Save Eat réduit le gaspillage alimentaire en vous aidant à cuisiner !

Save Eat réduit le gaspillage alimentaire en vous aidant à cuisiner !

Un jeudi soir à la maison, vous avez 2 tomates, un morceau de fromage, une tranche de jambon et 3 oeufs... Et vous ne savez pas quoi faire de tout ça, mais une chose est sûre, vous avez faim ! On a rencontré la co-fondatrice de Save Eat, une application gratuite qui permet de composer de délicieuses recettes en fonction de ce qui vous reste dans votre cuisine, de la date de péremption des aliments, et vous permet même de mieux organiser vos placards. Interview avec Dorothée ! 

Bonjour Dorothée, pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours et votre équipe ?

Je suis ingénieur mécanique, sortie de l’INSA de Rouen en 2016, après avoir obtenu un master en innovation et design thinking en Angleterre où j’ai rencontré mon associée Isaure, ingénieur en alimentation et santé d’UniLaSalle à Beauvais. C’est là bas, qu’en mélangeant une pincée de malice, une bol de curiosité, quelques grammes de conscience écologique et une cuillère à café de créativité culinaire que nous avons commencé le projet de Save Eat. Nous avons finalement lancé l’application en février 2018.

Pouvez-vous nous expliquer plus en détail le concept de Save Eat ?

Save Eat est l’application qui permet de cuisiner sans gaspiller. Elle propose des recettes en fonction de ce que vous avez dans votre cuisine mais surtout en fonction des dates de péremption, que Save Eat estime automatiquement, pour ne plus rien oublier au fond de votre frigo. Save Eat priorise vos ingrédients, accommode vos restes, donne une seconde vie à vos épluchures et organise vos placards pour une optimisation totale de votre cuisine.

 

Vous proposez aussi des ateliers anti gaspi, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Absolument ! C’est la nouveauté Save Eat de la rentrée. Nous organisons tous les mois à La Recyclerie des ateliers antigaspi. Les participants cuisinent des recettes simples, composées d’ingrédients du quotidien pour revisiter des grands classiques, le tout guidé par un chef. Nous voulons prouver qu’il est possible d’en mettre plein la vue avec trois fois rien. Pour devenir un chef de fonds de frigo c’est par ici : ateliers Save Eat.

 

Quel est votre business model ?

Notre application est gratuite pour les utilisateurs et le restera. Nous organisons des ateliers payants pour les consommateurs. Nous créons des partenariats avec des marques qui souhaitent s’engager dans l’antigaspi.

 

Quelle(s) start-up food vous inspire ?

Graapz ! Alexandre, le fondateur de Graapz a eu une belle idée en proposant des paniers de fruits et légumes “moches” à prix cassé. Tout le monde est content : plus de fruits et légumes sont vendus et moins finissent à la poubelle. Nous sommes fières qu’il fasse partie de nos partenaires, pour lutter davantage contre le gaspillage alimentaire.

Quelle est votre plus belle réussite du moment ?

Après 6 mois d'existence, nous avons aujourd’hui près de 6 000 utilisateurs et notre communauté est de plus en plus active sur nos réseaux sociaux. C’est donc un bel objectif que nous avons atteint cet été.  

 

Merci Dorothée ! Si vous aussi vous avez envie de faire un petit geste de plus pour l'environnement, et d'économiser sur votre budget alimentaire, n'hésitez pas à télécharger Save Eat