Roxanne Varza / Microsoft : "Spark se distingue par son modèle de mentoring"

Ex-rédactrice en chef de TechCrunch France, cofondatrice de Girls in Tech,  Roxanne Varza est actuellement en charge du programme BizSpark et des relations avec les startups chez Microsoft France. Wizbii a le plaisir de l'accueillir sur La Ruche pour tout vous dire sur Spark, le nouvel incubateur de Microsoft. Comment intégrer l'incubateur ? Comment Spark aide concrètement les start-ups à progresser ? Pourquoi une telle initiative de la part de Microsoft ? Quels sont les projets de l'accélérateur de start-ups? Roxanne vous livre des infos exclusives sur Spark.

Roxanne Varza

Pouvez-vous nous présenter Spark ? Bien sûr ! Spark est un accélérateur de startup de nouvelle génération créé par Microsoft, au cœur de Paris et dans le quartier « startup ». Nous faisons partie du réseau international d’accélérateurs de Microsoft Ventures. L’objectif est simple : mettre le pied à l’étrier aux jeunes talents, les aider à transformer au plus vite leur idée, leur concept, en un projet entrepreneurial solide. Spark se positionne un peu plus en amont que les autres accélérateurs et incubateurs à Paris, car on se concentre vraiment sur le développement d’un prototype. Nous visons à aider les entrepreneurs à accélérer leurs projets avec des formules à la carte : d’une mission de coaching de deux heures jusqu’à un accompagnement complet, c’est-à-dire technique et business, de trois mois. Nous avons également la possibilité de venir pour la journée ou pour les différents ateliers et évènements que nous offrons régulièrement. Spark est encore assez récent, puisque son ouverture date d’avril 2013, et nous venons d’accueillir la 2ème promotion. Nous avons sélectionné 8 équipes pour la promo actuelle. L’espace en lui-même est assez agréable ; c’est 300m² rue du Sentier, avec 40 postes de travail, 3 salles de réunion, 10 places pour les entrepreneurs de passage pour la journée, ainsi qu’un bar et une cuisine. Notre espace est également idéal pour les meetup et les évènements startup. Tout est fait pour encourager la convivialité et l’échange entre les différents acteurs de l’écosystème et de la communauté.

spark incubateur

Je suis une start-up, comment puis-je intégrer Spark ? Pour les startups qui souhaitent intégrer le programme de 3 mois, il y a une procédure de sélection. En fait, nous sommes actuellement en train de sélectionner les startups pour la 3ème promo, les candidatures en ligne se terminant le 31 octobre. Toutes les startups doivent d’abord postuler en ligne sur le site. Dans un premier temps, nous regardons l’ensemble des éléments fournis, mais nous vérifions essentiellement que vous disposez d’une culture technique avérée dans votre équipe et de compétences sérieuses sur au moins une des plateformes phares du marché (Spark est ouvert à toutes les technologies). Ce sont ensuite les experts techniques qui organisent des entretiens avec les différents candidats afin de valider les compétences techniques de chaque équipe. Puis nous invitons les 20 « finalistes » à présenter leurs projets devant un jury composé de représentants de Microsoft, nos partenaires Intel, Bouygues et l’INRIA, mais aussi d’entrepreneurs aguerris. Il y a 3 promotions par an, et nous faisons en sorte qu’il y ait une dizaine de start-ups par promotion. J’ajoute que Spark est ouvert à tous les entrepreneurs, designers et développeurs du monde du logiciel, ainsi qu’à tous les acteurs du monde de l’entrepreneuriat. Nous avons déjà accueilli 2 startups de province dans notre première promo par exemple.

startups Microsoft

Quels sont les différences de Spark par rapport aux autres incubateurs parisiens ? Spark n’est pas vraiment en concurrence avec les autres acteurs de l’écosystème car le modèle est vraiment différent ; on se concentre beaucoup sur le produit et le développement d’un prototype, et on est beaucoup plus en amont que les autres programmes d’accompagnement. D’autre part, le programme de Spark peut être complémentaire aux autres programmes. Par exemple, une startup peut très bien venir à Spark, faire partie de TheFamily et aller au Camping ou dans un espace de Paris Incubateurs à la suite de ses 3 mois chez Spark. L’autre différence est aussi notre modèle lui-même ; nous n’entrons pas dans le capital de la startup et nous ne faisons pas d’investissement. Enfin nous nous distinguons par notre modèle de mentoring, utilisé par tous les accélérateurs de Microsoft Ventures. Nous avons un réseau de plus de 20 mentors expérimentés, issus de sociétés comme Allociné, Appsgratis, Wisembly, Pearltrees, Bookeen, etc., qui accompagnent nos startups pendant les 3 mois. Nous proposons également des ateliers Lean Startup et nous entrainons les équipes à pitcher en anglais.
Avec Spark, notre ambition est d’aller vite. C’est la vitesse qui fait la différence dans l’innovation aujourd’hui.
Et c’est ce que nous déclinons avec nos promotions présentes 3 mois. Dès l’arrivée de la startup au sein de Spark, un programme de suivi est défini, plusieurs rendez-vous sont prévus concernant la direction artistique du projet ou encore le business model. Les porteurs de projets ont également accès aux chercheurs de l’INRIA et aux experts de nos partenaires Bouygues et Intel. Pouvez-vous nous donner quelques exemples de startups passées par Spark, et comment Spark les aide à progresser ? Bien sûr ! Je prends 3 exemples de la 1ère promo car nous n’avons pas encore beaucoup communiqué sur les startups de la 2ème promo qui sont en cours de développement. Track.tl : Track.tl (ex-Jukeo) est une application de gestion collaborative de playlists live. Un Jukebox social redonnant le contrôle de l'ambiance musicale aux utilisateurs en leur permettant de créer une playlist partagée à laquelle tous les participants d’un évènement peuvent se connecter via leurs smartphones et interagir en direct sur la playlist. Les utilisateurs peuvent voter pour les morceaux déjà présents dans la playlist ou ajouter leurs morceaux préférés depuis une bibliothèque de plusieurs millions de titres. Spark a apporté à l’équipe de Track.tl un environnement structurant, notamment sur l’aspect vision et business. L’équipe a pu rencontrer des mentors assez influents du milieu de la musique, comme Daniel Marhely (Deezer) ou Arnaud Chiaramonti (Believe Digital). L’équipe a également rencontré les équipes de Xbox France, et leur solution a déjà été utilisée pour des évènements dans Paris. YouMiam : site web et première plateforme sociale dédiée à la création, au partage et à la découverte de recettes de cuisine dans un format radicalement innovant. La période passée à Spark leur a permis de développer au mieux leur application web et les beta-tests. L’équipe vient tout juste de terminer son lancement et va annoncer d’autres bonnes nouvelles très prochainement.

youmiam microsoft

UBQT : Les événements deviennent aujourd’hui des médias et génèrent des milliers de contenus et activité sur les réseaux sociaux. UBQT est une application de second écran qui permet de vivre et de se connecter aux événements en amont, en live et en replay. L’expérience Spark leur a véritablement servi de booster et de ne pas perdre du temps. Le mentoring technique a également été très apprécié. En plus, UBQT est la première équipe issue de Spark à intégrer TheFamily, je suis vraiment contente pour eux ! Pourquoi Microsoft a-t-il choisi de lancer Spark et de s'investir de telle sorte auprès des startups ? Même si on voit de plus en plus d’espaces de coworking et d’accélérateurs en France, les offres aux startups en amorçage sont encore assez limitées. Spark a été conçu justement pour répondre à ce besoin, c’est pourquoi nous avons créé un accélérateur très early stage, dédié aux startups les plus innovantes.
Je tiens également à dire que Microsoft va bientôt ouvrir des espaces similaires à Londres et à Berlin, mais nous avons d’abord choisi Paris pour lancer notre premier accélérateur en Europe.
Spark n’est d’ailleurs pas une initiative isolée, mais une nouvelle contribution de Microsoft en France, qui s’engage depuis de longues années à aider les jeunes entreprises à grandir. Ainsi le programme BizSpark est en place depuis 6 ans en France. Nous avons soutenu près de 1300 startups dont Leetchi (leader européen du paiement à plusieurs), CommerceGuys (solution open source pour les e-commerçants), Snapp (réunit les cartes de fidélité numériques). Au total, plus de 7000 emplois ont été créés en France dans ce cadre. Pouvez-vous nous dire combien de places seront disponibles pour la prochaine promotion d'incubés ? Pour la promo actuelle, 8 start-ups ont fait leur entrée début septembre, et travaillent sur des thèmes très variés : l’e-commerce, l’évènementiel, le recyclage (équipe Imagine Cup), la musique, la reconnaissance visuelle, un outil de « smart communication », et un projet « voyage » pour découvrir sa ville à travers les histoires et les aventures des autres. Nous sommes en train de sélectionner les startups pour la 3ème promo, les candidatures en ligne se terminent le 31 octobre – et nous resterons sur une dizaine d’équipes pour cette 3ème sélection.

Visuel-spark

Quels sont les projets à venir pour Spark ? Nous avons déjà évoqué quelques nouveautés pour cette deuxième promo. Par exemple, les membres de la seconde promotion seront encore mieux accompagnés, puisque nous avons désormais un réseau de plus de 20 entrepreneurs expérimentés issus de sociétés comme AlloCiné, Appgratis, 24h00, Wisembly, Creads, Augure, etc. qui vont accompagner 1 équipe de leur choix pendant le programme. De nouveaux ateliers hebdomadaires ont également été mis en place sur des sujets techniques et business, et ils sont ouverts aux start-ups externes. Des questions comme le « financement public pour les startups » ou les « Relations presse pour les startups » font aussi partie des sujets pour cette promotion, toujours dans l’idée qu’elles aient le maximum de cartes en main pour la suite de leur développement. D’une promotion à l’autre, Spark s’améliore également, avec les retours d’expériences que nous avons, pour offrir toujours l’accompagnement le plus pertinent possible aux start-ups. Et puis nous ferons notre Demo Day pour les 2 premières promotions en février à l’occasion des TechDays. Les pitchs seront en anglais et les startups devront passer par un système de qualification pour pouvoir se présenter. Site officiel de Spark Photos : ©Microsoft