Vis ma vie de stagiaire en Agence de publicité du groupe Mazarine

Vis ma vie de stagiaire en Agence de publicité du groupe Mazarine
Je viens de valider mon Master 1 à L’ISEG Marketing and communication School. Comme beaucoup d’étudiants, je dois effectuer un stage de fin d’année pour acquérir de l’expérience professionnel.

Un stage chez Mademoiselle Noï, agence de publicité spécialisée dans les marques de mode et de luxe

J’ai donc décidé de vous faire découvrir mon quotidien de stagiaire en agence de publicité. Je suis en en stage chez Mademoiselle Noï, du groupe Mazarine. Il s’agit d’une agence de publicité spécialisée dans les marques de luxe et de mode. L’agence a été crée en 2008, et a fusionnée depuis peu avec le groupe Mazarine. Mademoiselle Noï travaille notamment pour Nina Ricci, Paco Rabanne, Valentino, Carolina Herrera, Van Cleef and Arpels, Aubade … Vous avez déjà probablement dû voir des créations de l’agence, comme par exemple les « Leçons de séduction » d’Aubade, ou encore le spot « One Million » de Paco Rabanne. Mon rôle à l’agence, est d’assister les chefs de projet. Je m’occupe de plusieurs budgets : Paco Rabanne, Carolina Herrera (la mode et les parfums), Aubade, Van Cleef and Arpels et Balmain. Je fais le suivi opérationnel des campagnes. C’est-à-dire que je m’occupe de la campagne de la création de la maquette jusqu’au visuel final. Entre les deux, il y a de nombreuses étapes : le shoot, les retouches, la mise aux formats des affiches / films en fonction des formats (presse, affichage, PLV) et des pays. Tous les projets en cours sont confidentiels, je ne pourrais donc pas vous donner d’exemple concret, mais je peux quand même vous dire que j’ai participé à la prochaine campagne Paco Rabanne. Ouvrez l’œil, elle sera bientôt sur vos écrans ! Faire un stage en communication opérationnelle, c’est découvrir tout un vocabulaire ! Au début, cela m’a un peu posé problème de ne pas connaître tous ces mots (swop, fogra 39, duratrans, PAL, NTSC …) Mais ma maître de stage a pris le temps de m’expliquer, et a été très compréhensive : il vaut mieux demander lorsque l’on ne sait pas plutôt que de faire des bêtises ! Il faut également être très organisé et bien noté ce que souhaite le client pour le retranscrire aux créatifs, et savoir précisément tous ce qui a été fait sur la campagne (même ce qui ne verra jamais le jour).

Journée type en agence

Ma journée débute à 9h30. Je commence par regarder les actualités du jour dans l’univers de la communication et du luxe. En communication, il faut savoir trouver des idées innovantes, et faire de la veille permanente sur ce que font les concurrents. Je consulte ensuite mes mails professionnels. Je suis en effet en contact constant avec les clients et les fournisseurs. Je dois faire le lien entre eux deux et les créatifs de l’agence. Prochainement, je participerais à la création d’un film publicitaire. Il faudra alors que je fasse le lien entre les agences de mannequin, le réalisateur, le client … En règle général, je prends ma pause déjeuner vers 13h, et je retourne à mon poste une heure plus tard. Bien sûr, comme tout stagiaire, je dois accomplir des tâches « ingrates » (faire des photocopies, des cafés…), mais heureusement, plus le temps passe, plus j’ai des responsabilités et du travail intéressant. J’ai ainsi pu m’occuper de toute la postproduction d’une campagne pour le Moyen Orient. Enfin, si nous ne sommes pas en période de « rush », je termine ma journée à 19h. Au final, ce stage m’a montré une facette des agences de communication que je ne connaissais pas. Je sais aujourd’hui que je ne veux pas faire de communication opérationnelle, mais plutôt de la stratégie. Malgré tout, ce stage est très formateur. Je me suis rendue compte qu’il était compliqué de faire de la stratégie sans connaître la partie opérationnelle et la chaine graphique. J’ai énormément appris durant ce stage, qui n’est pas encore terminé ! De plus, je souhaite travailler dans le secteur du luxe et de la mode, ce qui m’a permis de mettre un premier pied dans cet univers ! Crédit Photo : DR