreneur, Elpaco, start-up Hello les garçons, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous et votre parcours ? Notre équipe est composée de trois membres, tous les trois étudiants à l’INSA Centre Val de Loire. Vincent Verdier est en dernière année (sur un cursus en cinq ans) dans la filière Maîtrise des Risques Industriels. Il s’occupe de la communication de la start-up et de la relation avec les membres et les entreprises extérieures. Clément Delbar et Valentin LEGRAND, tous les deux en quatrième année dans la filière Sécurité et Technologies Informatiques, s’occupent du développement et de la mise en place de la plateforme. statut d'étudiant-entrepreneur, Elpaco, start-up L’idée de cette start-up est née dans la tête de Vincent en février 2015 lorsqu'il décide de faire la demande du statut étudiant-entrepreneur. Ce statut lui donne alors la possibilité de faire son stage de 4ème année sur son projet. Avant de débuter son stage, Vincent propose à Clément de travailler avec lui sur le projet. C’est ainsi que Clément passera son stage à réaliser une première monture du site internet. À l’issu du stage, Vincent propose à Clément de rejoindre l’aventure en tant que co-fondateur et responsable de la partie technique. Au mois de novembre 2015, un nouveau co-fondateur est recruté. Valentin intègre alors l’équipe en tant que développeur web. Vous avez lancé Elpaco il y a un peu moins d’un an, pouvez-vous nous expliquer le concept ? Le concept d’elpaco.fr est relativement simple. À travers une plateforme web, nous proposons de mettre en relation des particuliers qui ont de la place libre lorsqu’ils se déplacent en train, en voiture, en avion ou en covoiturage, avec des personnes qui ont besoin d’envoyer un objet de façon économique et rapide. Nous sommes jusqu’à 95% moins cher qu’un service de livraison traditionnel. En effet, nos prix varient entre 3€ et 22€. Ces prix peuvent être majorés jusqu’à 50% par le particulier transporteur. Notre second avantage est de permettre la livraison dans la journée : en train, il ne faut que 3h15 pour faire un Paris-Marseille ! En bref, utiliser elpaco.fr c’est contribuer à réduire les émissions de CO2 grâce à un service de livraison neutre diminuant le nombre de voitures et de camions sur les routes. statut d'étudiant-entrepreneur, Elpaco, start-up Vous menez ce projet en parallèle de vos études, ce n’est pas trop difficile de concilier votre vie professionnelle et votre quotidien d’étudiants ? Comment arrivez-vous à gérer les deux ? C’est vrai que gérer une entreprise en parallèle de ses études ce n’est pas toujours évident, surtout en période d’examens ! Néanmoins, Vincent bénéficie d’un aménagement d’emploi du temps. Cela lui permet de communiquer sur les services proposés par Elpaco. Clément et Valentin conçoivent et intègrent les nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure de leur développement. Ils travaillent principalement les week-ends. Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer en tant qu’étudiants-entrepreneurs ? Ce qui nous a donné envie de nous lancer en tant qu’étudiants-entrepreneurs se sont les avantages qu’offre ce statut et surtout le fait que nous avons gagné deux concours de création d’entreprise qui ont confirmé l’intérêt que suscitait ce concept novateur. Quelle est votre vision de l’entrepreneuriat aujourd’hui en France ? En tant qu’étudiants-entrepreneurs, nous avons remarqué que ce statut a permis à de nombreux étudiants dans notre cas de se lancer et de créer leur entreprise. En effet, le statut d’étudiant-entrepreneur nous a permis de rencontrer d’autres étudiants dans la même situation que nous et de former un réseau d’entrepreneurs. Certains ayant un peu plus d’expérience dans l’univers de l’entrepreneuriat, cela nous à permis de développer nos connaissances et de nous entraider face à des problèmes que d’autres avaient déjà résolu auparavant. statut d'étudiant-entrepreneur, Elpaco, start-up En ce qui concerne l’entrepreneuriat en France, nous pensons qu’il se développe de plus en plus et c’est tant mieux. Les porteurs de projet sont de plus en plus incités à tester et mettre en place leurs idées. Néanmoins, nous pensons que les structures d’accompagnement existantes pour les entreprises du numérique sont concentrées principalement dans les grandes métropoles. Nous espérons être des acteurs de la transformation qui mènera également l’entrepreneuriat numérique dans nos villages ! En tant qu’étudiants, disposez-vous d’avantages supplémentaires face à un entrepreneur classique ? Votre école vous aide-t-elle dans votre projet ? Un des gros avantages de ce statut est la mise en place de réseaux avec les autres étudiants-entrepreneurs. De plus, ce statut permet d’accélérer certaines étapes dans le projet. Nous avons par exemple pu intégrer plus facilement une couveuse d’entreprises dont nous n’avions pas connaissance avant l’obtention du statut. Enfin nous avons également reçu de l’aide de notre école pour ce projet, notamment par la prise en charge de nos stages pour travailler sur le projet. Enfin nous profitons également de conseils auprès des différents services de l’école (ressources humaines, juridique, etc.). NB : Une couveuse d’entreprises permet de tester son projet en utilisant le SIRET de la couveuse, c’est-à-dire vendre ses produits sans être immatriculé. La couveuse accompagne et conseille également les porteurs de projet que l’on appelle des couvés. statut d'étudiant-entrepreneur, Elpaco, start-up Comment envisagez-vous votre sortie des études ? Pensez-vous qu’être étudiant-entrepreneur vous assure une sécurité de l’emploi pour le futur ? Concernant la sortie de nos études nous espérons pouvoir développer suffisamment notre start-up afin de pouvoir vivre de cette dernière. Plus nous travaillons sur Elpaco.fr et plus nous pensons avoir trouvé notre voie professionnelle, celle de l’entrepreneuriat. Dans l’éventualité où nous devrions nous arrêter (l’entrepreneuriat étant risqué…), nous pensons que nous pourrons valoriser notre expérience acquise pour trouver un emploi ou… nous lancer dans un autre projet entrepreneurial ! Au quotidien, nous prenons des responsabilités qui peuvent, si elles sont mal prises, faire chavirer le projet. Notre objectif en tant qu’entrepreneurs, c’est de prendre les bonnes décisions pour faire avancer le projet. Nous pensons que cette capacité à prendre les bonnes (ou les mauvaises) décisions peut plaire aux recruteurs. Après, c’est une question de justification et donc de savoir capitaliser les bonnes (ou mauvaises) expériences. Pouvez-vous me citer 3 à 5 bonnes raisons de devenir étudiant-entrepreneur ? Il n’y a que de bonnes raisons à devenir étudiant-entrepreneur :
  • Statut entièrement gratuit pour les étudiants et jeunes diplômés (néanmoins, le D2E peut être payant en fonction des situations).
  • Possibilité de valoriser son projet par l’obtention de crédit ECTS pour valider le diplôme national appelé le diplôme d’étudiant-entrepreneur (D2E)
  • Nous bénéficions d’un aménagement possible de notre emploi du temps et de la possibilité de substituer les stages de notre cursus scolaire pour travailler sur notre projet
  • Mise en réseau avec d’autres étudiants et ainsi permettre de ne pas être seul dans son coin pendant la création
  • Facilité pour l’intégration dans des espaces dédiés à l’entrepreneuriat (pépinières, incubateurs, espaces de coworking…).
statut d'étudiant-entrepreneur, Elpaco, start-up Avez-vous été confrontés à des difficultés auxquelles vous ne vous attendiez pas forcément ? Chaque jour, un entrepreneur est confronté à des difficultés. Nous n’échappons pas à cette règle et nous en rencontrerons encore. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la partie technique qui nous pose le plus de problème. La partie juridique est celle qui nous inquiète le plus. Il faut avoir conscience qu’il est plus facile aujourd’hui de transporter des personnes dans le cadre du covoiturage que de transporter un objet pour une autre personne… Nous essayons donc de mettre en place une plateforme qui ne pose pas de problème du point de vue juridique. Heureusement pour nous, BlaBlacar a impulsé un nouveau mouvement, celui de l’économie collaborative. Cela a levé pas mal de barrière, en France. statut d'étudiant-entrepreneur, Elpaco, start-up Quels sont vos prochains objectifs pour Elpaco ? Notre premier objectif va être de créer une communauté importante pour tester notre concept. Si cela marche bien, nous espérons nous développer à l’internationale. Merci pour votre témoignage les garçons ! Rendez-vous sur leur site pour en savoir plus à propos de leur start-up !