[start-up] TacoTax : le coach qui permet à tous de réduire ses impôts

[start-up] TacoTax : le coach qui permet à tous de réduire ses impôts

Si toi aussi tu n’es qu’un vulgaire humain, tu t’es souvent senti bien seul devant ta feuille d’impôt. Cette petite canaille a le don de nous titiller le système à tous. Mais aujourd’hui TacoTax vient à ton secours et règle tous tes soucis fiscaux en quelques clics ! N’aies plus crainte, ce petit assistant virtuel va te faciliter la vie ! Ô joie, ô bonheur, viens à nous, ô voie des impôts faciles ! Et pour te permettre de mieux découvrir cette petite merveille, on t’a concocté une petite interview aux oignons ! Voici Taco Tax, ou l’ouverture à un monde meilleur.

Hello Aldric, peux-tu nous parler de ton parcours ?

Après des études en Finance, je suis allé dans la voie la plus logique : j’ai travaillé 4 ans en Finance de marché. Ensuite, j’ai eu envie de tenter l’aventure entrepreneuriale en créant ma boîte. 

Développer sa start-up, ce n’est pas tous les jours facile : qu’est-ce qui t’a poussé à entreprendre ?

L’envie de bâtir quelque chose de A à Z, sur tous les aspects, de construire mon propre projet et de le voir prendre forme.

Comment s’est créé Taco Tax et quel est son concept ?

TacoTax est parti de l’idée que la fiscalité en France est extrêmement complexe. C’est tout simplement incompréhensible pour les non spécialistes.

Il y a donc d’un côté les contribuables très aisés, qui peuvent se permettre de faire appel à un comptable ou un fiscaliste, et tous les autres. Qui eux aussi ont des démarches à faire et peuvent diminuer leurs impôts, mais n’ont pas d’aide pour cela.

D’où le concept de TacoTax : être le coach impôts et finances de tous les contribuables.

Quel est ton business model, quelles sont tes sources de revenu ?

Nous avons plusieurs sources de revenus. Pour les personnes qui souhaitent être mises en relation avec un expert pour concrétiser un investissement défiscalisé ou un projet patrimonial, nous recevons une rémunération d’apporteurs d’affaires.

Nous lançons prochainement un service d’assistance à la déclaration d’impôts qui sera payant pour les utilisateurs.

En parlant d’argent, comment tu t’es financé ?

Nous avons levé 600.000€ auprès des fonds Kima Ventures (celui de Xavier Niel), Celavi (celui de Céline Lazorthes, fondatrice des cagnottes Leetchi), ainsi que des business angels.

Où en est le développement de TacoTax ?

Nous lançons très prochainement un service pour faire sa déclaration d’impôts en ligne sans erreur et en utilisant toutes les niches fiscales possibles. L’utilisateur sera accompagné par un de nos experts qui le guidera avec partage d’écran.

Quels sont tes objectifs pour les mois à venir ?

L’objectif dans un premier temps est de réussir le lancement de ce nouveau service.

La prochaine étape sera la gestion du passage au prélèvement à la source, qui crée de nouvelles opportunités. La déclaration de revenus deviendra le moment où l’on récupère les trop perçus plutôt que celui où l’on paie ses impôts.

As-tu des besoins en recrutement actuellement ?

Nous sommes actuellement 9 et comptons doubler les effectifs d’ici la fin de l’année.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui souhaitent entreprendre et plus particulièrement aux jeunes créateurs ?

Le plus important, c’est de faire preuve de bon sens.

Pour finir, as-tu une phrase fétiche qui te motive dans ta vie d’entrepreneur ? 

«Le confort rend fort con »

Et on remercie tous cet assistant virtuel qui va devenir notre meilleur ami ! Retrouve Taco Tax sur Facebook ou directement sur leur site Internet et commence cette nouvelle aventure fiscale illico presto !