Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Logement

L'assurance habitation sans engagement dédiée aux jeunes

Découvrir
Astuces concrètes pour réussir sa première année d'études supérieures - La Ruche par Wizbii Mireille Houart, Docteur en sciences et professeur à l’Université de Namur livre ses clés de succès pour réussir sa première année d'études. Des conseils qui peuvent s'appliquer à tous les étudiants !
Bannière d'un article

Astuces concrètes pour réussir sa première année d'études supérieures

Bac en poche, tu te prépares à affronter ta première année d’études supérieures ? Pour t’aider à réussir cette entrée dans le monde étudiant, Mireille Houart, Docteur en sciences et professeur à l’Université de Namur, te fait part de ses meilleurs conseils tirés de son ouvrage « Réussir sa première année d’études supérieures ».

Mireille Houart La mémorisation

Tu as du mal à mémoriser ? Cela ne va malheureusement pas s’améliorer lors de ton entrée en études supérieures, mais pas de panique, Mireille Houart a pensé à toi et te prodigue ses astuces pour apprendre à mémoriser !

D’après l’auteur, la principale raison pour laquelle les étudiants ont du mal à mémoriser leurs cours serait le manque de structure . Faire un plan, avoir dans la tête l’articulation logique des différentes idées, voir le fil conducteur, distinguer les idées essentielles des détails... te permettrait de ne pas maltraiter ta mémoire !

Mémoriser c’est accrocher des nouvelles informations à d’autres informations qui sont déjà dans notre mémoire à long terme. Ce qui est difficile c’est d’aller accrocher de nouvelles informations lorsqu’il n’y en a déjà que trop peu, on observe par exemple ce phénomène lorsqu’on entame l’apprentissage d’un nouveau chapitre de cours.

C’est pour cela qu’il est important de créer des points d’accroches en procédant par étapes plutôt qu’en essayant d’apprendre un seul bloc de cours d’un coup.

Mireille Houart préconise alors de procéder par couches :

  • Commence par constituer le plan de ton cours qui va rassembler des mots-clés qui sont reliés entre eux par leur sens
  • Puis, insère les idées essentielles et le résumé de chaque partie de cours à ton plan
  • Tu pourras ensuite entrer dans les détails

mémoriser la structure de son cours

La planification

Tu as tendance à sous-estimer la quantité de matières importantes et le rythme soutenu ? C’est le principal problème auquel se confrontent les étudiants.

En effet, ils ont tendance à sous-estimer la quantité de travail à fournir, mais aussi la qualité . Du coup, ils ne sont pas prêts le jour de l’examen, ils enchainent les nuits blanches, laissent tomber certains pans de matière, et obtiennent de mauvais résultats.

La solution ? Planifier son travail ! Et cela passe par la mise en œuvre d’une stratégie en deux étapes :

  • Identifie et liste toutes les tâches à réaliser pour chacun de tes cours, et ce, pour une semaine
  • Estime le temps nécessaire à chaque tâche et intègre-les dans un planning hebdomadaire

Une stratégie qui n’est pas facile à mettre en place, je te l’accorde, mais qui s’avère très efficace !

plannifier le travail à réaliser

L’anticipation

En règle générale, dans l’enseignement supérieur, les professeurs ne disent pas ce qu’il faut faire pour le lendemain. C’est pour cela qu’une fois rentrés chez eux, les étudiants se demandent « qu’est-ce qu’il faut faire ? ».

Tu vas donc devoir apprendre à anticiper les différentes tâches qu’il faudra que tu réalises dans le cadre de tes cours.

Et pour cela, il faut avant tout comprendre les exigences des professeurs . C’est à dire, anticiper le type de questions qu’ils vont te poser et comment ils vont te les poser. Ainsi tu pourras orienter ta méthode d’apprentissage .

comprendre les attentes du professeur

Les difficultés

75% des étudiants éprouvent des difficultés à se mettre au travail et à persévérer . Tu sais que tu dois travailler, tu aimes tes études, tu veux réussir… mais tu as la flemme, tu n’y arrives pas !

Mireille Houart a fait le constat suivant : les étudiants qui se mettent facilement au travail et qui restent concentrés de longues heures devant leurs cours, sont ceux qui mettent en œuvre bien plus de stratégies de mises au travail et de maintien de l’effort que les autres.

Voici 2 des 50 stratégies qu’elle a recensées :

  • Planifie des tâches difficiles à réaliser les jours de grande forme intellectuelle et, à l’inverse, garde les plus faciles pour tes jours de flemme .
  • Fixe une séance de questions-réponses avec tes amis à propos d’un cours ou d’un chapitre

apprendre entre amis

Retrouve tous les conseils dont tu as besoin pour réussir ta première année d’études supérieures à travers 5 vidéos juste ici !

Retrouve également 50 stratégies, des questionnaires d’auto-évaluation et de nombreux exemples concrets dans l’ouvrage de Mireille Houart « Réussir sa première année d’études supérieures » .

Tu cherches un stage, une alternance ou un job étudiant ? Trouve l'offre de tes rêves sur Wizbii !

rédigé par :

Alicia Gabriele

le 22 septembre 2017

Articles recommandés

image

28 janv., Maryam Orion

28 janv. 2020,

Maryam Orion

Wizbii Protect, LA complémentaire santé des jeunes

Quelle est la complémentaire santé la mieux adaptée pour les jeunes ? Dès 9,90€/mois Wizbii Protect propose de fortes garanties !

image

24 janv., Maryam Orion

24 janv. 2020

Complémentaire santé étudiant : je suis largué(e), on m’explique ?

Qu'est-ce qu'une complémentaire santé ? On répond à tous vos questionnements concernant la mutuelle santé complémentaire et on vous donne nos meilleurs conseils pour faire votre choix !

image

22 janv., Maryam Orion

22 janv. 2020

2020 : qu’est-ce qui change pour Parcoursup ?

En 2020, la plateforme Parcoursup devrait connaître de nombreuses améliorations et changements. Mais quels sont-ils ? On fait le point !

Derniers articles